Centaures

De La Bibliothèque Impériale
Johann van Hal.jpg Attention, lecteur/lectrice de la Bibliothèque !

Cet article ou cette section contient des informations non officielles.


Une race antique et mystérieuse
Ce sont les enfants terrifiants de la déesse Mère, les Centaures parcourent les plaines d'Albion aux côtés des Gaels. Prêts à se battre au nom de leurs idéaux, ils sont les symboles d'une liberté féroce et sans limite. Selon la mythologie gaélique, les Centaures sont les derniers êtres, avec les Géants, à avoir été créés par la déesse Danu. Ces créatures mi humains, mi-chevaux sont parmi les combattants les plus redoutés d'Albion. Malgré leur taille imposante, les Centaures ne comptent pas seulement sur leur force brute. D'autre part, ils manient leurs puissantes haches avec une dextérité remarquable, les utilisant comme des projectiles ainsi que pour le corps-à-corps.

Chasseurs légendaires et guerriers talentueux, les centaures sont à la fois homme et cheval. Restant en marge de la civilisation, ces êtres stoïques ont une apparence très variée, leurs tons de peau apparaissent généralement très bronzés, tandis que leurs corps inférieurs empruntent les colorations des équidés locaux. Les cheveux et les yeux du centaure tendent vers des couleurs plus foncées et leurs traits ont tendance à être larges, tandis que la masse globale de leurs corps est influencée par la taille des chevaux dont leurs corps inférieurs ressemblent. Ainsi, alors qu'un centaure moyen mesure plus de sept pieds de haut et pèse plus de deux mille livres, il existe de grandes variations régionales: des coureurs de plaine maigres et athlétiques aux chasseurs de montagne puissant et imposant, ils en résultent une même diversité que le peuple des hommes.

À l'écart des autres races et en désaccord même avec leur propre espèce, les centaures sont une vieille race qui ont du mal à accepter le changement. Alors que la majorité des centaures vivent encore dans des tribus errantes dans de vastes plaines ou à la lisière d'antiques forêts, beaucoup ont abandonné les voies isolationnistes de leurs ancêtres pour marcher parmi les humains d'Albion. Souvent, ces centaures libres d'esprit sont considérés comme des excentriques et sont rejetés par leurs propres tribus. Cependant, dans de rares cas, des tribus entières dirigées par des leaders progressistes sont venue commercer ou faire des alliances avec les hommes d’Albion. Mais la méfiance envers les centaures reste présente, en grande partie à cause des légendes de ces hommes-bêtes bornés et des rencontres violentes et régulières entre eux et des factions expansionnistes.

Cependant les Centaures sont des créatures sociables, prenant plaisir à communiquer brièvement avec d’autre société d’espèce différente. Leur organisation globale est tribale, avec une tribu divisée en groupes familiaux vivant ensemble en harmonie. Les repères sont situés en profondeur dans les forêts et consistent en une grande clairière cachée et un pâturage avec un bon approvisionnement en eau courante. Les centaures survivent grâce à un mélange de chasse, de recherche de nourriture, de pêche, d'agriculture et de commerce. Bien que les relations avec les humains soit rare, les centaures ont été connus pour commercer avec les Hauts Elfes pour la nourriture et le vin. Les Elfes sont payés par le trésor du groupe, qui provient du butin des monstres tués.


  • Furie Guerrière: Les guerriers d'Albion ont acquis une réputation de combattants très émotifs, capables de grandes oscillations dans leur moral. La fureur de guerre est un état d'agressivité très intense. Si la furie peut être contenue par l'ennemie, elle pourrait disparaître soudainement et se transformer en panique. La fureur des guerriers d'Albion peut être gérée et dirigée, c'est un multiplicateur de force redoutable mais à double tranchant.


Source[modifier]