Quatar

De La Bibliothèque Impériale

La cité de Quatar, autrefois appelée le Palais Blanc, aujourd’hui plus connue sous le nom de Palais des Cadavres, était réputée comme un lieu hautement religieux. La ferveur des habitants était telle que les grands prêtres ordonnèrent que l’effigie de chaque Dieu soit gravée dans les parois mêmes du grand canyon. On dit que ces statues, hautes de plusieurs centaines de mètres, étaient les gardiennes de la cité. Le grand temple, entièrement réalisé en marbre blanc acheminé depuis les montagnes environnantes, renfermait plus de prêtres que ceux de toutes les autres cités réunies. Il s’élevait à l’entrée de la Vallée des Rois, obligeant le voyageur à s’y arrêter pour prier avant de pouvoir accéder aux royaumes orientaux.

Source

  • White Dwarf n°107