Tiktaq'to

De La Bibliothèque Impériale
Tiktaq’to, le Maître des Cieux, Celui qui veille d’en Haut
Le Skink du nom de Tiktaq’to ne connaît aucun rival en combat aérien ni lorsqu’il s’agit de mener des attaques de harcèlement. Juché sur Zwup, un Téradon particulièrement féroce, Tiktaq’to dirige son escadrille de reptiles volants avec témérité à travers la végétation dense ou des vallées si escarpées que les Téradons frôlent les parois rocheuses à chaque battement de leurs puissantes ailes. Rien n’est trop périlleux pour Tiktaq’to s’il s’agit de prendre l’ennemi par surprise, de frapper un flanc vulnérable, voire d’isoler la cible idéale pour que sa formation sanguinaire de monteurs de Téradons la bombarde de rochers. Ses prouesses aériennes et ses attaques impitoyables sur les ennemis des Hommes-Lézards ont valu à Tiktaq’to le titre de "Maître des Cieux", une position prééminente parmi les Tupac Skinks, et il n’en répond qu’aux Prêtres Skinks et aux Prêtres-Mages Slann eux-mêmes. À Hexoatl, la tradition veut qu’un rang élevé s’accompagne d’artéfacts, c’est pourquoi Tiktaq'to a reçu le scintillant Masque des Cieux, un héritage d’un âge reculé trois fois béni par les Prêtres Skinks, et la redoutable Lame des Temps Jadis, une arme formidable au tranchant dentelé.

Eu égard à sa fonction, Tiktaq’to passe de longues périodes à patrouiller hors des limites de la Cité-Temple. Il y a plusieurs aires de Téradons disséminés à travers la jungle, où les patrouilles peuvent faire halte : au milieu de ruines désertes, parmi les îles volantes attachées aux nuages par des chaînes mystiques, ou dans les forts creusés dans les plus grands arbres de la jungle. Grâce à sa vue perçante, Tiktaq’to a repéré plus d’intrus et de bêtes menaçantes que tout autre chef de patrouille.

Ce chef Skink méfiant n’a pas son pareil pour frapper l’ennemi au moment opportun et conduire sa patrouille à la victoire contre des forces adverses plusieurs fois supérieures en nombre, comme contre la tribu d’Orques Sauvages des Vipères Bleues lorsqu’il s’empara du Chef Peau-Verte avec son Téradon. Les Orques hurlèrent de rage de voir leur patron tiré à mille pieds d’altitude pour être relâché en plein vol. Le hurlement aigu de l’infortuné suffit à briser la combativité de la tribu, qui se dispersa sous le regard des Téradons. Toutefois, la diversion héroïque des hordes de Vashnaar le Tourmenteur reste l’exploit le plus célèbre de Tiktaq’to.

De nombreux ennemis ont tenté d’abattre Tiktaq’to et ses monteurs de Téradons dès qu’ils arrivent à portée de tir. C’est cependant plus facile à dire qu’à faire, car le Maître des Cieux guide sa formation en exécutant de telles acrobaties qu’ils parviennent à sortir indemnes des volées de flèches, pour porter leurs propres attaques, à l’efficacité mortelle.


Tiktaq’to possède les Objets Magiques suivants :
  • Lame des Temps Jadis : Cette arme a été façonnée à partir de la mâchoire d’un immense prédateur des cieux, qui s’est éteint il y a des éons.
  • Masque des Cieux : Ce heaume permet à son porteur de mêler sa conscience avec celles des puissants Téradons. Dominant la volonté des bêtes, Tiktaq’to et ses Téradons volent à travers la jungle comme une seule entité, en esquivant les arbres et les flèches ennemies, puis en frappant l’adversaire avec toute l’habileté de leur maître Skink.

Source

  • Livre d’Armée des Hommes-Lézards, V8