Guerrier Saurus

De La Bibliothèque Impériale
(Redirigé depuis Saurus)
Un régiment de Guerriers Saurus est aussi redoutable en attaque qu’en défense.

Les Saurus sont de terribles prédateurs qui ont été créés dans le seul but de combattre. Ils ont des crêtes osseuses et des écailles capables de résister à un coup d’épée et portent des armes d’obsinite, de bronze et de métaux précieux décorées de crochets et de pointes qui servent à lacérer et éventrer l’adversaire. Même quand il est désarmé, un Saurus est un ennemi redoutable capable de déchirer une gorge d’un revers de griffe, de briser les os d’un coup de queue ou d’arracher un bras avec sa gueule. La puissance de leurs mâchoires crocodiliennes est telle que leur morsure peut broyer l’acier. Une créature blessée de la sorte par un Saurus succombera généralement à la fièvre dans la chaleur étouffante de la jungle et finira par mourir dans les jours qui suivent lorsque ces plaies s’infecteront.

Ce furent les Anciens qui donnèrent naissance aux Saurus, même si on ne sait pas s’ils les amenèrent avec eux ou s’ils adaptèrent une forme de vie primitive, probablement à partir de crocodiles ou d’alligators préhistoriques qu’ils trouvèrent dans les marais et les jungles de ce monde. Leur fonction, néanmoins, ne fait aucun doute. Les Saurus sont des créatures brutales mais disciplinées qui ne ressentent que peu d’émotions en dehors de l’excitation du carnage. Ils sont incapables d’utiliser des objets plus complexes que des armes primitives, et leur langage se compose uniquement d’ordres simples. Lors de la préhistoire du monde, avant même l’époque des Elfes et des Nains, les Saurus gardaient déjà les Cités-Temples et les Prêtres-Mages Slanns. Ils menèrent aussi des guerres au nom des Anciens pour pacifier les terres et exterminer des espèces entières qui n’étaient pas compatibles avec le Grand Dessein de leurs maîtres.

Les Saurus sont assez intelligents pour comprendre des ordres simples et pour tout juste articuler le langage sifflant des Hommes-Lézards, même si ce n’est guère plus qu’un ensemble de grognements monosyllabiques de commandement. Ces ordres sont donnés par le Chasqui, ou « premier de couvée », le plus gros spécimen du régiment issu de leur Bassin de Frai. Les Saurus sont des créatures brutales mais disciplinées qui font d’excellents guerriers, mais ils ne sont bons à rien d’autre. Ce sont des ennemis redoutables d’une férocité extrême, sachant tuer à coups de griffes et de dents tout autant qu’avec leurs haches de bronze ou leurs lances effilées. Leur incapacité à utiliser des objets complexes importe peu, car les Saurus savent employer avec des effets dévastateurs les armes rudimentaires dont ils sont munis : des lances à pointe d’obsinite et de lourdes masses hérissées de pierres taillées. Leur force physique leur permet de quitter les sentiers battus et de se tailler un chemin dans les épaisses jungles de Lustrie, quoique leur vigueur trouve plus souvent à s’employer pour massacrer les légions ennemies les plus robustes. Ils sont obstinés et très difficiles à battre au corps à corps.

Bien que les Saurus puissent paraître lents à la détente, voire apathiques, leur démarche souple et puissante leur permet d’avancer rapidement. Leur cuir solide est orné de crêtes osseuses et d’écailles pouvant résister aux coups d’épée. Leur défense est améliorée par des boucliers : des croissants cerclés de lames fabriqués à partir de la carapace évidée des grandes bêtes qui vivent dans les profondeurs de la jungle. Les Saurus sont impitoyables et apparemment insensibles à la douleur, continuant de combattre après avoir subi d’horribles blessures, sans émettre la moindre protestation. En fait, la seule émotion qu’ils semblent éprouver est une sauvagerie inébranlable.

Les Saurus naissent dans des étangs noirs qui s’étendent dans les cavernes sous les Cités-Temples, aménagés il y a des éons, alors que les Anciens arpentaient encore le monde. Contrairement aux Skinks, leurs effectifs ne peuvent être remplacés que très lentement. Dès qu’ils s’extirpent de l’eau, ils savent d’instinct comment se battre et mener des guerres. Les Saurus d’une même génération portent une coloration et des marquages identiques, et forment une seule cohorte de guerriers tout au long de leur vie, car ils partagent un lien qui ne peut être brisé que par la mort. Lorsqu’ils ne sont pas au combat, ces groupes vivent et mangent ensembles dans leur caverne. Ces guerriers partagent un lien mental très fort et n’agissent pas individuellement. Au lieu de cela, chacun connaît sa place et son rôle au sein de la ligne de bataille. De nombreuses histoires font état de Saurus tendant des embuscades parfaitement minutées ou exécutant des manœuvres complexes bien qu’extérieurement ils ne semblent pas communiquer entre eux.

Lorsque les Hommes-Lézards vont en guerre, ce sont les Saurus qui forment l’essentiel de leur régiments sous le commandement des Kuraq et des Kuraq-Kaq : des rangs innombrables de sauvages guerriers parfaitement disciplinés portant des boucliers fabriqués avec les carapaces des plus grandes créatures de la jungle. Leur ligne de bataille brille de l’éclat de leurs armes d’obsinite, et ils marchent au son des tambours et sous les totems proclamant la gloire des Anciens, afin que la bataille soit une offrande faite à leurs maîtres disparus.

  • Prédateurs Nés : Les Guerriers Saurus sont de redoutable combattants dont le corps et l’armement ont été créés afin d’optimiser leur potentiel martial. Ils savent aussi bien utiliser leurs armes aiguisés que leurs mâchoires et griffes. Même leurs boucliers sont conçus pour frapper.

Sources

  • Livre d’Armée des Hommes-Lézards, V5
  • Livre d’Armée des Hommes-Lézards, V7
  • Livre d’Armée des Hommes-Lézards, V8