Gor-Rok

De La Bibliothèque Impériale
Gor-Rok, le Grand Lézard Blanc, le Scarifié
On dit de ceux des Hommes-Lézards venant au monde avec une peau, une crête ou des écailles du blanc le plus pur sont bénis des Anciens et destinés à accomplir des prodiges au service des Dieux. Gor-Rok est issu de l’une de ces très rares éclosions, sa peau d’albinos le désignant comme un futur champion dès qu’il sortit de la mare, seul, dans les cavernes sous Itza. Gor-Rok est un Saurus d’une imposante stature, couvert de cicatrices résultant des innombrables combats livrés au cours des siècles.

Gor-Rok est un guerrier hors pair, sa grande expérience lui permettant de balayer toute opposition face à lui. Lorsqu’il n’est pas en guerre, il se tient sur la dernière plateforme de la plus haute pyramide d’Itza, observant la jungle et attendant son prochain combat. A la veille d’une bataille, une douzaine de serviteurs Skinks se pressent autour de lui et le revêtent de ses parures de guerre, alors qu’il reste immobile, son esprit tout entier tourné vers les combats à venir. Ce n’est que lorsque la Masse d’Ulamak est placée dans sa main et le Bouclier des Éons passé à son autre bras qu’il semble s’éveiller à la vie. Les Prêtres-Mages Slanns lui communiquent leurs ordres par télépathie, et une froide résolution brille alors dans son regard.

Son exploit le plus connu a eu lieu lors de la bataille qui suivit le vol de la Stèle Étoilée par les Elfes Noirs. Guidée par le Prêtre-Mage Slann Tepec-Inzi d’Itza, une armée Hommes-Lézards dont Gor-Rok faisait partie se lança à la poursuite des voleurs, dans la Forêt des Cendres, puis le long des rivages gris de la Côte des Cendres. L’armée intercepta les sombres nefs des Druchii à l’embouchure de la Mer Sorcière alors qu’elles émergeaient à peine de la Voie Ténébreuse, un réseau de rivières souterraines par lequel ils avaient atteint la cité et volé la Stèle. La bataille fut extrêmement sanglante, car les Hommes-Lézards acculèrent les Elfes Noirs contre les récifs. Tepec-Inzi se tourna alors vers Gor-Rok et lui donna un unique ordre : « Reprends ». Gor-Rok s’inclina et se dirigea vers les lignes des Druchii.

Ces derniers n’avaient toutefois aucunement l’intention de se laisser reprendre leur butin. Leur chef, un Dynaste célèbre pour sa cruauté, monta dans son char et fondit sur les Saurus, la cavalerie Elfe Noire dans son sillage. Gor-Rok ne recula pas plus qu’il ne vacilla alors que la machine fonçait droit sur lui. Au dernier moment, le reptile planta son bouclier de pierre dans le sol et le char vint s’écraser contre lui. Avant même que la poussière ne retombe, le Dynaste empala Gor-Rok de sa lance, mais celui-ci refusait de mourir. Il attira le Dynaste à lui en enfonçant l’arme dans son corps et lui arracha la gorge d’un claquement de mâchoires. Ce n’est qu’après la bataille, lorsqu’il eut récupéré la Stèle Étoilée, que la lance Druchii fut retirée de son corps ensanglanté.

Gor-Rok a survécu à d’horribles blessures, mais a toujours refusé de se laisser détourner de son devoir. La légende veut qu’il soit capable d’ignorer la douleur et les blessures les plus graves, et qu’il puisse même survivre à des attaques qui auraient raison de n’importe quel autre Saurus. Le Lézard Blanc est devenu un signe de ralliement pour les lignes de bataille des Hommes-Lézards, un véritable roc contre lequel se brisent les vagues d’assaut ennemies. Infatigable, Gor-Rok n’a jamais cédé le moindre pouce de terrain. Il ne connait rien d’autre que la guerre et n’a d’autres préoccupations que d’anéantir ses ennemis.


Gor-Rok possède les Objets Magiques suivants :
  • Masse d’Ulamak : Ces armes aux proportions énormes sont utilisé lorsque deux chefs Saurus sont en désaccord sur un plan de bataille et qu’il ne se trouve pas de Prêtres-Mages Slanns ou Tupac Skink pour les guider. Chaque chef frappe alors l’autre avec l’arme, et celui qui reste debout est forcément celui qui était dans la vérité. Rarement fatale sur un guerrier de la stature d’un chef Saurus, il n’en va pas de même lorsqu’elle est utilisé contre des créatures plus chétives.
  • Le Bouclier des Éons : Cet artefact incroyablement lourd a été taillé dans une pierre volcanique récupérée dans les Îles de Feu. Le bloc qui en a été extrait était si lourd qu’il fallu dix Kroxigors pour le transporter jusqu’en Lustrie. Plusieurs générations d’artisans Skinks se sont succédées pour sa fabrication.

Source[modifier]

  • Livre d’Armée des Hommes-Lézards, V7