Cavalier d'Aonbarr

De La Bibliothèque Impériale
Johann van Hal.jpg Attention, lecteur/lectrice de la Bibliothèque !

Cet article ou cette section contient des informations non officielles.


Aussi rapide qu'insolent!
Les guerriers les plus riches préfèrent monter des coursiers dans la bataille. Les Cavaliers d’Aonbarr favorisent les chevaux aux chars qui sont plus communs comme moyen de transport. Cela est dû à la polyvalence du cheval lorsqu'il n'est pas dans les plaines ou sur les routes d'Albion qui il est vrai ne sont guère développée, mais aussi en raison de la vitesse pure du cheval qui n'est pas trop surchargé en tirant un char .

Chevauchant de rapides équidés qui souvent sont peints avec divers signes gaéliques, ces guerriers à cheval sont une addition efficace à n'importe quel clan. Le guerrier qui devient un cavalier d’Aonbarr est considéré comme un leader né. Il conduira son cheval tête baissée en plein sur l'ennemi, ses sabots puissants brisant les mâchoires et les bras tout en se faufilant dans les diverses formations avec son épée bénie de l'aube.

L'épée de l'aube est l'un des quatre insignes distinctifs qu'un guerrier d’Aonbarr reçoit lors de sa cérémonie de baptême. Cette lame est façonnée par les forgerons de la tribu et bénie par leur roi. Les autres insignes de son poste sont: le cheval qu'il choisit comme monture, le casque qui orne son front et la marque qu'il accepte sur sa paume droite, une marque qui scelle son allégeance à son cheval son roi et sa tribu.

Les cavaliers d’Aonbarr veulent tous devenir célèbre grâce à leurs prouesses martiales au service de la Déesse-Mère. Ils vivent pour l'aventure, passant tout leur temps à combattre de puissants monstres et des ennemis tribaux pour affiner leurs compétences de combat déjà puissantes. Il est rare qu'ils refusent une possibilité de se couvrir de gloire, aussi périlleuse soit-elle.

Clichés typique du cavalier, ils sont généralement arrogants, mêmes par rapport à la fierté typique des combattants d'Albion. Se considérant comme les meilleurs des meilleurs, les guerriers d'élite des tribus d'Albion. Leur effort constant pour se prouver comme plus fort, plus effrayant, et simplement meilleur que n'importe qui d'autre peut vite devenir ennuyeux après un certain temps...

Remplissant d'importants rôles stratégiques et tactiques sur le champ de bataille. Ils offrent une grande vitesse et une excellente manoeuvrabilité sur les fantassins et agissent comme de parfaites troupes de flanc. Combinés avec la férocité de leurs chevaux de guerre, ils peuvent également constituer des troupes de choc contre des ennemies plus faibles et légèrement équipées. Ces cavaliers sont aussi excités que leurs homologues de n'importe quelle autre nation, mais ils ne sont pas une force particulièrement disciplinée sur le champ de bataille. Cependant, ils peuvent être utilisés pour le repérage, les embuscades, ou pour abattre les troupes ennemies en fuite. Ces guerriers courageux piétinent leurs ennemis sous les sabots ferrés de leurs robustes montures.


  • Furie Guerrière: Les guerriers d'Albion ont acquis une réputation de combattants très émotifs, capables de grandes oscillations dans leur moral. La fureur de guerre est un état d'agressivité très intense. Si la furie peut être contenue par l'ennemie, elle pourrait disparaître soudainement et se transformer en panique. La fureur des guerriers d'Albion peut être gérée et dirigée, c'est un multiplicateur de force redoutable mais à double tranchant.


Source[modifier]