Solkan

De La Bibliothèque Impériale
Ce n'est qu'en comprenant le Chaos que le culte de Solkan peut imposer l'ordre
- Fondements du Culte de Solkan

Les Dieux de l'Ordre sont venus à l'existence en même temps que les Dieux du Chaos. Ils se dédient à leur propre idéal de permanence et de stabilité. Si ils parvenaient à bannir les Dieux du Chaos et à établir leur domination sur le monde, plus rien ne changerait plus jamais, tout progrès, tout développement cesserait. Les Dieux de l'Ordre sont adorés par quelques individus dans le Vieux Monde. Bien que leurs cultes ne soient pas interdits, ils ne sont pas particulièrement populaires. Les occidentaux préfèrent de beaucoup leurs propres divinités, plus équilibrées.

Certains érudits des choses divines croient que les dieux de l'Ordre ne sont qu'une autre manifestation du Chaos et remarquent que la vénération des dieux de l'Ordre n'existait sous aucune forme avant l'arrivée du Chaos. D'autres disent que les dieux de l'Ordre poursuivent les puissances du Chaos pour continuer leur guerre antique. Quelle que soit la vérité, tous les érudits sont d'accord qu'il n'est pas prudents d'en discuter à proximité d'un cultiste des dieux de l'Ordre.

Solkan est le Dieu de la Vengeance, garant du respect de l’ordre et de la hiérarchie. Il est devenu le patron de la loi et de la discipline depuis l'emprisonnement de la déesse Arianka. C'est le plus puissant et le plus populaire des Dieux de l’Ordre. On le représente de grande taille, dans une armure complète étincelante et portant quelquefois un chapeau noir à larges bords mais aucun casque ou heaume pouvant cacher son visage. Ses adorateurs, la plupart des Répurgateurs du Vieux Monde, sont considérés avec une certaine crainte par la grande majorité des occidentaux inquiets du fanatisme et de l'absolutisme qui accompagnent son culte.

Le culte croit que Solkan est le principal Dieu de l'Ordre à s'être allié avec la Déesse Mère et les Jeunes Dieux dans la première Guerre Divine contre les forces du Chaos. Cette alliance était une de circonstances plutôt que de croyances communes. Les dieux de l'Ordre pronaient la guerre totale pour éradiquer le Chaos, au risque de tout détruire. Quand la guerre se finit sur une impasse, les Dieux de l'Ordre brisèrent l'alliance. En conjonction avec Arianka, Solkan devint l'ennemi le plus implacable du Chaos. Plus tard, les manipulations complexes de Tzeentch, le dieu du Changement, finirent sur la capture et l'emprisonnement d'Arianka. Privée de sa soeur/épouse (et ne recevant aucune aide de son frère ésotérique Alluminas), Solkan intensifia (si une telle chose est possible) sa campagne contre le Chaos en cherchant Arianka.

Symbole

Les fidèles de Solkan portent un pendentif ou une broderie bien en vue, représentant une flamme et les couleurs jaunes, orange et rouges sont portées sur les robes noires des prêtres. Les symboles du culte sont en fer noir avec une opale de feu en son centre, représentant généralement une flamme purificatrice. Les Templiers de Solkan ne peuvent porter le symbole de la flamme que sur leur armure de plates, bouclier et carapaçon. A l'exception de l'armure de plates scintillante, le reste de l'armure est noir. En plus d'un chapeau noir à larges bords, les répurgateurs portent aussi des vêtements et une armure noires.

Zone d'influence

Solkan est adoré à travers tout le Vieux Monde. La légalité de son culte varie selon les régions. Par le passé, Solkan était la divinité principale de la cité-état Hellene maintenant disparue de Spartius. Solkan avait également une certaine popularité (variant avec chaque empereur) dans l'empire Réméen. Actuellement, les fidèles de Solkan sont rares comparés à ceux des Jeunes dieux (bien que plus nombreux que ceux d'Alluminas).

Temples

Il fut un temps où de grands temples furent érigés à la gloire de Solkan. Les deux plus grands sont ceux de Spartius, quelque part dans les Principautes Frontalières, et dans la Cité Etat tiléenne de Remas. Ces temples sont de solides constructions, entourées de hauts murs et de colonnes. L'extérieur est austère, sans aucunes décorations. L'intérieur des temples est vide, à l'exception d'un autel et d'un podium, sur lequel repose le "Livre des Lois" de Solkan. Ce qu'il reste du temple de Remas est une ruine, dont une petite partie sert encore. Sinon, des constructions personnelles servent de temples. À l'extérieur, rien ne distingue ces batisses d'une autre. À l'intérieur, le décor est identique au temple de Remas.

Le déclin du temple peut être tracé à l'intolérance, la peur et la méfiance de plus en plus grande des Occidentaux envers l'étroitesse et la rigidité des Solkanites. Ce déclin s'accompagne de l'apparition de sanctuaires de Solkan où les cultistes se rencontrent en petits groupes. Ces sanctuaires sont généralement proches de la maison d'un prêtre, près d'un tribunal ou dans un endroit appartenant aux cultistes. De l'extérieur, ces sanctuaires ne peuvent pas être distingués des bâtiments environnant. L'intérieur, par contre, ressemble au vieux temple, avec un autel et un podium pour seuls meubles.

Amis & Ennemis

Comme les cultes de Sigmar et d'Ulrich combattent le Chaos, les Clercs de Solkan leur accordent un peu de respect. Par contre, ils sont ouvertement opposé à Ranald, à cause du manque de rigueur de ses adeptes. Une attitude neutre bien que méprisante envers la Foi Antique et les cultes des Jeunes dieux. Un mépris à peine dissimulé pour les cultes des Anciennes Races (ils ont échoué dans leurs premières batailles pour l'éradication du Chaos). Les ennemis de Solkan sont toutes les divinités chaotiques et maléfiques: les Quatre Majeurs (Khorne, Nurgle, Slaanesh, Tzeentch), le Rat Cornu, et les Renégats (Malal, Zuvassin,...) mais aussi Khaine, Ecate, ...

Jours Sacrés

Aucun. Ses adorateurs lui rendent systématiquement hommage avant et après la bataille.

Conditions Requises

Aucune marque du chaos. L'initié doit avoir entamé au moins une carrière de guerrier, souvent de préférence militaire (mercenaire, soldat...). Avant d'accéder à une carrière de clerc, il devra avoir achevé une autre carrière de guerrier et ainsi de suite... Les prêtres de Solkan de niveau supérieur sont des templiers ou des répurgateurs.

Commandements

Libère-moi des désirs du corps, guide moi sur la voie de la Loi, enseigne-moi la décence en toute chose, et aide-moi à châtier les ennemis de l'Ordre.
- Bénédiction de Solkan

Les initiés (les enfants de Solkan) et les clercs de Solkan doivent agir en accord avec les commandements suivants :

  • Ne jamais porter une marque du Chaos.
  • Ne pas laisser vivre une créature ou un adepte du Chaos.
  • Livrer tout adepte de Ranald à la justice.
  • Ne pas fuir devant le chaos.
  • Ne jamais mentir (sauf pour tromper un membre du chaos).
  • Ne jamais laisser dire un mensonge.

Epreuves

Les épreuves imposées par Solkan sont le plus souvent de pourchasser et de tuer des adeptes du Chaos, empêcher des infiltrations du Chaos dans les villes, ou de détruire des autels chaotiques, et cela en dépit de sa propre vie.

Sources

  • Grimoire n°15 "Manuel du joueur"
  • Warhammer livre Bibliothèque Interdite "Geneviève" de Jack Yeovil