Korhil

De La Bibliothèque Impériale
Khoril, Capitaine Chasseur des Lions Blancs
Lorsque le capitaine des Lions Blancs trouva la mort sous les coups de l’Assassin Elfe Noir Urian Lamepoison, la garde du Roi Phénix se rassembla pour désigner un nouveau chef. Leur choix, entériné et béni par le Roi Phénix, se porta sur Korhil.

Korhil était déjà célèbre avant de devenir le capitaine des Lions Blancs, car il avait traqué et tué le Grand Lion Charandis. Cet animal était une créature particulièrement féroce et dangereuse qui avait muté sous l’emprise du Chaos, dont le pouvoir suintait dans les montagnes Annulii par une brèche ouverte sur les Royaumes du Chaos. Des douzaines de guerriers et autant de citoyens avaient déjà péri sous les griffes de la bête.

Toutefois, le jeune Korhil ne se laissa pas impressionner, et il s’enfonça dans les terres sauvages de Chrace à la recherche de sa proie. La piste de Charandis était facile à suivre, car elle était jalonnée par les cadavres de ceux qui avaient tenté de mettre un terme à ses ravages. Korhil finit par débusquer la bête, éprise d’une rage et d’une soif de sang incroyables. Toutefois, ce jour-là, Kurnous sourit au jeune chasseur. Ce n’est que grâce à son implacable volonté qu’il survécut aux assauts du monstre, et il comprit alors que sa lourde hache de bûcheron ne parviendrait pas à traverser la fourrure magique de Charandis. Il fit alors preuve d’une force physique rare chez les Hauts Elfes : il empoigna le lion à bras-le-corps et l’étrangla.

Suite à ce succès, on proposa à Korhil de rejoindre les rangs des gardes du corps du Roi Phénix. Une telle offre n’avait été faite a un guerrier aussi jeune que deux fois auparavant. Korhil accepta sans hésiter. Au cours des décennies suivantes, le jeune chasseur devint un vétéran expérimenté qui prouva sa valeur de nombreuses fois face aux Assassins Elfes Noirs et aux monstres qui rôdent dans les Annulii.

Korhil sert son seigneur, le Roi Phénix Finubar le Voyageur, avec une indéfectible loyauté, et se tient toujours à ses côtés. Finubar lui offrit sa ceinture incrustée de gemmes après que Korhil lui eut sauvé la vie durant la bataille de Tor Achare, lorsqu’il éventra la Manticore chevauchée par Morech le Noir. Korhil fut gravement blessé, mais il parvint à porter un coup fatal au monstre avant de s’évanouir.

Les Lions Blancs prétendent que Korhil est l’Elfe le plus fort d’Ulthuan, ce qui est certainement vrai car il est d’une carrure impressionnante. Loin d’être un géant maladroit, Korhil manie sa grande hache avec une dextérité et une grâce qui font passer pour malhabiles même ses compagnons Lions Blancs. Sa droiture et sa noblesse lui ont valu beaucoup d’amis parmi les seigneurs d’Ulthuan et au-delà du pays des Asur. Korhil a toujours honoré les serments de loyauté passés avec les membres des autres races, et avec autant de diligence que celui prêté envers son seigneur. Il n’hésite pas à se porter à leur aide lorsque le Roi Phénix consent à se passer momentanément de ses services. C’est ainsi que la hache de Korhil a versé le sang sur toutes les terres, et pour toutes les nobles causes.


Korhil possède les Objets Magiques suivants :
  • Chayal : Le capitaine des Lions Blancs porte cette hache parfaitement équilibrée depuis la création de son régiment. Korhil n’est que le porteur le plus récent d’une longue et noble lignée. Plus légère qu’un jouet d’enfant, un guerrier bien entrainé peut manier Chayal en faisant preuve d’une vélocité incroyable, décapitant ou amputant ses ennemis à chacun de ses coups.
  • La Fourrure de Charandis : Lorsque Khoril tua le grand lion Charandis, il le dépouilla et mit fièrement sa fourrure sur ses larges épaules. Des années plus tard, en récompense de ses services, Finubar ordonna à l’Archimage Finreir d’enchanter cette cape, afin d’en renforcer la protection qu’elle apporte à Korhil.


Sources[modifier]

  • Livre d’Armée des Hauts Elfes, V7
  • Livre d’Armée des Hauts Elfes, V8