Melkhior

De La Bibliothèque Impériale
Melkhior peignant une vision prophétique
« Crois-tu vriament que la mort soit la fin de la souffrance ? Au contraire, au-delà de la tombe s'étend un monde d'horreur éternelle dans lequel je t'invite à présent, mortel. »
- Melkhior le Nécrarque


Les Nécrarques, qui se complaisent dans la réclusion, sont les Vampires les plus singuliers et les plus incompréhensibles. Melkhior fut le tout premier Nécrarque engendré par W'soran. Dans sa tour secrète caché au plus profond du Bois Mort, en Ostermark, le vieux Vampire travaillait seul, le corps et l'esprit totalement corrompus par l'influence maléfique de la Magie Noire.

Melkhior effectuait des expériences sur les vivants, cherchant le moyen de leur faire comprendre les avantage de la non-vie et à se faire complaire leurs âmes dans les affres du trépas. Des milliers d'être humains ont péri au cours de ces recherches démentes, mais le Vampire s'entêtait à chercher les réponses à ses questions délirantes. La souffrance, l'horreur et la mort fascinait son esprit malade, et les oubliette qui s'étendent sous sa tour résonnaient des cris des prisonniers enchaînés, qui agonisaient sous les tortures qu'il leur infligeait pour satisfaire son ignoble curiosité.

La forteresse de Melkhior était un monument dédié à la douleur et à l'effroi, rempli des résultat hideux de ces expériences : des têtes tranchées qui hurlaient dans le noir, des membres sectionnés qui rampaient dans les corridors obscurs, et bien d'autre aberrations encore, fruits contre-nature de l'art noir du Nécrarque.

Melkhior a également continué le travail de W'soran sur le Grimoire Necronium, avec des visions du futur de plus en plus inquiétantes à mesure que les siècles passaient, tandis que sa santé mentale s'effondrait. Finalement, ses visions devinrent si saisissantes qu'elles ne pouvaient plus être décrites par la simple prose et qu'il se mit à les peindre sur des toiles faites de peau humaine, brossant les terrifiant paysages d'un monde où rien ne vit, où les Morts-Vivants arpentent une terre stérile et où d'affreux arbres morts agitent leurs branches noirâtres dans la lumière blafarde. Melkhior affirmait qu'il peignait des visions du futur, mais qui sais si cela est vrai, ou si ces œuvres épouvantables n'étaient dues qu'à la folie macabre du Nécrarque ?

Au début des années 2500, Zacharias l'Éternel, un des disciples de Melkhior, s'attaqua à lui et réussi à le vaincre. Cependant, le Vampire n'a pas été détruit. Il sommeille en attendant de regagner toutes ses forces, pour pouvoir revenir se venger de son élève récalcitrant.

Sources

  • Livre d'Armée Comtes Vampires V5
  • Warhammer JdR - Les Maitres de la Nuit