Régisseur

De La Bibliothèque Impériale
« Ouvre, Johann. Je sais que tu es là-dedans. Tu sembles toujours indisposé quand vient le moment de payer le loyer. »
Régisseurs en Ville

Bien que les Régisseurs soient le plus souvent employés par un noble Seigneur ou le Bourgeois d’une petite communauté, il n’est pas inhabituel de les voir œuvrer dans des grandes villes comme Nuln ou Altdorf. Dans ces cas, le Régisseur remplit souvent un rôle légèrement différent. Les grandes villes sont composées d’une myriade d’organisations, de Guildes et de syndicats, dont chacun fonctionne comme une petite communauté au sein de l’ensemble. C’est au sein de ces sous-divisions et communautés spécialisées qu’un huissier trouve sa place dans la vie urbaine. Par exemple, un Régisseur peut être à la solde d’une Guilde locale pour faire des rondes régulières dans toute la ville et encaisser les cotisations et les droits de ses membres, percevoir les paiements des organisations qui dépendent des services de la guilde, répartir les dépenses au nom des dirigeants de la guilde ou toute autre tâche et responsabilité similaire.

Les Régisseurs sont des administrateurs au service d’Aristocrates. Bien qu’ils soient chargés de l’entretien des terres et des ressources de leur Seigneur, ils jouent un rôle très différent aux yeux de la paysannerie. En effet, les Régisseurs sont chargés de collecter les divers impôts dans les villages qui entourent le manoir de leur maître. En outre, ils font en sorte que les paysans s’acquittent de leurs devoirs. Être Régisseur n’est pas une tâche facile, car personne ne souhaite voir le Régisseur à quelque occasion que ce soit, surtout lorsque les taxes ou le loyer sont dûs. Pendant la saison des impôts, le Régisseur peut s’attendre à travailler de longues et ingrates journées dans le cadre des nombreuses tâches de son Seigneur. Se levant tôt, un Régisseur se rend dans les faubourgs les plus éloignés pour collecter les dîmes et les impôts des paysans qui travaillent sur les terres de son Seigneur. Au fil de la journée, il revient vers le manoir, recueillant ce qui lui est dû auprès des marchands, commerçants ou propriétaires qui louent des locaux au Seigneur. Sa journée se termine lorsqu’il remet l’argent recueilli à son Seigneur ou à l’intendant du Seigneur pour qu’il l’applique aux nombreuses dépenses associées à la gestion de la terre.

La charge des Régisseur les rend fortement impopulaires auprès des villageois, surtout durant les périodes de vache maigre, mais les loyers et les taxes que celui-ci perçoit ne restent pas inutilisés dans les coffres de son Seigneur : ses bâtiments et son domaine doivent être entretenus et ses conseillers, soldats et employés doivent recevoir une compensation. Et en cas de besoin, c’est souvent l'argent du Seigneur qui remplace la roue cassée du moulin ou qui paie pour creuser un nouveau puits dans la pelouse du village, que tous utiliseront. Mais le Régisseur ne gagne aucune affection pour sa tâche. Son visage est celui de l’avarice, de l’indifférence détachée et de toutes ces choses que les roturiers méprisent chez leur Seigneur. De ce fait, le Régisseur peut se trouver soumis aux malédictions, aux tirades et aux défis qu’un roturier n’oserait pas proférer contre le Seigneur. Synonymes d’imposition seigneuriale, ils sont d’ailleurs les premiers à tomber lorsque les paysans se soulèvent.

Après avoir souffert du mépris de ceux qu’il visite tout au long de la journée, le Régisseur a du mal à se détendre. Son métier le place dans une situation sociale peu enviable : il est généralement injurié par les travailleurs et se trouve mal accueilli dans les tavernes et les auberges fréquentées par la population locale, mais il n’a aucun droit à s’associer à la Noblesse ou aux luxes qui en découlent, se retrouvant ainsi souvent sans collègues pour se divertir dans la société.

Sources

  • Warhammer JdR : Livre de Règles V2
  • Warhammer JdR - Career Compendium (traduction par Christer)