Haut Hiérophante Khatep

De La Bibliothèque Impériale
Khatep, le Seigneur Liche de Khemri, déchaînant ses pouvoirs pour défendre sa terre
Le Béni, Le Vénérable, Seigneur des Mystères, Grand Prêtre du Temple des Âges, Gardien de la Pyramide de l'Éternité, Lecteur des Oracles, Grand Maître du Réveil, Prophète du Souverain des Tombes, Sage Éternel, Porteur du Bâton Serpent, Khatep l'Immortel
- Noms et titres de Khatep, Grand Prêtre Liche de Khemri[1].

Khatep est le Haut Hiérophante de Khemri, le chef du conseil hiératique du Culte Mortuaire, et lui seul en connaît tous les secrets. Khatep est le plus âgé et le plus sage de tous les Prêtres Liches, et fut le premier à s’affranchir de l’étreinte de la mort, sinon des ravages du temps. Aussi vieux que Nehekhara elle-même, il traîne sa silhouette voûtée comme s’il portait le poids des âges sur ses épaules.

Suite au déclenchement du Grand Rituel de Nagash, la guerre civile menaçait de détruire Nehekhara. Khatep prit sur lui de ramener l’ordre. Il brisa les sceaux de la Grande Pyramide de Khemri et réveilla le plus grand des Rois des Tombes, Settra. À la fin de la puissante incantation, Settra se releva et châtia quiconque se dressait face à lui. Tous s’agenouillèrent bientôt devant lui, et même s’il pouvait s’asseoir à nouveau sur le trône de Khemri, grande était sa colère. Settra était surtout mécontent du Culte Mortuaire, persuadé que ses membres avaient fait courir de fausses rumeurs à propos de l’étendue de leur pouvoir. Dans sa fureur, il condamna Khatep à l’exil et lui interdit de poser le pied dans aucune des grandes cités, jusqu’à ce qu’il ait trouvé le moyen de tenir la promesse du Culte Mortuaire en ramenant l’âge d’or de Nehekhara. Ainsi, Khatep erre dans les déserts à la recherche des parchemins et des reliques qui lui permettront de rendre sa gloire d’antan à son cher royaume.

Khatep continue de parcourir la Terre des Morts, offrant son aide aux Rois des Tombes quand il le peut. Lorsque le Roi Dhekesh de Mahrak dut affronter les Hommes-Lézards, ses légions ne suffirent pas à dompter leur férocité. Les soldats reptiliens balayaient les rangs des squelettes et des statues de guerre, et Mahrak était sur le point d’être détruite. C’est alors qu’apparut dans un nuage de sables tourbillonnants une silhouette qui ne prononça qu’une seule syllabe, imposant le silence à tous les sorciers ennemis. L’être bossu leva ensuite son sceptre de cuivre, et les os brisés de milliers de guerriers squelettes tombés au combat furent réassemblés. Les Hommes-Lézards se retrouvèrent encerclés et en sous-nombre, et les sables furent bientôt recouverts de leur sang. Avant que le Roi Dhekesh puisse remercier son mystérieux bienfaiteur, il avait déjà disparu au milieu de la tempête de sable. Ce sauvetage, ainsi qu’une centaine d’autres légendes, est attribué au Haut Hiérophante Khatep, le Seigneur Liche de Khemri.


Le Haut Hiérophante Khatep possède les Objets Magiques suivant :

  • Sceptre Liche : Les noms des Dieux et des Déesses de Nehekhara sont gravés sur cet antique bâton, conférant à Khatep la maîtrise de leurs pouvoirs magiques.
  • Parchemin de Malédiction : Ce parchemin maudit les sorciers maléfiques, en remplissant leur bouche de bousiers ou en remplaçant l’air dans leurs poumon par du sable brûlant.

Source

  1. Livre d’Armée des Rois des Tombes V6 (p.23)
  • Livre d’Armée des Rois des Tombes, V8