Catapulte de la Peste

De La Bibliothèque Impériale
Le meilleur moyen de libérer des maux toxiques est d’atteindre l'ennemi depuis une distance de sécurité !
Depuis son accession au pouvoir, le Clan Pestilens a travaillé dur à la création de nouvelles maladies, et ses cuves d’incubation bouillonnent en permanence d’un mélange ignoble de Malepierre, de cadavres et autres déchets toxiques. Si le clan n’a pas encore réussi à découvrir la maladie ultime qui débarrassera le monde des habitants de la surface, ses recherches ont donné naissance à des armes redoutables. Ses mélanges instables de morceaux de charogne, d’incantations blasphématoires et de poisons créent des mixtures capables de tuer d’un simple contact.

Au fil des siècles, maintes races ont eu à subir la colère des créations du Clan Pestilens. Des clans rivaux ont été détruits par le déversement d’eaux empoisonnées dans leurs terriers, mais c’est dans les Terres du Sud que furent employés pour la première fois des engins à torsion conçus pour projeter des substances mortelles sur l’ennemi. Les malheureux qui étaient touchés par ces fluides visqueux voyaient leur peau peler en un instant et se couvraient de bubons. Les meilleures armures n’offraient aucune protection contre ces attaques.

Après la réconciliation qui suivit la deuxième guerre civile, le Clan Pestilens reçut l’aide technique des Technomages du Clan Skryre, et les onagres primitifs des Moines de la Peste cédèrent bientôt la place aux Catapultes à Peste telles qu’on les connaît aujourd’hui : de vastes échafaudages munis de roues et surmontés d’une catapulte. La machine est poussée par des acolytes du Clan Pestilens, puis son bras semblable à une griffe est tendu en arrière et chargé avant d’être libéré pour envoyer son projectile, qui laisse une traînée verdâtre dans l’air au fil de sa progression.

Source

  • Livre d’Armée des Skavens, V7