Draugnir

De La Bibliothèque Impériale

Les légendes Elfiques racontent que Draugnir, le père des Dragons, était accueilli en tant qu’égal à la cour d’Asuryan, car les Dieux tout autant que les Elfes étaient frappés par sa puissance et sa noblesse. Malgré tout, Draugnir avait des ennemis : Anath Raema, la sœur de Khaine et la déesse de la traque sauvage, le considérait comme un animal tout juste bon à être chassé et abattu. Elle s’empara de sa lance et poursuivi le Dragon à travers les cieux. Le combat qui s’ensuivit ébranla les fondations du monde et tira Asuryan de sa contemplation. Le Dieu Créateur mit un terme à l’affrontement mais arriva trop tard pour sauver Draugnir des blessures qu’il avait reçues. D’un mot, Asuryan bannit pour toujours Anath Raema dans le Mirai, et à partir du cadavre de son ami, il entreprit de créer une terre où les Elfes et les Dragons vivraient en paix, loin de la jalousie des Dieux. Avec les os de Draugnir, il érigea les montagnes d’Ulthuan, et créa d’immenses plaines avec sa chair. Il confia les écailles scintillantes du Dragon à Isha. Celle-ci les offrit aux Elfes, ses enfants mortels, qui s’en servirent pour créer des objets fabuleux, parmi lesquels un étendard magnifique brodé de fils d’argent et décoré de pierres précieuses multicolores. La Bannière du Dragon-Monde a perduré jusqu’à nos jours. Elle est le rappel du lien qui unit les Elfes et les Dragons, et de l’attachement des deux races envers leur terre ancestrale.

Les légendes prétendent que lorsque Vaul forgea la Faiseuse de Veuves, l’acier fut chauffé par le souffle de Draugnir. Hélas, l’arme était assoiffée, et prit à Draugnir plus qu’il ne souhaitait donner. Dès lors, le destin de la lignée de Draugnir aurait été intimement lié à celle des Elfes.

Source

  • Livre d’Armée des Hauts Elfes, V8