Mydas le Cupide

De La Bibliothèque Impériale

Le plus célèbre Trésorier-Payeur de la Tilée est Mydas le Cupide, dont les origines sont obscures. Il aurait été Sheikh d'Arabie et se serait enfui après avoir dérobé une fortune au Sultan.

Quoiqu'il en soit c'est à Sartosa qu'il apparut pour la première fois. Il était chargé de garder le coffre au trésor du pirate Nain Gridi Barbedure. Celui-ci apprit rapidement à apprécier et à admirer l'incroyable cupidité de Mydas et sa répugnance à se séparer de la moindre pièce, au point de refuser de dire où se trouvait son propre coffre. Heureusement pour Mydas, Gridi succomba lors d'un combat contre les corsaires avant d'avoir réalisé que Mydas avait caché son coffre dans le but de le garder pour lui. Mydas réapparut au service de Groccolo, prince de Verezzo, encore une fois responsable de l'or destiné à payer une vaste armée mercenaire. Mydas défendit le coffre vaillamment au cours de plusieurs batailles avec l'aide de ses hommes de main. Au moment de payer les mercenaires, Mydas s'arrangea pour se séparer de si peu d'or qu'il déclencha une mutinerie dans le camp. Le prince fut renversé et dut s'enfuir de Verezzo. Dans la confusion, Mydas n'oublia pas son devoir et défendit le coffre durant la retraite repoussant des compagnies entières de mercenaires enragés à la recherche de leur créance. Le hasard fit que Mydas ait effectué une retraite dans la direction diamétralement opposée a Verezzo et ni le prince ni les mercenaires ne revirent jamais le coffre. Seul Mydas sait où il se trouve a présent.

Depuis Mydas a été vu dans plusieurs pays, assez loin des frontières de Tilée, offrant ses services comme Trésorier-Payeur à des armées de mercenaires ou comme collecteur d'impôts, comptable ou garde de trésor pour divers grands seigneurs. Bien que la plupart de ses maîtres aient subi une défaite cuisante à cause de leurs lacunes stratégiques, Mydas n'a jamais laissé un coffre au trésor tomber dans les mains de l'ennemi, ni dans celles de mercenaires en fuite qui ne méritent pas d'être payés après avoir perdu une bataille !

  • Le Coffre : Ce coffre suit Mydas sur tous les champs de bataille afin qu'il puisse toujours avoir un œil dessus. Sheikh Yadosh, un ancien percepteur Arabien qui accompagnait déjà Mydas alors qu'il vivait à Sartosa, est chargé de la sécurité du trésor durant les hostilités. Le coffre est placé sur un petit chariot et inspire aux Mercenaires des actes d'un héroïsme rare, persuadés qu'ils sont que leur comportement leur vaudra une prime substantielle une fois les combats terminés.
  • Gardes du Corps : Cette garde rapprochée, constituée d'esclaves libérés des galères et triés sur le volet, accompagne toujours Mydas le Cupide. Ce dernier a jadis acheté à prix d'or leur liberté à leurs anciens propriétaires, et tous lui en sont tellement reconnaissants qu'ils défendront sa vie au mépris de la leur. Ce sont tous des gaillards bien costauds, bronzés et endurcis par des années passées sur les bancs de nage des navires du Vieux Monde.


Mydas possède les Objets Magiques suivant :
  • Carte au Trésor : Mydas a dessiné une carte indiquant l'emplacement de tous ses coffres cachés. Cette carte figure au dos d'un parchemin dont le recto est couvert d'étranges glyphes Hommes-Lézards. Ce parchemin est enchanté et celui qui le porte peut faire croire n'importe quoi à ceux qui l'entourent.
  • Couronne de Mydas : Un prêtre de Myrmidia grava jadis des runes sur un serre-tête que Mydas fit ensuite monter sur son chapeau. Nul ne sait si cela a un rapport, mais chaque fois qu'il part au combat, ses armes et celles de ses proches compagnons brillent d'une lumière dorée.


Source[modifier]

  • White Dwarf 94 - Février 2002