Armes Régimentaires Skavens

De La Bibliothèque Impériale
(Redirigé depuis Mitrailleuse Ratling)

Le Clan Skryre a inventé toutes sortes d’armes portables et incroyablement dangereuses, dévastatrice et mortelle, autant pour l’ennemi que pour ses servants ! Ces armes sont portées par des équipes constitué de deux Skavens qui accompagnent au combat les régiments de guerriers, leur apportant leur terrible puissance de feu, et derrière lesquelles elles peuvent se cacher si les choses tournent mal. Malheureusement, elles peuvent être l’objet d’incidents de tir catastrophiques et ont une fâcheuse tendance à finir dans de spectaculaires explosions, surtout quand on s’y attend le moins, au grand dam de tous ceux qui se trouvent à proximité ! Car plus le dispositif est puissant, plus grandes sont les chances qu’un mauvais fonctionnement intervienne.


Le Lance-Feu

L’une des armes Skavens les plus craintes est assurément le Lance-Feu. C’est un lance-flammes rudimentaire mais polyvalent dont le canon libère de la Maleflamme concentrée sur un ennemi ou une petite zone de terrain sous la forme d’un torrent de gel brûlant et collant, une mixture de flammes surnaturelles extrêmement volatile et corrosive. Un des servants porte un baril rempli d’un mélange combustible très instable de produits chimiques et de poudre de Malepierre, et l’autre actionne l’arme elle-même. Dès que la projection entre en contact avec un objet solide, la flamme gorgée de Malepierre que l’arme crache se colle à pratiquement n'importe quelle surface. Presque rien ne peut éteindre les flammes d’un Lance-Feu une fois qu’il a englouti sa victime, sauf si on les étouffe complètement, en immergeant la victime dans l’eau, ou en la recouvrant totalement de sable, de boue, etc. Une seule salve de Maleflamme peut réduire un fier régiment en une masse de chairs informes et carbonisées et faire fondre les armures les plus épaisses. Contre les créatures vulnérables au feu, comme les Hommes-Arbres où les Trolls, la Maleflamme est particulièrement utile et dévastatrice. En plus, les créatures vivantes qui survivent aux flammes d’un Lance-Feu ne sont pas au bout de leurs peines, car il n’est pas rare qu’elles finissent par développer quelques mutations.

Comme toutes les armes du Clan Skryre, les incidents de tir sont nombreux et peuvent, dans le meilleur des cas, faire en sorte que le mélange ne s’enflamme pas à la sortie du canon (l’odeur musquée de la peur planera lourdement au-dessus de l’équipe d’arme pour le reste de la bataille), et dans le pire des cas, le carburant s’écoulera de son contenant et prendra feu ! En proie à la panique, les servants courront dans tout les sens avant que l’engin n’explose violemment, et l’équipe d’arme sera réduite à un cratère fumant dans le sol…

Avec ce feu de Malepierre, les cibles sont réduites à l’état de flaque bouillonnante et encroûtée.

La Mitrailleuse Ratling

Skrrrqk tournait frénétiquement la manivelle permettant la rotation des canons de la Ratling. Trik, l’artilleur, se contentait de viser. Aux mouvements désordonnés de sa queue, Skrrrqk vit qu’il faisait mouche. Maudit soit-il, il allait encore récolter tous les lauriers ! Malgré les cris perçants des Gobelins de la Nuit, il se mit à réfléchir à une façon d’usurper la place de son coéquipier…

Cette arme à canons multiples est une invention relativement récente, mais elle a connu un tel succès que le Clan Skryre ne parvient pas à satisfaire toutes les demandes des Clans Guerriers. La Mitrailleuse Ratling est une arme à feu composée d’un imposant canon multiple qui est actionnée grâce à la puissance de la vapeur de Malepierre et une manivelle qui permet aux canons de tourner afin de délivrer une grêle de tirs verdâtres. La puissance de feu potentielle d’une Mitrailleuse Ratling est proverbiale. Ses rafales peuvent faucher un troupeau d’Orques sur Sangliers lancés en pleine charge, et même creuser une large brèche dans un gros régiment de Guerriers des Clans (même si dans ce cas on parle alors «d’incident de tir»). Les Guerriers des Clans se réfèrent aux cadavres tués par une Ratling sous le nom de "brise-dents", car ils sont systématiquement constellés de balles aux reflets émeraude.

Comme pour toutes les fabrications du Clan Skryre, il existe plusieurs variantes de Ratling, comme celles munies d’une manivelle, d’un bouclier pour le tireur ou encore d’un trépied. L’arme elle-même existe en différentes tailles et formes, mais toutes sont aussi redoutables que promptes à connaître des incidents de tir fâcheux. Les rumeurs parlant de Clans Guerriers si riches qu’ils sont en mesure d’aligner des régiments entiers de ces armes n’ont jamais été vérifiées, peut-être parce que de telles formations ne restent intactes jamais assez longtemps pour être aperçues à l’occasion de plus d’une ou deux batailles.

En effet, parfois un sifflement aigu est la seule chose qui précède une explosion retentissante qui pulvérise l’équipe d’arme. Ou pire encore, un nuage de vapeur peut entourer l’équipe qui, désorientée, tire dans la mauvaise direction (les fameux «incidents de tir»). Parfois, le mécanisme de mise à feu connait un léger problème et une perte de pression transforme la grêle de mort en lancé de cailloux inoffensif (chacun des servants blâmera son coéquipier pour cette défaillance).

