Phénix

De La Bibliothèque Impériale
(Redirigé depuis Phénix Spire-de-Feu)
Un Phénix Spire de Feu

Les Phénix d’Ulthuan vivent au milieu des Spires de Feu, d’immenses piliers d’albâtre qui entourent le temple d’Asuryan. Ces flèches de pierre brûlent constamment sous l’effet d’Aqshy, le Vent du Feu, tandis qu’il est aspiré vers l’Île des Morts. De plus, Aqshy n’affecte pas seulement la pierre, car au fil des générations, les Phénix des Spires de Feu sont devenus de plus en plus réceptifs à ce vent magique, jusqu’à s’en imprégner totalement. Ainsi, de la même façon que les Démons, les Phénix sont dotés d’une protection physique et mystique qui fluctue avec les Vents de Magie.

Phénix Spire-de-Feu

Quand un Phénix Spire-de-Feu est en colère, son plumage se nimbe de flammes magiques, si bien que l’animal laisse un sillage ardent derrière lui. S’il est tué, il explose en ne laissant qu’une pluie de cendres rougeoyantes. Lorsque les Vents de Magie sont faibles, les Hauts Elfes disent alors que le Phénix est «parti pour un très long voyage», un euphémisme pour signifier qu’il est bel et bien mort, selon l’ordre naturel des choses, et ne reviendra jamais. Mais si l’air est suffisamment chargé de sorcellerie, les restes de l’oiseau se recomposent peu à peu jusqu’à ce que le Phénix renaisse dans une bourrasque de feu et un éclat de lumière aveuglant.

Les Phénix n’ont pas le don du langage, toutefois ils comprennent l’Elfique. Par conséquent, il est possible de traiter avec eux en bonne intelligence si l’on fait preuve de suffisamment de diplomatie. D’ailleurs, un pacte existe entre les Gardes Phénix et ces animaux, afin qu’ils leur servent parfois de montures. Un cavalier et son Phénix sont redoutables, car ils combinent le talent tactique du premier et le pouvoir des flammes rugissantes du second.

Phénix Cœur-de-Givre

Lorsqu’un Phénix vieillit, son corps refroidit et commence même à aspirer la chaleur qui l’environne. Finalement, le plumage autrefois ardent se couvre d’une couche de givre. Quand cela se produit, le Phénix doit quitter les Spires de Feu, car le froid glacial qui émane de lui est un danger pour ses congénères plus jeunes. La plupart des Phénix Cœur-de-Givre terminent leur existence au sommet de pics désolés le long des côtes d’Eataine, jusqu’à ce que leur corps se transforme en glace, laissant d’élégantes - quoiqu’éphémères - statues décorer les flancs des montagnes. Certains se présentent devant le temple d’Asuryan pour finir leur vie en tant que destrier.

Les Phénix d'Ulthuan prêts au combat

Bien qu’un Phénix Cœur-de-Givre ne possède plus la fougue de sa jeunesse, il reste incroyablement robuste. La gangue de glace qui l’enserre le protège des coups, et contrairement à son cavalier, les ennemis ne disposent pas d’une armure enchantée qui les immunise au froid intense qui émane de son corps. Ceux qui veulent s’en prendre à un Phénix Cœur-de-Givre sentent le froid glacer leur sang comme il glace les eaux de la Mer des Griffes et ont alors toutes les peines du monde à se battre alors que le froid les engourdit.

Les Phénix Cœur-de-Givre savent que leur dernière heure est proche, c’est pourquoi ils consacrent la fin de leur vie à la défense de leurs terres natales, et sont déterminés à affronter les ennemis d’Ulthuan jusqu’à leur ultime souffle.

Phénix Arcanique

Les Phénix arcaniques sont des créatures majestueuses et redoutables dont l'envergure est aussi grande que celle de n'importe quel Grand Aigle d'Ulthuan. Ils sont enveloppés de plumes flamboyantes qui peuvent dévier la flèche la plus acérée, mais leur véritable pouvoir est lié à leur nature de créature spirituelle de feu, car ils sont l'incarnation vivante de la volonté destructrice et purificatrice d'Aqshy. Les flammes dansent à travers leurs serres pour brûler leurs proies lorsqu'ils attaquent, et une paire de longues queues à plumes laisse dans son sillage une gerbe d'étincelles et de braises enflammées tandis qu'il traverse le champ de bataille. C'est ce nimbus de flamme qui entoure constamment le Phénix arcanique et trahit son héritage d'un autre monde.

