La Croisade de Sang

De La Bibliothèque Impériale

En 2468 (C.I.), Hellebron l'Ancienne proclama une guerre sainte au nom de Khaine, Elle choisit Tullaris comme champion, et quitta Har Ganeth à la tête d’une armée de Furies avant de se rendre dans les diverses cités de Naggaroth. Chaque jour qui passait, les atrocités commises par ses serviteurs se multipliaient, et de plus en plus d’Elfes Noirs voués à Khaine rejoignaient sa bannière. Quand Hellebron retourna à Har Ganeth afin de faire voile vers les terres primitives de l’est, son ost comptait des milliers de guerriers issus de toutes les couches de la société des Elfes Noirs.

Lorsque ses navires accostèrent sur les rivages de Bretonnie, la croisade de Hellebron ne comptait plus que la moitié de ses troupes : le voyage avait été long et Khaine s’était montré assoiffé, si bien que chaque nuit, le guerrier le plus faible de chaque navire avait été sacrifié en son nom afin de conserver sa bénédiction. En dépit de cela, Hellebron mena son armée vers le sud en massacrant tous ceux qu’elle croisa. A la bataille de Nouvionne, elle brisa l’armée du Duc Bastalle, et la nuit qui s’ensuivit, les Chaudrons de Sang s’emplirent de l’essence vitale des Damoiselles et des Chevaliers du Graal. Les Elfes Noirs poursuivirent ensuite en direction des Principautés Frontalières et des Terres Arides, sans que jamais le flot de sang qui alimentait les rites se tarît. De fait, dès que la croisade de Khaine atteignit les Terres Arides, les tribus de Peaux-Vertes des alentours accoururent pour l’affronter. Cependant, les Dieux primitifs des Orques ne se révélèrent pas aussi forts que Khaine. Les Waaagh! furent écrasées, et le sang poisseux des Peaux-Vertes fut versé en l’honneur du Seigneur du Meurtre.

Hellebron finit toutefois par se lasser et désira retourner à Naggaroth, d’autant plus que ses navires étaient chargés de butin. Pour sa part, Tullaris le Porteur de Mort souhaitait continuer à répandre la parole de son maître dans d’autres terres afin de se couvrir de gloire. Une partie des guerriers rentra avec Hellebron, mais la majorité d’entre eux accompagnèrent Tullaris à Nehekhara.

Au début, l’armée de Tullaris volait de victoire en victoire. Néanmoins, même si Nehekhara regorgeait de nombreuses richesses, le sang frais ne faisait pas partie de celles-ci. Privé de sacrifices, Khaine refusa sa faveur aux forces de Tullaris, et les batailles finirent par tourner à l’avantage des Rois des Tombes. Quand Tullaris se décida enfin à faire demi-tour, il était trop tard : son armée était en lambeaux, et harcelée sans cesse par les chars et les sculptures animées des Rois des Tombes. Les Elfes Noirs finirent par atteindre la frontière nord du pays, mais les Les Légions des Morts-Vivants les talonnaient. Tullaris devait remporter une ultime victoire pour conserver une chance d’en réchapper. Il sacrifia alors la moitié de son armée afin que Khaine accordât sa bénédiction aux survivants. Couverts du sang de leurs camarades, les derniers guerriers de la croisade remportèrent ce jour-là une grande victoire sur les sables de Nehekhara.

Source

  • Livre d’Armée des Elfes Noirs, V8