N'kari

De La Bibliothèque Impériale
N’kari, le Gardien des Secrets, Champion de Slaanesh

N’kari est un puissant Gardien des Secrets au service de Slaanesh, célèbre pour avoir mené l’invasion d’Ulthuan lors de la Grande Incursion du Chaos, et affronté Ænarion le Défenseur en combat singulier. Il est responsable d’un second carnage sur l’île Elfique des millénaires plus tard, marqué par la terrible Bataille du Temple d’Asuryan, le propulsant parmi les ennemis les plus haïs des Hauts Elfes.

La Ruine d’Ulthuan[modifier]

L’apparition de N’kari dans l’histoire du monde commence suite au désastre qui survint en -5600 (Calendrier Impérial). En une gigantesque explosion de ténèbres absolues, les portails polaires des Anciens s’effondrèrent sur eux-mêmes, ce qui provoqua leur destruction. Les énergies du Chaos se déversèrent sur la planète et l’essence même de la réalité fut déchirée, de sorte que chaque être vivant en ressentit le cri d’agonie au plus profond de son âme. Cette invasion Démoniaque atteignit les Elfes, qui vivaient dans la paix et la félicité sur l’île paradisiaque d’Ulthuan. S’ils n’avaient pas été ainsi couvés, ils auraient peut-être pu se protéger contre les horreurs qui les assaillaient. Mais leur innocence faillit causer leur disparition, car ils n’étaient pas de taille face aux Démons. Cette invasion contre les Elfes fut mené par N’kari, qui avait beaucoup appris lors des affrontements sanglants contre les Hommes-Lézards. Il fallut deux jours aux Elfes pour organiser un semblant de défense, ce qui laissa le temps aux armées de Démons de s’enfoncer profondément dans les forêts de Cothique. Dix mille Elfes, fiers en dépit de leur équipement sommaire, se portèrent à la rencontre des Démons sous les frondaisons. Ils furent massacrés en moins d’une heure par la horde de N’kari qui fut déçu par la facilité avec laquelle son armée vainquit les Elfes, et il laissa ses serviteurs s’éparpiller aux quatre coins d’Ulthuan pour tuer et détruire à loisir. C’est ainsi que l’île fut dévastée dans une débauche de violence aveugle. La puanteur de la peur et du désespoir enveloppait Ulthuan, et pendant que les Elfes restaient prostrés dans leur sanctuaires, N’kari respirait ces effluves et se réjouissait.

La Colère du Roi Phénix[modifier]

Pendant plusieurs décennies, les Elfes furent un peuple pourchassé qui ne survécut que dans des endroits si reculés et inaccessibles que même les Démons ne purent les déloger. La chance leur sourit enfin lorsque la puissance de leur Dieu investit Ænarion, celui qui allait devenir le premier et le plus grand des Rois Phénix. Reprenant enfin espoir, les Elfes survivants se joignirent à lui et contre-attaquèrent. N’kari tenta de regrouper ses forces éparpillées en Ulthuan, mais le temps que cela lui demanda permit au demi-dieu des Elfes de rassembler et d’équiper une grande armée. Ænarion repoussa peu à peu les Démons des terres des Elfes. Enfin, au cours d’une immense bataille dans les ruines d’Ellyrion, N’kari et Ænarion se battirent en duel. Les deux guerriers pouvaient sentir la puissance qui rayonnait de leur adversaire, et aucun des deux ne voulait se risquer à attaquer. Ce fut Ænarion que se jeta finalement sur N’kari sans se soucier de sa propre vie. Le combat qui s’ensuivit fut de courte durée, car si N’kari était un Démon Majeur béni par Slaanesh, Ænarion détenait les pouvoirs d’un Dieu. Il frappa le Démon et le coupa presque en deux. N’kari leva la tête et laissa échapper un hurlement de frustration que l’on put entendre sur tout Ulthuan. Ænarion avait vengé la perte son épouse, Astarielle, que certains disent avoir été tuée des mains de N’kari. Ce dernier fut bannit dans les Royaumes du Chaos, jurant de se venger des descendants du Roi Phénix et de son peuple.

Source[modifier]

  • Livre d’Armée des Démons du Chaos, V7