Ferlangen

De La Bibliothèque Impériale
Un soldat de Ferlangen.
  • Dirigeant : Comte Électeur Valmir von Raukov.
  • Population : 130 personnes, population normale de 2500 habitants.
  • Richesse : Modérée.
  • Ressources : Antiquités, commerce, bois d’œuvre.
  • Remarques : Mise à sac en 2522 par les forces du Chaos.[1]

Ferlangen est une ville fortifiée d'Ostland, entourée de la Forêt des Ombres, au nord des Monts du Milieu. Elle est entourée de remparts de granit endommagés et de bastions. On y trouve aussi une citadelle. Elle est dirigée par un bourgmestre et le Général Heinrich Vormann dirige les troupes de la ville. [2] La ville est centrée sur une place du marché et toutes ses rues sont pavées. Il y a beaucoup d'adorateurs d'Ulric dans la région, car Middenheim est relativement proche.[3] La ville est aussi le centre du culte d'une Âme Vénérée de Shallya, Gisela Saaur.

Il y a encore quelques années, les dirigeante de Ferlangen était la famille Kreishmier, une longue lignée de tyrans cruels qui pendaient, marquaient, torturaient, violaient, volaient et réduisaient en esclavage les paysans locaux quand l’envie leur en prenait. Le baron Otto Kreishmier, avait fait pendre vingt-sept métayers entre le lever et le coucher du soleil le jour de la fête de Mitterfruhl pour gagner un pari avec sa sœur.[4] Otto était un duelliste reconnu dans sa jeunesse, mais il est mort avant d'avoir 40 ans, il y a quelques années, tué par un mercenaire qu'il avait escroqué. Sa seule héritière était sa sœur Marlena, qui n'était pas mariée. Le symbole des Kreishmier était un dragon bleu.[3]

La Garde de Sable est un contingent de vétérans de Ferlangen qui participa au Massacre de Volganof en 2515 sous les ordres de son chef d'alors, le baron Beeckburg. Ses autres régiments notables sont les Peaux de Buffles et les Boutefeux (ou Haquebutes) de Ferlangen.[5] Les Boutefeux de Ferlangen sont une troupe d'arquebusiers mortellement précis qui ont combattu dans tout l'Ostland, souvent sous la bannière du comte électeur Valmir von Raukov lui-même. Portant le noir et blanc de leur province natale, les Boutefeux de Ferlangen ne portent aucun insigne officiel, mais décorent superstitieusement leurs chapeaux et uniformes avec les os de camarades tombés au combat et d'autres porte-bonheur. Même parmi les Ostlanders obstinés, les Boutefeux de Ferlangen ont acquis une réputation de ténacité, tenant leur ligne de tir et déchaînant volée après volée alors que les ennemis s'approchent. Leur ténacité contre les maraudeurs du Nord pendant les trois jours de la Bataille des Os Jonchés leur valut le surnom de Matraqueurs de crânes, car, dépourvus de poudre à canon pendant toute la dernière journée, ils ont eu recours à leurs arquebuses bien-aimées comme armes contondantes pour endiguer la marée des attaquants.[6]

Sources[modifier]

  1. Warhammer JdR v2 - Les Héritiers de Sigmar
  2. Franck Cavallo, Leechlord in Hammer and Bolter, vol 22, 2012
  3. 3,0 et 3,1 David Ferring, Konrad, Black Library, 2008
  4. Jack Yeovil, La Trilogie du Vampire Geneviève Tome III : La Bête de Velours, Bibliothèque Interdite, 2008
  5. Livre des Règles v8 (grand format) p452-477
  6. Uniform and Heraldry of the Empire