Machines de guerre Ogors

De La Bibliothèque Impériale

Les ogors ne sont pas des êtres ingénieux par nature et préfèrent piller les armes et les machines de guerre de leurs ennemis vaincus. Cependant, ils sont capables de transformer des armes à poudre volées et les créations démentes de leurs sbires Gnoblars en des engins d'une brutalité et d'une efficacité dévastatrices.


Leadbelchers[modifier]

Les ogors ont une tendresse particulière pour les armes à poudre. Ils adorent les méthodes de destruction bruyantes et explosives, et leurs canons lourds répondent parfaitement à ces exigences. Mais plutôt que de les positionner derrière la ligne de front, certains ogors ont adopté une tactique inhabituelle : les porter à la main au combat.

Connus sous le nom de Leadbelchers, ces artilleurs ogors marchent vers l'ennemi en serrant des mèches allumées entre leurs dents. Les bouches de ces canons grossiers sont fourrées de toute qu'ils trouvent à portée. Les rochers, les débris et les armes pillées font de parfaites munitions en l'absence de boulets. Lorsqu'un canon Leadbelcher ouvre le feu, la grêle d'éclats de shrapnel réduit en bouillie toutes les cibles présentes dans un large rayon. Du moins en théorie. Au mépris de toute prudence, les ogors pratiquent une forme de discipline de tir qui ferait pâlir d'horreur un maître canonnier Ironweld vétéran.

La plupart des Leadbelchers sont couverts de brûlures et de cicatrices suites à des détonations à bout portant ou à des ratés. Mais ces blessures sont un petit prix à payer vu la puissance de feu meurtrière qu'ils déchaînent. Si des Leadbelchers se retrouvent au combat rapproché, chose courante étant donné qu'ils sont aussi féroces que leurs congénères, leurs canons en fer font office de gourdins particulièrement dévastateurs.


BOUM !!! Ur, Ur, Ur... Allez, on re-tire !
Prenez garde aux boulets de canons ou aux projectiles hétéroclites des Gnoblars... Mais surtout, surtout, ne sous-estimez pas le Rhinox !

Scraplaunchers[modifier]

Rudimentaires mais efficaces, les Scraplaunchers sont d'énormes catapultes créées par les Gnoblars, qui projettent des éclats métalliques des bouts d'armes brisées et autres bouts de ferraille sur les têtes de leurs ennemis. La précision n'est pas le point fort d'un Scraplauncher et une partie de ses projectiles ricocheront sur des casques en fer ou se ficheront dans la terre. Cependant, le déluge est si intense que certains s'enfonceront dans la chair de quelques malheureux et provoqueront d'horribles blessures.

Construit de bric et de broc, un Scraplauncher semble perpétuellement sur le point de tomber en morceaux lorsqu'il arrive sur le champ de bataille, traîné au combat par des rhinox hargneux. Son équipage de Scrappers s'affaire alors à retendre les cordes et à planter des clous de guingois tout en versant des poignées d'objets tranchants dans le godet de la catapulte. La plupart des munitions du Scraplauncher sont des armes trop lourdes pour être portées par les Gnoblars mais trop petites pour le poing massif d'un ogor. Les Scrappers prennent cependant un malin plaisir à y ajouter quelques bizarreries comme des prisonniers, des poissons hérissés de pointes empoisonnées, des crapauds aboyeurs et autres choses amusantes. Au lendemain d'un combat, l'équipe de Gnoblars fouillera le champ de bataille pour voir où ces objets ont atterri, et s'écrouleront de rire en trouvant, par exemple, un guerrier ennemi avec l'ongle de pied d'un gargant fiché dans le crâne.

Si des ennemis devaient s'approcher du Scraplauncher, ils se retrouveraient face à un rhinox enragé. La dernière chose à laquelle la plupart des combattants s'attendent est de se voir chargés par une machine de siège, et ils n'ont généralement que quelques secondes pour se remettre de leur surprise avant qu'une bête monstrueuse ne s'écrase sur eux avec la force d'un boulet de canon. Pendant que leur rhinox piétinera leur adversaire, les Gnoblar Scrappers au sommet du Scraplauncher étrilleront leurs adversaires à l'aide de leurs armes grossières.


Ironblasters[modifier]

Montés sur un châssis de ferraille et traînés par d'immenses rhinox à la fourrure hirsute, les canons des Ironblasters sont des engins de siège mobiles capables de faire voler en éclats la muraille d'un château d'une seule volée. Le fracas d'un tir d'Ironblaster ressemble à une explosion volcanique. Des flammes jaillissent de sa bouche et une kyrielle de boulets s'abattent sur les rangs adversaires pour les pulvériser en une brume rosâtre. Les survivants terrifiés sont facilement massacrés par l'artilleur de l'Ironblaster ou réduits en bouillie par sa monture.

Les origines des premiers canons Ironblasters sont l'objet de nombreuses légendes parmi les Gueule-tribus menées par des Gutbusters, mais toutes s'accordent sur une chose : ces armes monstrueuses ont été créées par les Titans Célestes, qui les ont montés sur leurs gigantesques citadelles flottant au-dessus des Terres Scabreuses de Ghyran. Quand l'empire de ces ingénieurs fut anéanti - ou dévoré par Gorkamorka, comme certains augures ogor le prétendent - des ogors audacieux récupérèrent les canons enfouis dans les ruines ainsi que d'autres armes destructrices.

Au fil des années, l'utilisation de ces armes démesurées se répandit jusqu'aux nomades éparpillés à travers les royaumes. Bien sûr, seules les Gueule-tribus les plus riches et les plus puissantes possèdent l'un des rares canons ayant appartenu aux Titans Célestes. Les autres possèdent des engins similaires pillés aux cités du Dieu-Roi ou conçues par des individus prêts à faire des affaires avec les imprévisibles ogors. On raconte également que des ingénieurs Ironweld auraient été pris en otage et forcés à créer des armes destructrices pour leurs maîtres ogors avant d'être promptement dévorés.


Source[modifier]

  • Destruction Battletome : Ogor Mawtribes