Ithilmar

De La Bibliothèque Impériale

Les flancs noirs de l’Échine du Dragon de Caledor sont enveloppés de vapeurs que crachent de nombreux pics volcaniques et ses contreforts ont été érigés durant d’innombrables millénaires par des amas de dépôts ardents issus du cœur du monde. Selon les légendes Elfiques, les volcans sont des tunnels creusés autrefois par les Dieux à la recherche de gemmes et de minerais. Aujourd’hui encore, ces montagnes regorgent de veines de roches colorées, de pierres précieuses et de gisements métalliques uniques au monde. Les gemmes que cherchaient les Dieux sont autant prisées par les Hauts Elfes que par les Nains, et certaines sont dotées de propriétés magiques ou surnaturelles.

Les Asur eux-mêmes ne creusent pas de mines. Ils se contentent de ramasser les pierres mises à jour par l’érosion ou par les tremblements de terre occasionnels qui ébranlent les montagnes autour de l’Enclume de Vaul, le légendaire domaine du Dieu Elfique des Forgerons. C’est sur ses pentes noyées de vapeurs que l’on trouve l’unique gisement du métal connu sous le nom d’Ithilmar.

Ithilmar signifie « Ciel d’Argent ». Ce métal a été appelé ainsi parce qu’il est aussi léger que le ciel et aussi brillant que l’argent. Il ne ternit jamais et est aussi résistant que l’acier. Seuls les Hauts Elfes connaissent ses secrets et même si ils ne se risqueraient pas à l’avouer publiquement, certain Maître des Runes Nain serait prêt à offrir la fortune de leurs ancêtres pour partager ce savoir. Cependant, pour forger l’Ithilmar, il faut lui adjoindre d’autres métaux, or ceux-ci ne se trouvent que dans l’Échine du Dragon, c’est pourquoi seuls les armuriers installés sur l’Enclume de Vaul le travaillent.

L’Ithilmar n’est pas aussi résistant que le Gromril des Nains, mais il confère une protection raisonnable pour un encombrement très faible, c’est de plus un métal très léger, plus que la plupart des autres métaux, qui ne ternit pas et est aussi résistant que l’acier. Tout l’armement des Hauts Elfes n’est toutefois pas fait d’Ithilmar, car ce métal, trop précieux pour être utilisé inconsidérément, et il est réservé aux troupes d’élite. L’Ithilmar est particulièrement adapté pour forger des lames impossibles à émousser et pour confectionner les armures lourdes que les Hauts Elfes auraient du mal à porter si elles étaient faites d’un métal plus lourd.

Quelques-unes de ces armes et armures sont parfois disponibles dans le Vieux Monde, ramenées comme butin par les pillards nordiques qui attaquent les villes côtières d’Ulthuan.

Source

  • Livre d’Armée des Hauts Elfes, V5