Les Phénix arcaniques sont des créatures mythiques, connues des légendes anciennes des Hommes et des Elfes, mais c'est pour les Hauts Elfes d'Ulthuan qu'ils ont le plus de valeur. Dans leur histoire, les Phénix arcaniques sont les compagnons d'Asuryan le Créateur, messagers de malheur et porteurs d'espoir dans une mesure égale, séparés d'Asuryan quand les vents de magie hurlent à travers le monde des mortels dans de puissantes tempêtes, et en Ulthuan les Hauts Elfes sont avertis de la venue de ces tempêtes magiques par la manifestation soudaine de Phénix arcaniques dans le ciel de leur foyer insulaire. Ces Phénix sont un présage troublant pour les Hauts Elfes, un symbole de destruction prochaine, mais aussi l'espoir d'une renaissance. Leur arrivée signifie l'approche de conflits, mais aussi que ceux qui survivront seront plus forts qu'avant. Les sorciers se donnent beaucoup de mal pour lier les Phénix arcanes lorsqu'ils apparaissent ; à la fois pour commander leur pouvoir et pour garder leur colère destructrice hors du contrôle de leurs ennemis.

Phénix de Cathay

Johann van Hal.jpg Attention, lecteur/lectrice de la Bibliothèque !

Cet article ou cette section contient des informations non officielles.

Un majestueux Phénix de Cathay
Peu de créatures arrivent à incarner aussi bien les idéaux de bonté et de droiture comme les Phénix. Oiseaux resplendissants ayant la capacité d'embrasser leur corps à volonté et de ressusciter après avoir été tués, les Phénix rivalisent avec les êtres les plus puissants dans leurs actes vertueux.

En Cathay, le Phénix est considéré comme un symbole de vertu, de guérison, de force et de vie éternelle. Alors qu'ils habitent rarement près des zone peuplées, ces êtres sont universellement connus pour leurs actes de bienveillance et leurs vastes sagesse. Certains pèlerins parcourent des centaines de kilomètres à travers des déserts rudes et des collines arides pour solliciter un savoir rare et antique de la part d'un Phénix, toujours donné librement et avec courtoisie.

Les Phénix sont les gardiens de la Grande Flamme du Mont Rui An, et sont d'une puissance magique impressionnante, d'une grâce et d'une beauté inégalées. Encore plus grand que les Grands Aigles d'Ulthuan, ils ont la capacité de créer autour d'eux une aura massive de flamme en forme d'oiseau beaucoup plus grand qu'eux, et semblent devenir immense quand ils laissent libre court à leur colère. Alors que même le plus grand céleste doit parfois tourner son attention vers son foyer, le Phénix reste un gardien vigilant de la Grande Flamme et la défend contre ceux qui cherchent à répandre la cruauté et la malice. Dans le même temps, ces créatures bienveillantes encouragent la propagation de la connaissance et de la sagesse, voyant l'éducation comme un moyen de mettre fin à des maux tels que la famine et la guerre.

Il a un cycle de vie de 500 à 1000 ans. A la fin de ce cycle, il se construit un nid de brindilles qui s'enflamme; le nid et l'oiseau brûlent intensément et sont réduits en cendres, d'où surgit un jeune Phénix ou un nouvel œuf de Phénix, renaissant de nouveau pour vivre. Le nouveau Phénix est destiné à vivre aussi longtemps que son ancienne vie.

Ils interférent rarement dans les guerres de Cathay, mais dans les moments où la Grande Flamme elle-même est en danger, ou son avenir en jeu, les Phénix s'envolent comme des comètes ardentes du sommet de Rui An pour apporter la mort aux ennemis de Cathay. Les peuples de Cathay pensent que l'observation d'un Phénix est un bon présage et une protection contre le mal. Il est représenté dans l'art et l’artisanat Cathayen comme le symbole de l'espoir et de la vertu.

Des savants ont théorisé que, venant de la Grande Flamme, un phare que le Chaos ne peut souiller, le Phénix est l'antithèse de tout ce que le Chaos et ses créatures représentent, bien que ce ne soit rien d'autre que de la spéculation. Comme l'Empereur et les Wu Jen, les Phénix restent à l'écart et sont majestueux.


Sources

  • Livre d’Armée des Hauts Elfes, V8
  • Monstruous Arcanum (traduit par un ostlandais égaré)
  • Warhammer Armies : Cathay (traduit de l'anglais par Guilhem3004)