Mahrak

De La Bibliothèque Impériale

À l’extrémité orientale de la Vallée des Rois s’élèvent les ruines de Mahrak, autrefois la Cité de l’Espoir, aujourd’hui la Cité de la Déchéance. Les mourants et les malades venaient de très loin en pèlerinage, car dit-on, ceux qui se baignaient dans les sources situées au cœur de la ville étaient guéris de toutes affliction. Mahrak fut la dernière cité à céder devant le grand Settra, et même au sommet de sa toute puissance, les cités de l’est conservèrent une grande autonomie. Les dirigeants de Lahmia et de Mahrak s’opposèrent souvent ouvertement aux Rois de Khemri, refusant de payer leur tribut et partant en guerre contre d’autres royaumes.

Source

  • White Dwarf n°107