Eltharion le Sinistre

De La Bibliothèque Impériale
Eltharion le Sinistre, Gardien de Tor Yvresse
Eltharion est un des plus grands seigneurs Elfiques, et l’auteur de nombreux prodiges. Lors de la deux cent soixantième année du règne du Roi Phénix actuel, Finubar le Voyageur, Eltharion fut le premier Haut Elfe connu à mener avec succès un raid contre Naggarond et à revenir vivant.

Son armée était d’une taille modeste et Eltharion lui fit traverser à marche forcée les plaines désolées de Naggaroth. Il parvint à prendre par surprise plusieurs garnisons ennemies et à les anéantir. Eltharion se chargeait lui-même d’achever les survivants qui tentaient de fuir pour prévenir le Roi Sorcier en les pourchassant sur le dos de son Griffon, Aile d’Orage. Des milliers d’Elfes Noirs périrent ainsi sous les lances des Hauts Elfes tandis que leur armée progressait dans les terres. Des Patrouilleurs Ellyriens œuvraient de concert avec des Guerriers Fantômes afin de tendre des embuscades aux messagers et de semer la terreur dans l’arrière-pays des Elfes Noirs.

Lorsque l’armée d’Eltharion atteignit Naggarond, les Hauts Elfes les plus téméraires se déguisèrent pour pénétrer dans la ville et ouvrir les portes de l’intérieur. Leurs compagnons investirent alors la ville pour l’incendier et massacrer ses habitants, mais alors qu’ils se préparaient à battre en retraite en déplorant à peine de légères pertes, une Furie poignarda Eltharion. Celui-ci décapita son assaillante, mais le mal était fait : la lame empoisonnée l’avait contaminé, et le temps que son armée s’échappe vers Ulthuan et jette l’ancre sur les rivages de Chrace, Eltharion était au seuil de la mort.

Cette nuit-là, les Hauts Elfes établirent leur campement sur la grève pour se reposer après leur périple. Aucun d’entre eux ne savait comment soigner leur Commandeur, et c’est le cœur lourd que les lieutenants d’Eltharion quittèrent sa tente. Ils savaient que le lendemain, ils y retrouveraient un cadavre. Pendant la nuit, Eltharion émergea d’un sommeil enfiévré. Lorsqu’il ouvrit les yeux, il fut témoin d’une apparition fantomatique. Il reconnut avec horreur son père, Moranion, ensanglanté et percé de flèches. C’est ainsi qu’Eltharion eut vent de sa mort.

Le spectre lui parla d’une voix d’autre-tombe. Leur domaine ancestral d’Athel Tamarha avait été profané et leur demeure détruite. Il avertit son fils qu’un Chef de Guerre Gobelin appelé Grom avait accosté en Ulthuan, et qu’il était accompagné par un Chaman aux pouvoirs imprévisibles. Sa horde brûlait et pillait tout sur sa route, et dans son ignorance, elle avait déjà abattu toutes les Pierres Gardiennes qui se trouvaient entre Athel Tamarha et Tor Yvresse. Les énergies magiques corruptrices qu’elles contenaient s’étaient dispersées dans le royaume, mais l’armée du Roi Phénix était trop loin pour intervenir. Si la grande Pierre Gardienne de Tor Yvresse était détruite, un cataclysme d’une ampleur aussi grande que celui de la Déchirure risquait de survenir.

Lorsque le fantôme s’évanouit, Eltharion sentit qu’il venait de guérir miraculeusement. Il s’assit et aperçut l’épée de son père, Croc d’Acier, une relique gravée de runes qui était dans la famille d’Eltharion depuis des générations, venait d’apparaître subitement là où se tenait l’ombre de son géniteur. Il comprit qu’il était de son destin de le venger et de sauver son royaume. Se levant de sa couche, il saisit l’épée et sentit sa vigueur parcourir ses veines.

Au petit matin, les lieutenants d’Eltharion furent abasourdis de le trouver debout et alerte, bien qu’affreusement pâle et taciturne. Il leur parla de sa vision et de sa quête et leur ordonna de reprendre la mer. L’armée se dirigea en toute hâte vers Tor Yvresse. À son arrivée, elle trouva la ville en flammes. Les Gobelins et les Orques de Grom parcouraient les rues en pillant et en tuant tandis que de rares régiments de lanciers formaient un dernier carré désespéré. Malgré toute leur bravoure, ils n’avaient aucune chance et cédaient peu a peu du terrain. Loin au-dessus des bâtiments embrasés, juché sur le dos d’une Vouivre, le Chaman de la horde déchaînait une tempête de sorts sur la cité.

Alors que ses vaisseaux se préparaient à accoster dans le port, Eltharion donna ses instructions. Ils devaient coûte que coûte protéger la tour du gouverneur et la Pierre Gardienne de Tor Yvresse. Il confia cette mission à ses meilleurs vétérans, qui l’acceptèrent sans sourciller. Puis, avant même que le premier Vaisseau Aigle n’arrive à quai, il enfourcha Aile d’Orage et prit cieux. Quelques secondes plus tard, des centaines de guerriers Hauts Elfes sautaient des ponts de leurs navires pour se joindre à la bataille.

