Teclis

De La Bibliothèque Impériale
Teclis, Grand Maître du Savoir de la Tour Blanche.
Descendant d’Ænarion par la lignée de Morelion. Frère de Tyrion, et élu de Lileath.
Le nom de Teclis est prononcé, tout comme celui de son frère Tyrion, avec un profond respect par les Hauts Elfes, car sa célébrité va bien au-delà des rivages d’Ulthuan. Il fait partie d’une des plus anciennes familles elfiques; en effet, sa lignée remonte à Ænarion, le premier et le plus grand de tous les Rois Phénix. Son destin est d’accomplir des actes prodigieux et de façonner le futur de royaumes entiers.

En dépit de leurs nombreuses différences, Teclis est le frère jumeau de Tyrion. Alors que la malédiction d’Ænarion est invisible chez Tyrion, elle a rendue son frère frêle et cacochyme. Tyrion arbore une peau dorée et des cheveux resplendissants, Teclis est pâle, sombre et émacié. Là où Tyrion se montre bel orateur et noble d’esprit, Teclis est sarcastique et amer. Il est si faible qu’il doit ingurgiter quotidiennement des potions régénérantes. Malgré cela, personne (et surtout pas Tyrion) ne considère Teclis comme étant le moins doué de la fratrie, tout simplement parce que la voie dans laquelle il excelle est incontestablement plus difficile à maîtriser que les talents martiaux. En effet, Teclis est un Mage naturellement doué, un des meilleurs praticiens d’Ulthuan et même du monde entier. Enfant, il fut poussé par une curiosité insatiable vers la Magie pour laquelle il montra un incroyable don et fut éduqué par les Maîtres du Savoir de Hœth qui décelèrent en lui un grand pouvoir. Dans l’enceinte de la Tour Blanche gardée par les illusions, il apprit les complexités de la sorcellerie et s’éleva comme un maître de la Haute Magie. Nul n’oserait le proclamer en public à Naggaroth, mais il est notoire que le Roi Sorcier en personne se sait inférieur à Teclis en matière de Magie. D’ailleurs, depuis la Bataille de Finuval, il prend soin d’éviter toute confrontation directe avec son jeune cousin. On dit même que les pouvoirs de Teclis rivalisent avec ceux du Nécromancien Nagash, il est donc heureux qu’il ait voué sa vie à lutter contre le Chaos.

Teclis cultive une approche différente de la stratégie de la guerre que son frère. Alors que Tyrion considère la protection d’Ulthuan comme une priorité, Teclis cherche également à sauvegarder le reste du monde. C’est ainsi qu’il s’est porté au secours de Magnus le Pieux au cours de la Grande Guerre Contre le Chaos, avant de fonder les Collèges de Magie de l’Empire. Depuis, Teclis s’est rendu dans le plupart des autres pays du Monde Connu, partageant sa sagesse avec ceux qui en avaient besoin, et usant de sa magie pour repousser en tout lieu, les forces du Chaos. Le souvenir de Teclis perdurera bien après celui de tous les héros d’épée, car ses actions ne décident pas seulement de l’issue des batailles, mais du destin du monde dans sa globalité.

Depuis la Troisième Invasion d'Ulthuan, les jumeaux sont restés actifs dans la défense d’Ulthuan et ne se sont donc pas souvent recroisé. Ils se retrouvèrent dans leur demeure ancestrale en 2 326 lorsque Teclis dut y revenir pour les funérailles de son père et ils s’embrassèrent malgré la peine de l’instant. Teclis prévoyait de retourner dans l’Empire pour y poursuivre son ouvrage, mais il apprit par le Conseil que le Grand Maître du Savoir de la Tour Blanche n’était plus et se vit offrir cette position. Il ne put refuser un tel honneur et reprit donc le chemin de la Tour Blanche.

Teclis sonde les mystères des arcanes dans la Tour Blanche et ses recherches exigent parfois son départ vers un coin reculé du monde. Il s’est aventuré aussi loin que Cathay ou la Lustrie et a assisté aussi bien les humains que les Hauts Elfes contre les armées du mal. Ulthuan est à l’aube d’un âge de ténèbres qui pourrait bien la détruire définitivement. Dans tous les cas, il ne pourra pas survivre sans les enchantements de Teclis. Reste à espérer que d’ici là, la malédiction d’Ænarion n’aura pas rattrapé le frère de Tyrion.


Teclis possède les Objets Magiques suivants :
  • Épée de Teclis: Cette épée a été forgée par Teclis peu avant de se lancer dans une quête périlleuse visant à sauver son frère Tyrion et la Reine Éternelle. Sa lame crépite d’énergie qui met en pièces ceux quelle frappe.
  • Bâton-lune de Lileath: Cet objet est imprégné de la grâce de la déesse Lileath, la fille immortelle d’Isha. Ce pouvoir revigore Teclis en permanence, et lorsque l’heure est grave, Teclis peut faire appel à la toute-puissance du bâton et libérer un barrage magique terrifiant, ou dissiper les énergies incontrôlables avant qu’elles fassent le moindre mal. Cependant, une telle débauche de sorcellerie laisse Teclis plus affaibli que jamais.
  • Parchemin de Hœth: Même s’il paraît fragile, ce parchemin a connu mille batailles et en connaîtra autant. Les sorts mis sur les parchemins par les Maîtres du Savoir de la Tour Blanche sont beaucoup plus puissants que ceux fabriqué par les autres mages.
  • Couronne de Guerre de Saphery: La Couronne de Guerre est un symbole du royaume de Saphery. Elle ne sort jamais de la Tour Blanche, sauf en cas de grand péril. Elle a été offerte au Grand Maître du Savoir Teclis par son prédécesseur lorsqu’il s’est lancé à la recherche de son frère Tyrion et de la Reine Éternelle. En lui offrant tout le savoir mystique réuni par les Elfes au cours de leurs millénaires d’études, elle fait de son possesseur le plus puissant sorcier parmi les mortels.


Source[modifier]

  • Livre d’Armée des Hauts Elfes, V8