Sanguinaire de Khorne

De La Bibliothèque Impériale
(Redirigé depuis Sanguinaire)
Les Élus de Khorne, les Dents de la Mort, les Tueurs Nus, les Collectionneurs de Crânes, les Cornus, (Khak’akamshy’y)
Alors qu’un Démon peut flatter et comploter, la capacité de persuasion des Sanguinaires ne dépend que du fait qu’il puisse affûter son arme. Et une telle action ne prend qu’un instant.
- Extrait du Liber Malefic


Les légions démoniaques de Khorne sont composées pour majorité de sauvages Sanguinaires, qui sont aussi implacables et assoiffés de sang que leur maître. Ils sont innombrables et luttent les uns contre les autres pour avoir le privilège d’être envoyés vers le royaume des mortels, affronter ceux qui s’opposent au Chaos et n’en laisser que des tranches de viande frémissante. Ils sont animés par la haine et ne vivent que pour le combat. Les Sanguinaires symbolisent le carnage et ne connaissent que le meurtre.

Les Sanguinaires de Khorne sont de grands humanoïdes musclés au visage bestial et dotés de longues cornes incurvées qui émergent de leurs tempes. Leur peau est d’un rouge profond et aussi dure que le cuivre forgé sur les enclumes de la guerre. Ils aiment peinturlurer leur corps du sang et des entrailles de leurs ennemis. Lorsqu’ils marchent au combat, ils scandent les noms de ceux qu’ils ont tués sur le champ de bataille.

Les Sanguinaires se regroupent en régiments et chantent les louanges de Khorne. À la façon des guerriers que, dit-on, ils étaient, chaque unité marche sous une bannière tachée de sang sur laquelle sont notés les noms de toutes leurs proies. Ils se ruent sur leur victime choisie, la dépècent en quelques moulinets de leur lame infernale et se mettent immédiatement en quête d’une autre proie. A chaque nouvelle victime, les Sanguinaires poussent un glapissement rauque qui résonne sur le champ de bataille et glace le sang de l’ennemi.

Chaque Sanguinaire bandit une lame infernale, une lourde épée à la lame noire forgée, dit-on, à partir d’échardes du cœur de Khorne en personne et qui luit d’une énergie haineuse. Une blessure de l’une de ces armes peut terrasser le héros le plus aguerri, aspirer son âme et ne laisser qu’un cadavre flétri. Les lames infernales sont forgées à l’aide de la propre essence du Sanguinaire, qui ne peut jamais être dépossédé de son arme. Chaque vie arrachée par une lame infernale renforce son porteur, en augmentant sa puissance autant que sa rage. Ainsi, un Sanguinaire est encore plus terrifiant en pleine bataille qu’aux prémices de celle-ci, une fois gorgé du massacre qu’il a lui même causé, et submergé par le besoin de récolter plus de crânes pour Khorne.

Sources

  • Warhammer JDR: Le Tome de la Corruption
  • Livre d’Armée des Démons du Chaos, V8