Malus Darkblade

De La Bibliothèque Impériale
Malus Darkblade, le Rejeton de Hag Graef
Malus Darkblade, le Rejeton de Hag Graef, a toujours été ambitieux, même au regard des standards des familles nobles de Hag Graef. Il passa de longues années à ourdir avec succès des manigances politiques et des assassinats, mais son avidité le conduisit à la merci d’un être encore plus sombre que lui. Des rumeurs évoquant un immense pouvoir caché dans le grand nord poussèrent Malus jusque dans les tréfonds du Royaume du Chaos.

Seule la détermination de Malus lui permit de survivre à ce voyage, mais il parvint enfin aux portes du temple de Kul Hadar, où l’attendait son prix. Hélas pour Malus, le grand pouvoir résidant en ce lieu ne se pliait pas aisément à la volonté des mortels. Plusieurs siècles auparavant, le Démon Tz’arkan avait été lié à Kul Hadar, et Malus lui offrait sans le savoir une opportunité de s’évader. Aveuglé par sa convoitise, Malus fut possédé par le Démon. Dès cet instant, sa vie et son âme lui furent ravies. Il existait un seul moyen d’échapper à ce destin : trouver cinq artefacts de pouvoir capables de libérer entièrement Tz’arkan de son ancienne prison et ainsi restaurer l’âme de Malus Darkblade. L’Elfe Noir n’avait qu’une année pour réussir, ou il resterait l’esclave du Démon pour l’éternité.

Bien qu’il y consacrât toute l’année allouée, Malus n’accomplit sa quête qu’au tout dernier instant. A la veille de son terrible destin, il retourna à Kul Hadar avec les artefacts, et accomplit le rituel qui devait libérer le Démon. Mais Tz’arkan avait dupé l’Elfe Noir - en s’échappant du corps de Malus, il lui déroba son âme. Dès cet instant, le destin de Malus Darkblade et celui de Tz’arkan furent mêlés à tout jamais.

Depuis ce temps, Malus Darkblade est devenu une figure de légende à Naggaroth, en tant que guerrier redoutable et meneur charismatique qui tire de sa haine la force de surpasser toute opposition. Maniant l’Épée Warp de Khaine, le seul artefact qui n’avait pas été détruit durant sa longue quête, Malus s’est taillé un chemin sanglant à travers le nord gelé, en puisant dans le pouvoir de Tz’arkan seulement en cas de nécessité, car l’Elfe Noir se fie avant tout à sa détermination inébranlable et à sa fureur intarissable.


Les Chroniques de Malus Darkblade

La Malédiction

Malus, le Rejeton de Hag Graef, est le fils bâtard de Lurhan Fellblade, le Vaulkhar de Hag Graef, (d’où son nom de famille Darkblade, un nom donné à tout bâtard Druchii), et d’une sorcière répondant au nom d’Eldire. Il affiche toutes les «vertus» attendues d’un Elfe Noir - sans scrupule, cruel, rusé et ambitieux. Il aspire à être le Vaulkhar à la place de son père, puis Drachau (le chef de la cité) et même Roi de Naggaroth. Pour y parvenir (et pour échapper aux conséquences fâcheuses d’une entreprise commerciale qui a mal tournée), Malus partit dans les Désolations du Chaos à la recherche d’un trésor antique. Il a finalement trouvé ce trésor, mais, ce faisant, il a réveillé le Démon Tz’arkan, appelé le "Buveur des Mondes", qui s’empara du corps de Malus. Le Démon, emprisonné par cinq mages durant les Premières Guerres contre le Chaos, menaça de prendre l’âme du Druchii, même si il était tué.

Finalement, il lui laissa une chance de sauver son âme : il doit rassembler cinq objets magiques nécessaires pour le libérer. Tz’arkan laissa à Malus un délai d’un an pour réussir cette quête. Le premier artefact était un médaillon en laiton ayant la forme d’un octogone, couvert de runes : l’Octogone de Praan. Malus a dû combattre une harde d’Hommes-Bêtes, tuant un chaman et un Homme-Bête mutant, qui gardait l’octogone dans sa grotte. L’Octogone de Praan protège son porteur de la majorité des magies, sauf celle de la puissance d’un Dieu. Darkblade fut à l’abri de la plupart des sorts et put passer à travers des protections magiques sans effet néfaste. L’Octogone est finalement détruit par Tz’arkan par une seule explosion magique.

