Roi Revenant

De La Bibliothèque Impériale
Un Roi Revenant prêt à repartir en guerre
« Le roi Genann du Tertre ? Tant qu’vous allez pas fouiner autour de son vieux tumulus, y vous f’ra pas d’mal. Comme un fantôme, qu’il est, mais plus froid, plus vicieux… mais çui qui lui fiche la paix, pour sûr il le laiss’ra tranquille aussi. D’un aut’ côté, j’irais quand même pas traîner autour des plaines de Noirley à la nouvelle lune, si j’serais vous. »
- le vieux Hob, Paysan

Le Vieux Monde est parsemé de cairns et de tumulus abritant la dépouille des ancêtres des hommes. Les cultures qui vivaient jadis dans ce qui est maintenant l’Empire ensevelissaient leurs chefs dans des tombeaux situés dans des tertres, dans des clairières ou sur des sommets. Des sorts de protection étaient jetés sur ces tombes, afin de les protéger des profanateurs et des charognards. Des runes primitives étaient gravées sur leur linteau, et des amulettes étaient suspendues à leur mur. Le fait que certains de ces fétiches soient encore à l’endroit où on les a jadis disposés témoigne de la puissance magique qu’ils contiennent, bien que beaucoup aient été dérobés, désacralisés ou détruits par les serviteurs des Comtes Vampires. D’autres sont irrémédiablement corrompus par les énergies surnaturelles qui inondent les terres, et arborent désormais des symboles impies et des icônes funestes.

Mais dans plusieurs de ces tombes, le silence a été violé. Certains ont été bâties en des lieux où la Magie Noire se concentre. Dans ces endroits maudits, les morts ne reposent pas en paix, et leur âme se retrouve piégée entre le monde des mortels et l’au-delà. Lorsque les Vents de Magie Noire soufflent en bourrasque, les anciens seigneurs de guerre sortent de leur tombeau sous la forme de Rois Revenants, les yeux luisant d’une lumière surnaturelle. Même les rois d’antan qui reposent dans des cryptes relativement sûres ne jouissent pas toujours de repos auquel ils aspirent. Nécromanciens et Vampires brisent les sceaux des anciens cairns et usent de leurs pouvoirs pour ressusciter le mort de l’asservir à leurs desseins.

Les chefs des anciennes tribus étaient inhumés avec tout leur équipement guerrier, pectoral de bronze poli et casque ailé. Les chamans de la tribu plaçaient également les meilleures épées ou haches entre les mains des cadavres une fois qu’ils avaient été couchés sur une dalle. Les murs étaient ensuite peints de scènes de la vie du chef, de façon à lui rappeler, s’il venait à se réveiller, ses hauts faits et ses victoires.

Dans les Voûtes, les tribus primitives continuent d’enterrer leurs morts à la façon des hommes du passé. Ils assoient le cadavre de leur souverain dans une caverne s’ouvrant en direction de levant, entouré de ses maigres richesses. Chaque année, les hommes de la tribu reviennent rendre hommage à leur roi, et chaque année, certaines dépouilles ont disparu. Ces morts qui marchent parcourent de nouveau les terres, leurs cadavres vêtus de robes majestueuses soumis aux caprices des Seigneurs de la Nuit.

Les Rois Revenants sont des Morts-Vivants implacables et extrêmement puissants, presque aussi difficiles à détruire que les Vampires. Parcourues de Magie Noire, les armes d’un Roi Revenant luisent d’une énergie néfaste. La moindre blessure infligée par un glaive ou une lance risque d’absorber la vitalité de sa victime, ou de traverser ses os avec une facilité déconcertante. Sous leur armure antique, leur chair s’est desséchée, si bien que les coups de l’adversaire mordent rarement leur cible. C’est pour ces raisons qu’un Vampire ressuscitera souvent un Roi Revenant pour brandir son étendard personnel au milieu des combats les plus féroces. Une telle mission est essentielle pour la stabilité magique de l’armée, c’est pourquoi elle est confiée aux trépassés les plus redoutables qui soient.

  • Armes Spectrales : Les Rois Revenants manient des armes très anciennes qui ont été ensorcelées en des temps immémoriaux par de puissants enchantements de destruction. Quoique corrodées par la patine des âges, ces outils de carnage n’ont rien perdu de leur puissance, aspirant l’essence vitale de leurs victimes et rendant la moindre blessure potentiellement fatale.

Sources

  • Livre d’Armée Comtes Vampires V5
  • Livre d’Armée Comtes Vampires V8