Guerriers des Désolations

De La Bibliothèque Impériale

Les guerriers des sombres tribus sont appelés Maraudeurs. Bien qu'ils n'aient pas encore attiré l'attention des dieux, ce sont des combattants dangereux, endurcis par leur existence sous le joug du Chaos. Marchants aux côtés d'étranges autels et des bêtes sauvages des désolations, ces combattants féroces tuent en l'honneur de leurs dieux.


Marauders[modifier]

Marauder.jpg

Originaires des terres saturées d'énergie du Chaos, les tribus de Maraudeurs peuvent compter des centaines de milliers d'individus. Ces barbares adorateurs du Chaos combattent au nom des Puissances de la Ruine, mais aussi pour le plaisir de se battre. Bien qu'ils soient de simples mortels, et plus faibles individuellement que les monstres et les demi-dieux qui foulent les terres des royaumes, lorsqu'ils combattent en nombre et avec les ténébreuses bénédictions des Dieux du Chaos, ils sont tout à fait capables d'abattre toute opposition.


Si les Maraudeurs ne se sont pas encore voués corps et âme aux dieux pour devenir des Guerriers du Chaos, une vie de batailles incessantes dans le Domaine du Chaos en fait des combattants de talent, ce qui est une nécessité, car ceux qui sont trop faibles pour se défendre périssent rapidement. Leurs communautés tribales sont considérées comme primitives par les Azyrites qui vivent hors de portée de leurs lames, mais les Maraudeurs sont forts et robustes, taillés pour une vie dans les étendues sauvages des royaumes. Ces tribus peuvent grandement varier en taille, depuis une poignée de Maraudeurs et leur chef charismatique jusqu'à de vastes hordes de barbares unies par un shaman ou, de plus en plus fréquemment, par un chef de guerre des Darkoath. Il est rare qu'une tribu entière de Maraudeurs se voue à un seul dieu car leurs coutumes les poussent à vénérer plusieurs divinités, et ils prient divers aspects du Chaos selon les circonstances. Chez les tribus plus importantes, ceux qui partagent les mêmes croyances forment des bandes ensemble, et partent au combat guidés par un champion partageant leur foi. Ces Maraudeurs tendent à être tenus à l'écart par leur tribu, bien que chez les Pressentis ce zèle fanatique soit la norme.


Les Maraudeurs se joignent volontiers à la Horde d'un Suzerain Idolâtre si les oracles affirment que c'est là la volonté des dieux. Souvent, ces batailles opposent des disciples du Chaos rivaux, hordes et bandes de guerriers s'affrontant pour démontrer la suprématie de leurs dieux et de leur Suzerain. Dans ces cas-là, la défaite n'est pas toujours synonyme de mise à mort pour un Maraudeur, car ceux qui se battent courageusement seront incorporés dans les rangs de la Horde qui l'a emporté, soit en formant de nouvelles bandes avec d'autres survivants, soit en rejoignant des groupes de Maraudeurs endurcis partageant leur tempérament.


Quand les Esclaves des Ténèbres partent en guerre, le gros des effectifs d'une Horde se compose de Maraudeurs, notamment dans les vastes légions des Ravageurs. Bien que nombre d'entre eux tombent sous les tirs et les sorts de leurs adversaires plus civilisés, ceux qui subissent la morsure des haches des barbares apprennent bien vite à les craindre, et si un Maraudeur se distingue sous le regard des dieux, il peut faire ses premiers pas sur le Sentier de la Gloire.


Marauder Horsemen[modifier]

Marauder Horseman.jpg


Les Cavaliers Maraudeurs se targuent d'être les premiers guerriers de la Horde à plonger leurs lames dans la chair de l'ennemi. Nombre de tribus d'Esclaves des Ténèbres ont une affinité pour les chevaux, car ces bêtes robustes sont idéales pour parcourir de vastes étendues à grande vitesse, ou pour rattraper une proie en fuite.


Posséder une telle monture est un signe de faveur ou de statut élevé, et certaines bandes — ou, plus rarement, des tribus entières — entièrement montées, font partie des unités de cavalerie légère les plus redoutables de tous les royaumes.


Juchés sur leurs fidèles destriers, des animaux taillés pour la vitesse et l'endurance plutôt que la force brute de la monture d'un Chevalier du Chaos, ils traversent le champ de bataille en soulevant d'épais nuages de poussière avant de plonger joyeusement au cœur de la mêlée.


Les Cavaliers Maraudeurs font partie des rares Esclaves des Ténèbres à utiliser des projectiles au combat, en l'occurrence des javelots. Tout Champion sensé sait qu'avoir une force de cavaliers rapides à même d'engager l'ennemi à distance pour l'occuper pendant que le reste de la Horde avance, ainsi que d'éliminer les éventuels fuyards.