Tempête de Sang

Avant de partir à la recherche du deuxième artefact, l’Idole de Kolkuth, crée par le sorcier Eradorius, Malus retourne dans sa ville natale de Hag Graef. Il infiltre un culte de Slaanesh qu’il livre au culte de Khaine. Il est ensuite envoyé devant le Drachau de Hag Graef. Darkblade le convainc de lui donner le mandat pour aller exterminer les Cavaliers de la peau, une force de pirate Norse qui n'ont pas de peau - à cause des maladies qui proviennent de leur culte à Nurgle. Ils accumulent de la peau issue de leur proie capturée afin de couvrir leurs corps ravagés. 

Les pirates sont basés sur l’île de Morhaut. Cela tombe bien, Malus avait découvert que l’Idole de Kolkuth y était caché. Il prend le commandement de la flotte de son frère aîné, Bruglir, et part à l’assaut la forteresse des pirates, emmenant avec lui sa demi-sœur Yasmir et son demi-frère, Urial. Il se met à monter ses frères et sœurs les uns contre les autres pour empêcher l’un d’eux de le tuer. Après une série de combats et complots familiaux, Malus et son groupe sortent finalement vainqueurs des pirates. Mais Bruglir le trahi et au cours de la bataille finale, ils s’affrontent et Malus sort vainqueur.

Après avoir terrassé les Cavaliers de la peau, Malus trouve ce qu’il cherchait à l’entrée d’un sanctuaire l’emmenant dans une autre dimension, dans laquelle le sorcier Eradorius avait caché l’Idole de Kolkuth. L’Idole a la capacité de  déformer l’espace et le temps au profit de son possesseur, qui peut se transporter d’un endroit à un autre par la volonté. Malus a tenté l’expérience, avec succès, mais l’a détesté.

L’Idole sera perdue sous les décombres du Temple de Tz’arkan.

Le Faucheur d’Âmes

Le troisième artefact est le Poignard de Torxus : il déchire l’âme de toute personne qu’il poignarde et une simple égratignure est mortelle. Il a été caché dans la crypte d’un ancien seigneur, Eleuril le Damné, qui avait juré d’empêcher le poignard de tomber dans de mauvaises mains.

Entrer dans la crypte fut relativement facile pour Malus, bien qu’un autre groupe d’Elfes Noirs avait atteint la tombe avant lui. Malus réussi à se faufiler entre eux et à entrer le premier à l’intérieur du tombeau. Mais lorsqu’il ramassa le poignard, les vrais problèmes commencèrent. L’ancien seigneur se réveilla, repris le poignard à Malus, tua tous les Druchii à proximité et blessa Malus. Cependant les pouvoirs de la dague ne fonctionnait pas sur lui; son âme avait déjà été prise par Tz’arkan, les pouvoirs du poignard étaient donc inutiles. Bien que Malus ait survécu à sa blessure, il s’évanouit. Quand il se réveilla, il constata que d’autres Elfes Noirs avait réussi à prendre le Poignard.

Il les retrouva et fut surpris de constater que c’était son propre père, Lurhan qui les menaient. En effet, sa demi-sœur Nagaira avait conspiré avec son frère Isilvar : ils avaient découvert qu’il avait besoin des cinq reliques pour se libérer du Démon et récupérer son âme. Sachant qu’il chercherait le Poignard du Torxus dans la tombe d’Eleuril le Damné, ils avaient manipulé Lurhan, pour s’en emparer en premier. Malus tua son père (bien qu’il ne le reconnut pas au début) afin de récupérer l’artefact, se faisant connaître en plus comme celui qui avait commis le parricide. 

Traqué par les disciples de son père, il fuit, blessé, vers à l’Arche Noire de Naggor, une Arche qui était prise au piège dans une mer de glace au cours de la Déchirure, et gouverné par le Seigneur Balneth Bale, son oncle, frère de sa mère Eldire. Naggor était un ennemi de Hag Graef suite à une querelle sanglante. Lorsque Malus fut pris, il risqua l’esclavage, mais envoûté par sa demi-sœur Nagaira, il conduit finalement l’armée de Naggor dans une attaque sur Hag Graef aux côtés de Fuerlan, fils de Balneth Bale. Avec l’aide de sa mère, il réussi à se débarrasser du sort de sa sœur, blessa grièvement le Drachau de Hag Graef et pris la fuite, encore une fois. 

Cependant, il était à présent un ennemi du Roi Sorcier en personne, car il avait tué son père, le Vaulkhar (un grade militaire important) de Har Graef, marché avec une armée sur sa propre ville natale et blessé un Drachau. Comme Malékith considère tous ses serviteurs comme ses possessions, il ne prend pas à la légère la mort d’un Vaulkhar ou la paralysie mentale d’un Drachau. Comme si cela ne suffisait pas, Malus gagna l’animosité de Naggor et de Balneth Bale, car en menant l’armée de l’Arche, le fils de Bale trouva la mort sous les murs de Hag Graef.

