Golgfag Mangeur d'Hommes

De La Bibliothèque Impériale
Golgfag Maneater Ogre.jpg
Il existe plus de récits sur Golgfag que sur n'importe quel autre Ogre vivant, et une grande part provient de l'intéressé lui-même. Bien qu'il ait tendance à exagérer, Golgfag est le mercenaire Ogre le plus habile, et c'est lui qui établit la réputation de tueurs des Ogres bien avant qu'ils ne se rencontrent fréquemment dans les armées de mercenaires. Bien qu'à première vue il puisse être pris pour un simple Cogneur, Golgfag est dans le métier depuis plus de soixante ans et ses impressionnantes cicatrices cachent un sens aigu de la lactique. Il est sorti vainqueur d'innombrables batailles, a pillé les terres sacrées d'Ulthuan, a vu Skarogne et a survécu, a englouti plus de tonnelets de Bugman XXXXXX que la plupart des Nains en verront jamais et a été décoré par l'Empereur Karl Franz en personne. Golgfag a parcouru le monde avec ses acolytes, appelés sans originalité les Mangeurs d'Hommes de Golgfag, et leur réputation de chiens de guerre dépasse les frontières.

Golgfag a voyagé loin avant de se forger un nom dans les Montagnes du Bord du Monde. A cette époque, il était employé par Gnashrak, un Chef de Guerre Orque qui combattait les Nains de Karak Kadrin. Toutefois, le chef Peau-Verte entra clans une colère noire lorsque les Ogres complétèrent leurs repas avec des Gobelins et burent toute la bière volée. Cela dégénéra en pugilat. Les Peaux-Vertes étaient trop nombreux, mais Golgfag arracha un bras de Gnashrak et parvint à s'échapper du campement avec quelques compagnons. Golgfag proposa sans tarder les services de son régiment réduit au Roi Nain, le puissant Ungrim Poing de Fer, offrant le bras du Chef de Guerre comme preuve de sa sincérité. Le Nain accepta, et à la Bataille du Ravin de la Jambe Cassée, Golgfag contribua à défaire les Peaux-Vertes et enchaîna Gnashrak avant de le livrer au Roi Nain. Bien qu'il fût largement rétribué, Golgfag parvint à dérober une partie du trésor d'Ungrim. En route vers l'Empire, il découvrit sa nourriture favorite (les Halflings), avant de s'embarquer pour la Tilée, puis d'accoster en Bretonnie, où il goûta à la «bouffe en conserve», depuis synonyme de Chevalier dans le langage Ogre.

Au fil de ses aventures, Golgfag a gagné et perdu plus d'objets qu'il existe de Gnoblars. Son goût immodéré pour les voyages l'a toujours empêché de devenir un Tyran, mais lui a valu autant de butin que de renommée. Son titre de "Mangeur d'Hommes" lui fut attribué lorsqu'il engloutit son trésorier-payeur humain après une dispute concernant le transport des coffres de paie. Depuis, Golgfag persiste modestement à refuser son surnom, car comme la loyale bande de brigands qui voyage avec lui, il n'est pas spécialement regardant sur l'origine de la viande qu'il dévore...

Le terme "Mangeur d'Hommes" s'est généralisé depuis et désigne tout Ogre qui parcourt les terres en louant ses services. La dernière fois qu'on a vu Golgfag, il retournait dans les Royaumes Ogres en quête de nouvelles recrues pour son régiment de renom. Mais sa prochaine destination reste encore et toujours un mystère…

Source

  • Livre d'Armée Royaumes Ogres V8
  • Livre d'Armée Royaumes Ogres V6