Taurox Taureau d'Airain

De La Bibliothèque Impériale
Cornegouge, la Bête Sanglante, le Monstre de Bronze

Taurox Taureau d’Airain est une force irrésistible : un monstre de destruction rugissant et proprement invulnérable. Il adopte la forme d’un Seigneur Minotaure à la musculature grotesque, une montagne d’airain vivant aux cornes courbes hérissées de lames et dotée d’une gueule métallique dont dégouline en permanence du sang.

Le Taureau d’Airain n’a pas toujours été fait de métal. Il était jadis le féroce chef d’une tribu de Minotaures, et avait imposé son autorité à toutes les créatures plus chétives de la forêt en massacrant simplement toutes celles qui osaient le défier. Le Taureau d’Airain était totalement impitoyable, et le sol à ses pieds était en permanence souillé du sang de ses alliés comme de celui de ses ennemis. Une nuit, un émissaire des Puissances de la Ruine émergea dans le monde mortel a partir des restes profanés de l’un de ses rivaux. La peau de la créature infernale était écarlate et des muscles puissants saillaient sous sa surface. Elle plongea ses yeux noirs et vides dans le regard du Minotaure et ne fléchit pas. Ce fut d’ailleurs son erreur : avant qu’elle ne puisse prononcer la moindre syllabe dans le Noir Parler, Taurox l’attrapa par le cou et lui arracha la tête dans un claquement de mâchoires. Il y eut un instant de silence, puis Taurox fut pris de spasmes violents, en proie a une vision d’un monde noyé dans le sang et jonché de cadavres. Le Seigneur Minotaure mugit, se lacérant lui-même de ses griffes, puis se saisit de ses haches et tua tous les membres de sa tribu jusqu’au dernier.

Mais il ne s’arrêta pas là. Pendant un an et un jour, Taurox se lança dans un massacre aveugle, tuant toutes les créatures vivantes qu’il rencontrait. Des tribus d’Hommes-Bêtes, des couvents de sorcières, des caravanes de Striganys, des mercenaires Ogres, des patrouilles impériales, de fiers Chevaliers, des Géants bicéphales, tous tombèrent devant sa fureur. Lorsqu’il arriva dans la vallée de Lietberg, il tua tant d’humains qu’une rivière de sang se forma sur son passage. Il finit par s’effondrer au bord du torrent carmin, et il y serait mort d’épuisement si les Dieux Noirs n’avaient eu d’autres projets pour lui.

Sous une lune cramoisie, Taurox renaquit. Il se releva et rugit son défi, du sang tombant en cascade sur la peau d’airain que les Dieux lui avaient accordée en récompense de ses exactions. Il ne connaîtrait plus la fatigue et son carnage pourrait se poursuivre sans aucune interruption. Taurox s’abreuva longuement à la rivière qu’il avait créée, et le sang régénéra son nouveau corps en bouillonnant. Heurtant l’une contre l’autre ses haches runiques, il se lança dans un nouveau massacre, qui cette fois ne connut pas de pause, et n’en connaîtra pas tant qu’un vaillant héros n’aura pas mis un terme définitif à l’existence du Taureau d’Airain.

  • Corps d’Airain : Taurox est un monstre métallique, mais sa transformation est imparfaite, car s’en prendre à un Démon a toujours des conséquences néfastes. Il existe sur sa gorge un point où la peau n’est pas d’airain, et qu’un coup d’estoc peut percer.

Source

  • Livre d'armée des Bêtes du Chaos, V7