L’Épée de Khaine

Le quatrième artefact que Malus doit trouver est la légendaire Épée de Khaine. Il se rend à Har Ganeth, la Cité des Exécuteurs, sur les conseils de sa mère et infiltre le Temple de Khaine. Il y combat son demi-frère Urial, considéré comme un élu du Dieu du Meurtre et retrouve Yasmir, devenue une épouse du Dieu Sanguinaire. Dans le Temple, Malus découvre que l’Épée de Khaine est un faux. Grâce à un portail connu sous le nom de la porte Vermillion, elle a été emmenée dans les Désolations du Chaos. Malus l’emprunte et rencontre un groupe d’Adorateurs du Chaos qui le guide vers l’emplacement de l’Épée. Mais il se retrouve face à un Dragon-Ogre, gardien de l’artefact maudit. Malgré ses talents de guerrier, Malus se retrouve dans une situation désespérée face au monstre. Il parvient finalement à s’emparer de l’Épée de Khaine, et parvient ainsi à tuer la bête.

Malus découvre que cette arme maléfique consomme le sang de ses victimes, justifiant sa parenté avec le Dieu de Meurtre. Rayonnante d’une chaleur invisible, la poignée est toujours chaude au toucher. La lame imprègne son porteur d’une grande force, et le pousse dans une frénésie meurtrière qui ne s’arrête que lorsqu’il n’y plus d’ennemis a massacrer. L’épée possède également un « sixième-sens », prévenant son propriétaire de l’arrivé d’ennemis à proximité. Le démon Tz’arkan apprend au Druchhi que l’Épée de Khaine est plus qu’une simple lame ; elle peut trancher à travers l’acier et la chair comme dans du beurre. Elle peut aussi affecter la magie, et briser une barrière magique.

Une prophétie de Khaine dit qu’un être connu comme le Fléau, arrivera un jour et ouvrira la voie à un âge de sang et de mort, et donc, celui qui détient l’Épée de Khaine peut être considéré comme cet élu. Serais-ce Darkblade ?

En revenant dans le Temple, Malus se retrouve face à Urial qui avait tenté de devenir le Fléau. Cependant, comme l’Épée de Khaine qu’il détenait était un faux, Yasmir tue Urial, mange son cœur encore battant, et proclame que Malus est le véritable Fléau. Fort de ce titre, Malus Darkblade apparaît comme un éventuel rival du Roi Sorcier. Ce dernier, pour consolider son pouvoir, avait fait croire à son peuple qu’il était le fameux élu de Khaine.

Le Seigneur de la Ruine

Malus Darkblade et Spite, son fidèle Sang-Froid
Avec quatre artefacts en sa possession, Malus doit conclure sa quête en s’emparant de l’Amulette de Vaurog, qui rend son porteur hermétique à toutes les armes. Cependant son emplacement n’est connu ni de Malus, ni de Tz’arkan. Darkblade contacte sa mère Eldire grâce à un anneau qu’elle lui avait offert. Elle lui apprend que l’Amulette se trouve dans la Forteresse de Fer, à Naggarond.

Malus se fait capturer par les agents de Malékith, puis emmené à Naggarond afin d’être jugé par le Roi Sorcier pour ses crimes, commis durant sa quête et vue dans Le Faucheur d’Âmes. Il apprend que sa capture répond en fait à un autre but : sa sœur, Nagaira, avait surgie une fois de plus, à la tête d’une armée du Chaos, et était en train de détruire les tours de guet Druchii qui surveillent les Désolations du Chaos, sur le front nord. Comme les deux tiers de la population Druchii de la région étaient loin, parce ce que c’était « la saison des raids », son attaque menaçait la survie même de Naggaroth. Nagaira réclamait la soumission des terres Druchii et le pouvoir. Évidemment, Malékith n’avait aucune intention de se soumettre face aux menaces de la sorcière.

Malus est donc envoyé au nord sur ordre de Malékith pour prendre le contrôle des forces à Ghrond, et surtout servir d’appât pour attirer Nagaira. Malus fut incapable de stopper la horde du Chaos, mais réussit à la ralentir suffisamment longtemps pour que Malékith puisse arriver avec des renforts. Dans les combats, Malus tombe sur le chef de l’armée chaotique, un Champion du Chaos allié avec Nagaira et portant l’Amulette de Vaurog. Après un duel, Malus constata qu’il était incapable de tuer le champion des Dieux Sombres, malgré les blessures gravissimes qu’il causait au Nordique, protégé par les pouvoirs de l’Amulette. Il s’échappe et se voit l’honneur d’être nommé champion du Roi Sorcier.

