Lady Annika, La Dame Assoiffée

De La Bibliothèque Impériale

Lady Annika est une noble morte-vivante qui est en lice pour prendre le contrôle d'Ulfenkarn, une Vyrkos affreusement maigre et très différente de ses congénères. Elle ne fait pas preuve de la férocité et de la ruse du loup. À la place, sa malédiction se manifeste sous la forme d'une soif de sang inextinguible. Bien qu'on puisse souvent la voir errer dans la Citadelle d'Ébène, se plaignant de s'ennuyer et de ne trouver aucun tailleur digne de ce nom, ce n'est qu'un masque qu'elle arbore pour tenter de cacher sa véritable nature, car en réalité, ses appartements débordent de cadavres émaciés vidés de leur sang jusqu'à la moindre goutte, tant cette vampire est vorace.

La soif de sang d'Annika est une cruelle ironie, car de son vivant, elle était connue pour son appétit d'oiseau et ses goûts difficiles. Désormais, la faim lui tord les entrailles sitôt son dernier repas terminé. Cela explique son besoin de tuer sa proie aussi rapidement que possible pour boire son sang sur-le-champ. Les autres Vyrkos disent même quelle avale des fioles de sang mélangé à de la chamonite, la pierre de royaume de Chamon, ce qui a pour effet de la rendre terriblement véloce, sans qu'elle subisse pour autant la moindre transmutation. Elle a établi son antre dans les Spires Hurlantes, sur un des flancs de la Citadelle d'Ébène, et ordonne à ses serviteurs de lui amener sans cesse des habitants d'Ulfenkarn pour satisfaire sa soif démesurée.

Armée de la Lame Proboscis, une rapière enchantée capable d'aspirer le sang de sa victime par une simple éraflure, Annika n'hésite pas à se jeter dans la mêlée. L'image de l'aristocrate élégante cède alors la place à celle d'une créature monstrueuse assoiffée de sang.

Sources[modifier]

  • Death Battletome: Soulblight Gravelords (2021), p.41