Chevaliers Demigriffons

De La Bibliothèque Impériale
Un Chevalier Demigriffon repoussant les Peaux-Vertes
Au cœur des forêts de l'Empire rôdent de nombreuses créatures de cauchemar. Toutefois, on y trouve également des bêtes de plus noble lignée pouvant être monté à la bataille par les Ordres Impériaux de Chevalerie. Seuls les membres du cercle intérieur sont jugés dignes de chevaucher ces montures, certes exotique, mais réellement féroce. Certains de ces champions sont d'ailleurs entré dans la légende, tels les Loup Hivernaux du Middenheim, ou les Chevaliers sur Bec-Rasoir de la Serre Étincelante. Cependant, les plus célèbres de ces montures sont les Demigriffons, car dans le feu de la bataille, ces derniers ont démontré une loyauté à hauteur de leur puissance et se sont illustrés à de nombreuses reprises au cours de la glorieuse histoire de l'Empire.

Si la plupart des créatures monstrueuses montées par les héros de l'Empire ont été dressé depuis leur naissance, ce n'est pas toujours le cas des Demigriffons. Dans certain Ordres de Chevalerie, l'ultime épreuve d'un aspirant est de capturer l'une de ces bêtes et de la plier à sa volonté. Sans surprise, nombreux sont ceux qui échouent et finissent en lambeaux. Ainsi existe-t-il relativement peu de Chevaliers Demigriffons au sein de l'Empire et même les Chevaliers Griffons, qui comptent presque trente de ces montures majestueuses, utilisent principalement des destriers conventionnels. Cependant, des ordres de taille modeste, tels les Chevalier de la Fureur de Taal ou ceux du Soleil Vengeur, dont la confrérie peut se rendre au combat intégralement monté sur des Demigriffons, possèdent un tableau de chasse que seuls surpassent les plus anciens ordres.

Lorsqu'un Demigriffon attaque, il frappe à une vitesse fulgurante, bondissant sur l'ennemi sans lui laisser le temps de lever son arme, un coup de ses serres acérés pouvant éviscérer un homme tandis que son bec sectionne membres et plaque d'armure avec la même facilité. Rares sont les Chevaliers Demigriffons exempts de cicatrices causés par leur propre monture, car la noblesse de ces créature s'accompagne d'un caractère bien trempé. Ces stigmates sont arborés avec fierté , car ils témoignent de l'habileté et de la bravoure de leur porteur, et les placent au dessus des chevaliers sur destriers. Par ailleurs, pour chaque histoire tragique d'un chevalier dévoré par sa monture, il existe celle d'un Demigriffon loyal vengeant furieusement la mort de son cavalier.

Les Chevaliers Demigriffons cherchent rarement à balayer l'ennemi par une percée foudroyante, préférant employer la force et la résistance supérieure de leur monture pour prendre l'ascendant dans des corps à corps prolongés. Les Demigriffons s'adaptent parfaitement à la nature sanguinaire de tels combats, où leurs serres et leurs becs acérés peuvent faire des ravages dans les rangs ennemis. Au cœur de la mêlée, la traditionnelle lance de cavalerie perd toute efficacité et de nombreux Chevaliers Demigriffons ont ainsi adapté leur style de combat pour manier des hallebardes de cavalerie. Ces armes représentent le compromis idéal entre puissance et allonge, et conviennent bien mieux au rôle de ces guerriers à la bataille.


Les Chevaliers du Soleil Vengeur

Les Chevaliers du Soleil Vengeur se sont illustrés pour la première fois lors de la Bataille du col des Goules. Cette vallée traîtresse était infestée de Peaux-Vertes, ce qui rendait impraticable l'accès aux Principautés Frontalières. Ainsi le comte Ruprecht de Nuln envoya-t-il l'ordre de chevalerie y dégager un passage. Les Peaux-Vertes affluaient et il ne fallut pas longtemps avant que les Orques belliqueux et les rusés Gobelins de la Nuit enlisent les forces de l'Empire dans une guerre d'attrition. Les chevaliers ne pouvaient utiliser leur plein potentiel et la bataille virait au désastre.

Tandis que l'artillerie grondait au-dessus de lui, l'Ordre du Soleil Vengeur se risqua à envoyer son cadre de Chevaliers Demigriffons. Ils conduisirent leurs montures sur les bords de la vallée, puis percutèrent le flanc de la horde de Peaux-Vertes. Les Demigriffons firent alors un tel carnage qu'ils sortirent l'armée impériale de l'impasse et lui apportèrent la victoire.


The ennemy within.jpg

Source

  • Livre d'armée de l'Empire, V8