Thungni

De La Bibliothèque Impériale

Fils cadet de Grungni et Valaya, Thungni est le Dieu des Maîtres des Runes. Selon les légendes, il s’est enfoncé très profondément sous la terre pendant la Migration, et il aurait passé beaucoup de temps dans un endroit qu’il appela ensuite l’Ankor Bryn, le Royaume Scintillant. Il ne sortit de cet endroit que dans le seul but d’apporter la Magie Runique à la race Naine, mais il allait découvrir que seul lui, son père et quelques Nains d’exceptions auraient le don d’inscrire des Runes. Thungni et ses fils travaillèrent sans relâche pour forger des armes sensées protéger les Nains du cataclysme qu’il avait prédit. Une bonne part des plus puissantes armes magiques des Nains furent forgées de ses mains et même si de nombreuses furent perdues avec le temps, un nombre conséquent repose encore dans les trésors des Rois Nains et des Seigneurs des Runes.

Il est représenté comme un Nain vêtu d’une armure complexe, dont le plastron est forgé de sa propre rune, avec des cheveux châtains-roux. Il porte un marteau de guerre runique : Karaz-Kazakrhun (Marteau de Longue Guerre) et un bâton runique.

Son symbole est sa propre rune gravée sur un marteau de forgeron, et ses prêtres, ainsi que les Seigneurs des Runes portent une robe d’un gris ardoise durant les cérémonies des Maîtres des Runes. Les initiés portent une tunique bleu-gris brodée du symbole du dieu sur la poitrine. Il est adoré partout où il y a des Nains qui forgent des runes.

Culte

Il n’y a pas de temple à proprement parler qui soient dédiés à Thungni et les Maîtres des Runes construisent eux-mêmes leurs oratoires personnels dans leurs ateliers. Thungni est comme tous les autres Dieux Ancestraux allié du reste du Panthéon, et ennemis des Dieux des adversaires de la race Naine, mais il s’oppose fortement aux Sorcier Humain prétendant s’y connaitre la Magie Runique. Ses liens avec le culte de Grungni sont particulièrement étroits.

Commandements

  • Ne jamais révéler les secrets de la Magie Runique si ce n’est à son apprenti ou à un autre Maître des Runes.
  • Ne jamais laisser une arme runique tomber aux mains des ennemis des Nains, même si cela signifie la détruire ou la perdre à jamais.
  • Ne jamais laisser passer une rumeur concernant un objet runique perdu sans la vérifier
  • Toujours tenter de retrouver un objet runique perdu si on sait ou le trouver
  • Ne jamais laisser un non-Nain transmettre ou apprendre le secret de la Magie des Runes.
  • Ne jamais s’abaisser à livrer un mauvais travail.

Source

  • Warhammer JdR - Nains, Pierre et Acier