Les bandes de cavaliers adorent généralement les Puissances du Chaos sous l'aspect de chasseurs sanguinaires, de messagers ailés de la mort, et de dieux du coup parfait. Les rituels voués à satisfaire ces entités consistent à célébrer le moment où la mort est assénée, et il n'est pas rare qu'une monture participe aux rites en piétinant un captif sous ses sabots ferrés.


Bien que les Cavaliers Maraudeurs soient les maîtres de la feinte et des attaques de harcèlement, leur ferveur est indéniable. Lorsque les corps à corps commencent, ils chargent l'ennemi avec le même empressement que les autres bandes de guerre, hurlant force prières comme ils abattent les infidèles.


Warshrines[modifier]

Chaos Warshrine.jpg


Tractés au combat par des abominations mutantes capturées dans les terres les plus corrompues des royaumes ou, parfois, créées à partir des membres de la tribu qui ont suscité l'ire du shaman local, les Warshrines sont la manifestation physique de la puissance des Dieux du Chaos.


De sombres flammes dansent dans des braseros montés sur la plate-forme de l'autel, tandis que des visages démoniaques gravés dans le bronze ou d'autres matériaux plus étranges ornent ses flancs. Au-dessus de l'autel souillé de sang se trouve une imposante représentation de l'étoile à huit branches. C'est par ce portail que celui qui officie sur l'autel canalise l'énergie du Royaume du Chaos.


Qu'il affiche l'emblème d'une des Puissances de la Ruine — notamment chez les bandes de Pressentis — ou une icône du Chaos Universel, le Warshrine est un symbole de la suprématie des dieux pour tous les Esclaves des Ténèbres.


Tandis que le Shrinemaster conduit ses abominables rituels, le baroque échafaudage du Warshrine agit comme un aimant pour l'énergie brute du Chaos.


Les runes entourant la grande icône luisent d'un éclat surnaturel, apportant une protection divine aux ouailles qui se pressent tout autour.


Lorsque le Shrinemaster prononce la plus noire de ses invocations, la véritable puissance de dieux se manifeste. Même ceux qui ne suivent pas la divinité à laquelle le Warshrine est consacré peuvent recevoir une mesure de puissance divine; quant à ceux qui vénèrent le dieu du Shrinekeeper deviennent encore plus forts en récompense de leur dévotion.


Furies[modifier]

Les Furies sont des démons vindicatifs qui pullulent dans les régions des royaumes souillées par le Chaos. Bien qu'elles soient des entités démoniaques mineures comparées aux créatures des légions des Dieux Sombres qui hantent le Royaume du Chaos, leur instinct et leur ruse en font des prédateurs redoutables. Ceux qui se sont aventurés dans les domaines du Chaos — notamment les bandes qui écument les terres des Huit-points — ont appris à redouter le battement des ailes de cuir et le cœur de hurlements dissonants qui annonce l'arrivée d'une meute de Furies.


Les Furies ne sont inféodées à aucun dieu en particulier, mais sont des incarnations de la matière brute du Chaos, des êtres de pure malice qui suivent les armées des Esclaves des Ténèbres pour assouvir leur soif de violence. Les Furies sont particulièrement égocentriques, même pour des démons, et cherchent constamment de nouvelles façons d'améliorer leur condition au détriment de leurs rivaux. Leur propension à lancer des attaques rapides et à s'en prendre aux éléments les plus vulnérables de l'ennemi sont un atout pour le Champion du Chaos qui saura s'attacher leurs services, que ce soit par la contrainte ou en leur offrant ce qu'elles désirent. Toutefois, si une meute de Furies pense que la bataille tourne mal, elle prendra la fuite, mais reviendra prendre sa revanche sitôt que l'ennemi aura le dos tourné.


Raptoryx[modifier]

Les Raptoryx sont de féroces créatures ailées qui écument les Huit-points en quête de proies. Chacune a plusieurs yeux, un large bec crochu, une queue hérissée de pointes, bien que comme pour tout ce que touche le Chaos, leur aspect puisse varier d'un individu à l'autre. C'était jadis des créatures naturelles, mais le Chaos les a rendus difformes et torturés. Certaines ont franchi les portails des Huit-points pour investir les Royaumes Mortels, de sorte qu'on peut entendre leurs piaillements hideux un peu partout.


Il est impossible de dompter les Raptoryx, car leur esprit primitif est consumé par une fureur bestiale qui les empêche d'accepter toute forme de captivité. Toutefois, elles peuvent être dirigées contre un adversaire particulier par des belluaires de talent. Les Raptoryx sont douées d'une forme primitive de ruse, et en nombre suffisant, elles peuvent abattre une proie bien plus grande qu'elles. Ceux qui sous-estiment ces créatures se rendent bien vite compte de leur erreur, car le bec acéré de ces bêtes est capable de sectionner un homme d'un seul coup, et elles doivent être littéralement taillées en Pièces avant de succomber enfin à leurs blessures.

Un Raptoryx

Source[modifier]

  • Chaos Battletome : Slaves to Darkness