Lybaras

De La Bibliothèque Impériale
Lybaras crest.png

Bien que plus petite que les villes de Nehekhara, Lybaras, la Cité Tombe d’Asaph, n’en est pas moins une vision de splendeur passée. Ses temples s’étirent jusqu’au ciel et ses pyramides sont recouvertes d’or. Lybaras est le lieu où repose la Grande Reine Khalida, réputée autant pour sa beauté et ses compétences martiales que pour sa haine des Vampires, la race abjecte engendrée par Nagash. Depuis le meurtre tragique de Khalida, Asaph, Déesse de la Vengeance, est devenue la divinité la plus révérée de la cité, et ses monuments funéraires sont ainsi recouverts de sculptures d’aspics. Ces serpents ondulent constamment sur la pierre et sifflent lorsqu’un intrus ose s’aventurer dans les rues désertes de Lybaras. De toutes les cités de Nehekhara, Lybaras est la plus indépendante vis-à-vis de Khemri, en raison de la distance qui la sépare de la cour de Settra. La cité est en effet encaissée sur trois côtés : par la chaîne de montagnes appelée l’Échine du Diable à l’ouest, par la Jungle Maudite au sud, et par les eaux sulfureuses du Golfe de la Peur à l’est. La seule voie praticable jusqu’à Lybaras passe par la cité maudite de Lahmia, où rôdent des esprits damnés se repaissant de tous ceux qui y pénètrent.

Source

  • Livre d’Armée des Rois des Tombes, V8