K'daai

De La Bibliothèque Impériale
Livre elfe.jpg Attention, lecteur/lectrice de la Bibliothèque !

Cet article ou cette section est une traduction non officielle d'un texte
édité par Games Workshop, qui n'a (pour l'instant) pas de VF officielle.

Bien qu'ayant cherché à rester le plus fidèle au sens du texte, nous ne
pouvons en assurer l'authentique et sincère exactitude.


Un K'daai Zharr, fusion entre l'essence démoniaque et l'art de la forge des Nains du Chaos
Les Nains du Chaos sont des êtres arrogants, pernicieux et paranoïaques qui ne plieront le genou devant personne d'autre que leur Père des Ténèbres, Hashut. Les Sorciers-Prophètes et les Forgerons Démoniaques n'ont pour seul désir que le pouvoir et la suprématie, ils leur faut donc par conséquent des armes et des soldats qui les rendront invincible, et c'est pour cela que les K'daai Zharr - les rejetons du feu - ont été créés. Plutôt que d'invoquer des Démons que l'on ne peut pas totalement contrôler, comme le font les Démonistes humains, ou marchander avec les plus puissantes entités du Chaos, les prêtres d'Hashut ont longtemps cherché à asservir les Démons qu'ils invoquaient en les fusionnant à des armes et des armures, des machines de guerre et des assemblages, et ainsi pouvoir les exploiter et les lier à la volonté du Sorcier qui leur donnait forme. Avec les K'daai, ils ont cherché à faire quelque chose de mieux, à créer une race de créatures faites pour moitié de l'essence d'un démon mélangée aux feux ardents tiré du magma des profondeurs de la terre, conçues dans le sang bouillonnant des sacrifices enflammés à Hashut. Les Hauts Prêtres d'Hashut ont réussi au delà de leurs espérances, créant des élémentaires flamboyant sans la moindre conscience, leur corps fait de flammes est mis sous la forme d'une structure de fer et de bronze gravé de runes, modelé comme une armure articulée. Jusqu'à ce que leur potentiel de destruction ne soit requis au combat, les K'daai doivent toutefois être mis au repos en un métal froid et silencieux, car une fois embrasée, la puissance du feu infernal des K'daai est si intense qu'il les consume eux-même, détruisant les liens qui maintiennent leur forme.

Seuls les plus puissants Sorciers-Prophètes sont capables de forger ces monstres de métal et de flammes, et c'est un processus aussi coûteux qu'extrêmement complexe. Cela limite ainsi le nombre de K'daai, en faisant pratiquement des êtres de légende. Cependant, si la sinistre imagination et les capacités créatives sans fin des Nains du Chaos sont les seules limites aux terribles formes sous lesquelles les K'daai peuvent être façonnés, un certain nombre de prêtre d'Hashut ont prématurément rencontré leur destin alors que le pouvoir requis pour faire de leur glorieuse vision une réalité leur a échappé.

Source

  • Tamurkhan, the Throne of Chaos (traduction par Christer)