Mais Malus appris avec horreur, lors d’un assaut, que le Champion du Chaos était Lhunara, une Elfe Noir. C’était son ancienne lieutenant (ainsi que sa maîtresse), qu’il avait assassiné peu de temps après sa possession par Tz’arkan. Lors de son agonie, Lhunara a vendue son âme aux Dieux du Chaos, et a été ressuscitée, désireuse seulement de détruire Malus pour se venger.

Au cours de la bataille finale de Ghrond, Malus parvient finalement a tuer Nagaira. Quelques instants plus tard, Lhunara l’attaqua et, réalisant qu’il ne pouvait pas la tuer avec une arme, il le fit avec…ses mains. Il lui écrasa son crâne avec ses poings, faisant appel à la puissance de Tz’arkan, après lui avoir exprimé ses regrets et son amour.

Avec tous les artefacts en sa possession, Malus acheva le rituel et se libéra du Démon. Cependant, Tz’arkan avait dupé Malus, et tenta de dévorer son âme après avoir été libéré. Malus parvient à se battre contre Tz’arkan, malgré l’absence de son âme, l’Épée de Khaine brandit face à l’entité démoniaque. Darkblade utilisa La Dague de Torxus pour détruire la forme corporelle de Tz’arkan, bannissant le Démon qui réussi néanmoins à emporter l’âme de Malus avec lui. A présent, Malus ne saigne ni ne ressent la douleur.

Désespéré, Malus parcourut les Désolations du Chaos pendant dix ans, sans se soucier de la vie ou de la mort, avec seulement l’Épée de Khaine en main, seul artefact de sa quête n’ayant pas été détruit. Puis un jour, un sorcier lui apprend qu’il savait où était Tz’arkan. Craignant pour sa vie, le sorcier avait tatoué la carte de la cachette de Tz’arkan sur son dos pour s’assurer que Malus ne l’élimine pas. Mais Malus, sans hésiter, le tue, puis mutile son cadavre pour prendre la carte… et nourrir son Sang-Froid, baptisé Spite.

Malus partit retrouver Tz’arkan pour un affrontement final. Après avoir fait face à de nombreux serviteurs des quatre dieux du Chaos, il retrouve Tz’arkan dans le royaume d’une entité folle du Chaos. Malus tenta de la tromper, mais lorsque l’entité le remarqua, elle punit Malus en emprisonnant Tz’arkan dans son corps, accordant au Démon la faculté de contrôler le corps du Druchii quand ce dernier dort. Depuis, Malus boit une potion magique qui le maintient éveillé indéfiniment. Seulement, quand la force et la sauvagerie du Démon est nécessaire, il prend une potion de sommeil pour réveiller Tz’arkan, libérant ses pouvoirs et sa fureur.

Des années plus tard, Malus retourna finalement à Hag Graef, où, avec le soutien de Malékith, il devient le nouveau Drachau, seigneur de la ville. Le Drachau de Hag Graef, traditionnellement, est aussi le général des armées du Roi Sorcier, faisant de Malus l’un des plus puissants Seigneurs Elfes Noirs, et l’un des serviteurs préférés de Malékith. Il combat désormais sur son fidèle, et très intelligent Sang Froid, Spite, l’Épée de Khaine dans sa main.


Malus Darkblade possède les Objets Magiques suivant :
  • L’Épée Warp de Khaine: Il s’agit d’un des cinq trésors que Malus devait retrouver afin de se libérer de l’emprise de Tz’arkan.

Sources

  • Livre d’Armée des Elfes Noirs, V7
  • Livre d’Armée des Elfes Noirs, V8
  • ABNETT Dan et LEE Mike, Malus Darkblade, Tome 1 : La Malédiction, Bibliothèque Interdite, Collection Warhammer, 2007 (Résumé par Guilhem3004)
  • ABNETT Dan et LEE Mike, Malus Darkblade, Tome 2 : Tempête de Sang, Bibliothèque Interdite, Collection Warhammer, 2008 (Résumé par Guilhem3004)
  • ABNETT Dan et LEE Mike, Malus Darkblade, Tome 3 : Le Faucheur d’Âmes, Bibliothèque Interdite, Collection Warhammer, 2008 (Résumé par Guilhem3004)
  • ABNETT Dan et LEE Mike, Malus Darkblade, Tome 4 : L’Épée de Khaine, Bibliothèque Interdite, Collection Warhammer, 2009 (Résumé par Guilhem3004)
  • ABNETT Dan et LEE Mike, Malus Darkblade, Tome 5 : Le Seigneur de la Ruine, Bibliothèque Interdite, Collection Warhammer, 2009 (Résumé par Guilhem3004)