Une Mitrailleuse Ratling Skaven

Le Mortier à Globes Toxiques

Le Clan Skryre a longtemps cherché à fabriquer des armes capables de lancer des globes empoisonnés à relativement longue portée, tout en permettant à l’infanterie Skaven de progresser. Le Mortier à Globes Toxiques fut la réponse. L’affût à col évasé permet d’utiliser des globes d’un diamètre important et de les projeter à une distance bien plus grande que ne le pourrait le moindre Globadier. De plus, cette arme permet le tir indirect. Arriver à toucher l’ennemi sans risquer de faire le moindre mal à son propre camp est un concept plutôt nouveau pour les Skavens.

Puisque l’essentiel de l’appareillage (qui n’est rien de moins qu’une sorte de petite catapulte) est porté par le second servant, cette arme peut avancer de concert avec les régiments Skavens. L’équipage marque quelques pauses, juste le temps de tirer sur l’ennemi, puis se remet à trottiner pour rattraper son unité.

Un Mortier à Globes Toxiques prêt à tirer !

La Ratasphère

Il s'agit d’une énorme boule d’acier motorisée et hérissée de lames tourbillonnantes, employée pour la première fois lors des combats souterrains acharnés qui opposèrent les Skavens aux Nains des Montagnes du Bord du Monde. Désirant briser les murs de boucliers des créatures à barbe, et incapable de faire approcher des Lance-Feu ou des Globadiers, un Technomage anonyme du Clan Skryre mit au point en toute hâte un engin d’attaque blindé. Assemblé à partir de tout ce qui lui tomba sous la main, des restes de lames brisées et de la machinerie à vapeur d’un Gyrocoptère qui s'était récemment écrasé, le premier exemplaire de ce redoutable engin de destruction était né.

Le prototype ne survécut pas à sa première bataille, mais l’idée fit son chemin et on vit bientôt différentes réinterprétations du même concept de boules de lames tourbillonnantes se jeter sur les poches de résistance Naines. Les premiers étaient propulsés à bras de Skaven, et la motivation de l’équipe propulseuse intervenait grandement dans l’efficacité de l’engin. L’équipage, protégé par un mur de boucliers accrochés les uns aux autres et des plaques de métal bricolées pouvait à peine éviter les tirs ennemis et faire en sorte d’atteindre eux-mêmes leur cible. À ce concept rudimentaire de base, les Technomages ajoutèrent une technologie que seuls leurs esprits torturés pouvaient envisager d’utiliser. Il ne pouvait s’agir bien entendu que d’un propulseur à Malepierre placé à l'arrière de la sphère principale. La Ratasphère, puisque c’est ainsi que fut nommé cet d'engin de mort tourbillonnante, pouvait dès lors aller percuter l’ennemi de plein fouet, faisant voler membres, têtes et entrailles de quiconque serait assez fou pour penser pouvoir rester sur son chemin. La meilleure défense étant l’attaque, la masse des lames tourbillonnantes fait désormais office de bouclier, un bouclier très efficace d’ailleurs. Le sillage de corps éventrés et démembrés inspire depuis les unités de Guerriers des Clans et de Vermines de Choc qui marchent à sa suite.

Lors des combats en surface, cette machine n’a jamais obtenu autant de succès que dans l’environnement confiné des tunnels et des cavernes, mais elle a su démontrer son efficacité au cours de plusieurs batailles, comme ont pu notamment le constater d’innombrables soldats impériaux dans les rues de Nuln durant la brève mais très sanglante tentative d’invasion de cette cité humaine.

Le petit et instable propulseur à Malepierre peut toutefois être victime d’une surcharge momentanée. Si tout va bien, les lames et les faux ralentissent soudain leur danse de mort et la vitesse de rotation des turbines chute d’un coup (les servants font alors mine de ne pas comprendre ce qui se passe, comme si cet incident était indépendant de leur volonté), ou bien il peut imploser en une gerbe de radiations multicolores.

Une Ratasphère fonçant provoquer un carnage !

La Foreuse à Malepierre

Lorsqu’il faut creuser des tunnels plus rapidement que ne le pourraient des esclaves, les Skavens utilisent une machinerie spécialement conçue par le Clan Skryre. Certains exemplaires sont plus gros que les navires de guerre de l’Empire. Ces immenses engins combinent de larges têtes rotatives et l’action de la Malepierre pour vaporiser les débris d'excavation. Ces machines sont rares, mais il en existe des versions portatives utilisables sur un champ de bataille.

La Foreuse à Malepierre permet de creuser de petits tunnels. Son extrémité pulsant de lueurs verdâtres pulvérise la roche et libère un étroit passage par lequel peut se glisser une petite unité afin d’émerger sur les arrières de l’ennemi. Mais le trajet reste risqué, car ce genre de tunnel est prompt à s’effondrer, sans oublier les accidents de mise en œuvre de la machine. Lorsqu’elle sort à l’air libre (au bon endroit, si tout ce passe bien), son équipage reste auprès de l’unité à laquelle il a été rattaché, participant même aux combats rapprochés, car même si elle n’est pas conçue pour cela, cet engin reste capable d’infliger de sérieux dommages par les décharges de Malepierre qu’elle peut libérer à courte portée. Sans la présence rassurante de son unité-mère, il prendrait ses pattes à son cou.

Une Foreuse à Malepierre Skaven !

Sources

  • Warhammer JdR : Les Fils du Rat Cornu
  • Livre d’Armée des Skavens, V7
  • Livre d’Armée des Skavens, V6