Kalita

De La Bibliothèque Impériale

Kalita correspond plus ou moins au Haendryk de l’Empire, le Dieu des Marchands et de l’Argent. Toutefois, comme l’or est le métal de Dazh et l’argent celui de Tor, Kalita est moins associé à la monnaie et plus à l’échange de biens et de matériaux. Son symbole est le cheval ou le poney, chargé de tonneaux et de caisses. Kalita veille sur les caravanes et les itinéraires commerciaux, s’assurant que les biens atteignent leur destination, que les routes ne sont pas bloquées par le blizzard et que les roues du commerce continuent à tourner, ce qui n’est jamais un acquis dans le rude climat du Nord.

Kalita n’est vénéré que dans les villes, et encore, uniquement par les marchands. Il n’a pas de temple ni de culte à proprement parler, et seuls de petits symboles et statues placés sur les tables de travail et les murs des bureaux des comptes et des hôtels de ville rappellent son existence. Il est généralement représenté sous l’apparence d’un beau et riche jeune homme, et considéré comme un membre de la cour de Dazh. Il demande à Dazh de retenir les neiges ou les ténèbres quand la caravane a besoin d’une heure de plus pour avancer. Parfois, il obtient gain de cause, parfois non. Par conséquent, quand on parle de « faire confiance à Kalita », on évoque une entreprise commerciale plutôt risquée.

Sources[modifier]

  • Warhammer JdR - La Reine des Glaces