Eltharion se dirigea droit sur le Chaman. Ce dernier ne l’aperçut qu’au dernier instant. Faisant preuve d’une volonté hors du commun, l’Elfe dissipa la magie néfaste que son adversaire dirigea sur lui tandis qu’Aile d’Orage plongeait profondément ses serres dans le ventre mou de la Vouivre. Pendant de longues minutes, les deux adversaires s’affrontèrent dans un duel aérien. Le Chaman lança un barrage magique tel qu’Eltharion fut repoussé dans ses derniers retranchements. Alors qu’il se préparait à l’achever d’un ultime sortilège, les Vents de Magie tombèrent soudainement : les guerriers d’Eltharion s’étaient emparés de la tour et de la Pierre Gardienne qu’elle renfermait avant d’achever le Rituel de l’Apaisement. Eltharion saisit cette occasion et décapita son ennemi d’un revers de Croc d’Acier. La perte de leur Chaman démoralisa les Gobelins, et peu à peu, les Hauts Elfes reprirent le dessus et les chassèrent de la ville. Juché sur son char à loups, Grom cria en vain à ses troupes de continuer le combat, puis il haussa simplement les épaules et tourna lui aussi les talons.

Eltharion se dirigea immédiatement vers la tour du gouverneur, accompagné par quatre de ses Mages. Ils devaient à tout prix stabiliser la puissance de la pierre et du vortex magique qui en émanait. Nul ne sait comment ils y parvinrent, mais le matin suivant, seul Eltharion ressortit vivant de la tour. Son visage était plus sombre que jamais. Depuis ce jour, ce héros tourmenté est surnommé Eltharion le Sinistre.

Ni l’éclat du soleil levant ni les acclamations de la foule ne purent lui arracher un sourire, mais il fut élu Gouverneur de Tor Yvresse en remerciement de ses actes, et malgré son austérité et son inflexibilité, il est très aimé de ses concitoyens.

Les premières années du mandat d’Eltharion furent partagées entre la traque des derniers Peaux-Vertes qui écumaient ses terres et la réparation du réseau de Pierres Gardiennes d’Yvresse. Il fut aidé dans la première tâche par les nobles de son royaume, qui se rallièrent à sa bannière avec un enthousiasme tel qu’on n’en avait pas vu depuis des générations. C’est le Maître du Savoir Belannær le Sage en personne qui l’assista dans la seconde. En effet, même si Eltharion était parvenu à stabiliser la grande Pierre Gardienne de Tor Yvresse, il était conscient d’avoir eu de la chance et sollicita les conseils du célèbre Mage afin de ne prendre aucun risque.

Une fois ses domaines reconstruits, Eltharion se rendit au-delà des mers, non pas vers Naggaroth, mais à l’Est, en direction du Vieux Monde et plus loin encore. Yvresse avait réussi in extremis à repousser les assauts d’une Waaagh!, par conséquent Eltharion voulait tout faire pour éviter qu’une autre invasion atteignit un jour les rivages d’Ulthuan.

Monté sur le dos de son Griffon Aile d’Orage, Eltharion balaya les Terres Arides tel un ouragan. Il massacra les Chefs de Guerre Peaux-Vertes les uns après les autres et dispersa leurs hordes. Il rasa jusqu’aux fondations des forteresses Orques qui avaient résisté à des tremblements de terre, à des croisades Bretonniennes et à la vengeance des Nains. En dépit de cela, il se heurtait à toujours plus de Peaux-Vertes. Finalement, il comprit ce qu’il se passait : sa réputation le devançait, si bien que les Chefs de Guerre Orques venaient à sa rencontre pour livrer un combat d’anthologie.

Cette révélation mit fin aux aventures d’Eltharion dans les Terres Arides, car il réalisa que ses efforts étaient vains. Il retourna donc à Yvresse afin d’entraîner ses armées et de fortifier son royaume afin d’être prêt à repousser la prochaine menace qui accosterait sur les rivages d’Ulthuan.

  • Haine des Peaux-Vertes : Eltharion a perdu pratiquement toute sa famille et a vu la terre de ses ancêtres ravagée et incendiée au cours de la terrible invasion d’Yvresse menée par les Waaagh! de Grom la Panse des Mont Brumeux. Aujourd’hui encore, la haine des Peaux-Vertes n’a pas quitté son cœur.


Eltharion possède les Objets Magiques suivants :
  • Croc d’Acier : C’est une épée longue ciselée de runes que la famille d’Eltharion détient depuis des générations. Eltharion en a hérité de son père, tué en défendant les terres d’Athel Tamarha.
  • Heaume d’Yvresse : Symbole des gouverneurs de cette cité, il renforce l’esprit de celui qui le porte en lui offrant un pouvoir de concentration et une puissance de pensée dépassant celle des simples mortels.
  • Talisman de Hœth : Ce bijou fut créé par le gouverneur d’Yvresse de façon à ce qu’il puisse faire don de ses connaissances et de son pouvoir à une autre personne.


Sources

  • Livre d’Armée des Hauts Elfes, V7
  • Livre d’Armée des Hauts Elfes, V8