Chevaliers du Cœur Ardent

De La Bibliothèque Impériale

L'Ordre du Cœur Ardent est une unité de cavalerie d'élite de templiers de Sigmar [1] qui a une longue et glorieuse histoire remontant à l'Âge des Guerres à partir de 1360 lorsque le culte de Sigmar fut rendu hors-la-loi dans le Talabecland par la Grande-Duchesse Ottilia. L'Ordre du Cœur Ardent a une réputation bien méritée de protecteur des fidèles de Sigmar, et est connu pour avoir servi de gardien pour les temples et les prêtres de Sigmar au cours de leur histoire.[2] Ils sont aujourd'hui les gardes du corps du Grand Théogoniste[3] et ont à ce titre leur cloître à Altdorf[4]. Celui-ci, le Tempel Haus, situé dans le Domplatz District est célèbre car les chevaliers s'y sont retranchés en 2051C.I. lors du siège de la ville par Vlad von Carstein[5].

Les chevaliers sont bien connus pour le zèle fanatique avec lequel ils poursuivent leur Croisade contre les Peaux-Vertes. Ce sont des experts dans la lutte contre les Orques et les Gobelins, leurs compétences de combat sont le fruit de siècles de lutte contre de tels ennemis. Cependant, l'ordre est une force avec laquelle il faut compter contre tout ennemi.

Certaines rumeurs entourent l'ordre. On dit que le cercle intérieur des Chevaliers du Cœur Ardent consulte une œuvre prophétique appelée le Livre Inachevé, un texte que la plupart des prêtres Sigmarites considèrent comme apocryphe.[2]

Les templiers portent un tabard blanc[3] sur une armure de plaque argentée brillante, et leur héraldique représente généralement la croix impériale dans un cœur rouge brûlant[2]. Sur leur heaume de croisé, la visière est une croix impériale dont les branches se finissent en forme de cœur; c'est un symbole usuel qu'on peut aussi retrouver, en rouge, sur leur tabards. Les caparaçons sont rouges eux aussi, et certains chevaliers portent de grands marteaux de guerre argentés plutôt que la lance d'arçon et le bouclier. [6]

Reliques

Le régalia de l’ordre est composé de deux éléments:

  • La Bannière de Baldemar, taillée dans la cape du grand guerrier qui jadis fonda l'ordre et arborant un cœur entouré d’un halo de flammes.
  • L'Épée de la Juste Flamme, brandie par le baron Konrad von Zechlin aux portes de Kislev durant la Grande Guerre contre le Chaos. On dit que sa lame brûle en présence des impurs.[4]
  • L'ordre est obsédé par la perte d'un artefact magique particulier, une lame tueuse de wyrm nommée Karaghul. Après avoir appartenu à l'ordre pendant plus de 500 ans, la lame runique a été perdu il y a environ 50 ans, lorsque des chevaliers de l'ordre ont accompagnés une expédition de Belegar Marteau-de-Fer à Karak aux Huit Pics sans qu'aucun d'eux ne revienne. Depuis, certains membres de l'ordre ont rapporté des visions de Sigmar leur disant de récupérer la lame sous les ruines de la cité naine et, tous les deux ou trois ans, un membre de l'ordre part à la recherche de la lame sans succès. C'est à présent Felix Jaeger qui est en possession de l'arme.[7] Cette épée enchantée assoiffée de sang de dragon pousse son porteur à affronter ces bêtes monstrueuses et lui accorde une vitesse surnaturelle.[8]

Membres notables

  • Le Prêtre-sergent Rainer Wim Herzog a été décoré suite à son action contre des contrebandiers dans le port d'Altdorf, au cours desquelles il perdit un œil.
  • Le Prêtre-Capitaine Voegler a été tué en duel par Leos von Liebwitz, le frère cadet de la comtesse Emmanuelle von Liebwitz.
  • Le Prêtre-Capitaine Adrian Hoven dirige actuellement les gardes du corps du Grand Théogoniste.[9]
  • Le Grand Maître de l'Ordre est le baron Orenstihl.
  • L'archiviste de l'Ordre est le vieux chevalier Téobald von Dreschler, au crâne chauve et au menton paré d’une impressionnante barbe blanche.[4]
  • En 2420, le Précepteur Riesenweiler servait sous les ordres du Grand Maître Etzel Boschkowitz, qui portait une armure argentée et dorée, ainsi qu'un énorme marteau de guerre eu une barbe fournie.[6]
Symbole des Chevaliers du Cœur Ardent

Sources

  1. Warhammer JdR v1 - La Campagne Impériale
  2. 2,0, 2,1 et 2,2 Warhammer RPG v3 - Omens of War
  3. 3,0 et 3,1 Warhammer JdR v2 - Le Tome de la Rédemption
  4. 4,0, 4,1 et 4,2 Nathan Long, Gotrek et Felix 11 : Tueur de Chamans, Black Library, 2011
  5. Steven Savile, Les Chroniques von Carstein Tome I - Héritage, Bibliothèque interdite, 2010
  6. 6,0 et 6,1 Rod Sanders, Archaon : Everchosen, Black Library, 2014
  7. William King, Gotrek et Felix 1 :Tueur de Trolls, Bibliothèque Interdite, 2009
  8. Supplément Warhammer v6 - Recueil 2002
  9. Jack Yeovil, La Trilogie du Vampire Geneviève Tome III : La Bête de Velours, Bibliothèque Interdite, 2008

Note: certaines traductions parlent aussi de Chevaliers du Cœur Flamboyant.