Malagor Mauvais-Présage

De La Bibliothèque Impériale
Malagor Mauvais-Présage, le Père des Corbeaux, le Blasphémateur, l'Émissaire du Désastre
« Abattez leurs totem, profanez leurs couleurs ! Tuez les rois et brûlez les prêtres ! Jetez-les dans la boue, brisez leurs crânes et dévorez leurs cœurs ! »
- Malagor Mauvais-Présage

Durant les matins les plus froids et les plus désolées, les citoyens du Vieux Monde se glissent hors de leurs maisons pour découvrir les traces mystérieuses de sabots allant jusqu'à leurs portes, au-dessus de leurs bâtiments et même à travers les murs de leurs exploitations. Les prophéties de catastrophe surgissent partout : le lait se transforme en sang, les veaux naissent avec deux têtes et les nuages au-dessus d'eux planent en forme de crânes avec des cornes lubriques. Lors de journées comme celle-ci, les hommes se plaignent car ce sont les signes évidents que Malagor en personne arrive, suivit d'une traînée de carnage et de destruction par les bandes du Père des Corbeaux.

Les Hommes-Bêtes croient que Malagor incarne la chute de l'humanité. Il est une figure de cauchemar dans toute la Grande Forêt, autant révérée par les Hommes-Bêtes que crainte par les hommes superstitieux de la région. Au yeux des Hommes de l'Empire, Malagor est l'émissaire du désastre et du carnage, la personnalisation de leur ruine. En raison de tous les sacrilèges dont il est l'auteur, le Culte de Sigmar le voue aux gémonies. Il est représenté dans de nombreuses gravures et tapisseries sacrées comme le mal ultime : une figure que tous les Hommes craignant la colère de Sigmar doivent combattre.

Dès sa naissance, il était évident que Malagor avait été béni par les Dieux des Ténèbres, car il possédait une paire d'ailes aussi noires que la nuit. Bien qu'il soit devenu Chaman Bray, il ne donne aucun conseil aux chefs. Ses murmures guident au contraire la totalité de la race des Hommes-Bêtes, car il rend visite à toutes les Pierres des Hardes et tous les autels disséminés dans la Grand Forêt, ou s'aventure même au-delà de ses frontières habituelles pour se rire des civilisations déchues depuis des lustres.

Lorsque les Hommes-Bêtes se soulèvent pour envahir les terres des hommes, avec Malagor à leur tête, les bâtiments et les temples sont détruits ou incendiés. Malagor n'a pas de désir plus cher que de jeter à bas les Dieux et les Déesses de toutes sortes, de renverser et de souiller leurs sanctuaire, de massacrer leurs prêtres et leurs prêtresses dans leurs propres autels, dévorer leurs chairs et boire leurs sang comme insulte suprême contre le sacré…

Pour les ennemis des Hommes-Bêtes, voir Malagor accompagné de milliers d'oiseaux de proie dans le ciel est le terrible présage d'une catastrophe imminente. La présence de Malagor a provoqué la fuite des plus forts et de puissants guerriers se mettent à genoux dans la boue, attendant une défaite misérable.


Malagor Mauvais-Présage possède l'Objet Magique suivant :
  • Icônes d'Abomination : Malagor porte toutes sortes de symboles sacrilèges allant des restes des Prêtres-Guerriers à des lambeaux souillés des livres saint du genre humain. Ces icônes poussent les serviteurs de Malagor à de nouveaux excès sacrilèges.


Source[modifier]

  • Livre d'armée des Bêtes du Chaos, V7