Catégorie:Legions of Nagash

De La Bibliothèque Impériale
Oyez ! Oyez !

Town crier.jpg

Cette page est actuellement
en Construction.



Nagash est un être ancien à la puissance nécromantique inimaginable, car il est l'impitoyable dieu de la Mort. Contempler se silhouette immense et cadavérique à l'accoutrement macabre, et nimbée d'énergies funestes, revient ) découvrir la futilité de l'espoir et l'horreur inéluctable de la tombe.

Une ombre terrible plane au-dessus du champ de bataille, celle d'un géant squelettique à l'armure osseuse, maniant un sceptre coiffé d'un crâne et entouré d'une aura projetant une lueur maladive sur les terres. Des spectres hurlants tourbillonnent sans cesse autour d'elle. L'avatar de la mort esquisse un geste de sa main décharnée, et du sol s'extirpent des hordes de squelettes qui se libèrent de leurs tombes peu profondes. Nagash le Grand Nécromancien, surveille alors le carnage d'un air approbateur. Alors que ses ennemis sont mis en pièces, les soldats se relèvent et se retournent contre leurs anciens camarades, car telle est la volonté de Nagash, et le destin qu'il réserve aux êtres vivants.

Depuis des millénaires, Nagash hante les Royaumes Mortels, complote l'extermination de toute vie et l'expansion de ses domaines macabres. Au cours des ères, d'innombrables héros et dieux ont cherché à l'abattre, cependant Nagash est le maître incontesté de la mort. Les rares fois où il a été vaincu par la lame ou le sortilège, il est toujours revenu, car sa volonté est indomptable et sa patience, infinie. Là où les autres dieux enragent et luttent pour assouvir leurs passions futiles, le Grand Nécromancien résiste au passage du temps, et sème les graines de complots qui peuvent mettre des millénaires à se réaliser, car même une période aussi longue n'est rien pour un immortel. Alors que les guerres des Huit Royaumes se poursuivent, les rangs des morts grossissent, au point qu'ils recouvriront un jour l'horizon. C'est alors que Nagash régnera sur un royaume où prévaudra un ordre parfait, libéré de la corruption des démons et de la faiblesse des mortels.

Tous les morts servent Nagash, qu'il s'agisse du squelette le plus insignifiant ou du seigneur vampire le plus hautain. Certains imaginent qu'ils sont maîtres de leur destin, mais ils se bercent d'illusion, car la volonté du Grand Nécromancien ne saurait être contrariée. D'une pensée, il peut dominer et asservir les plus puissantes créatures mortes-vivantes.

Sur les tertres embrumés d'Ullenghast ou les étendues arides du Désert d'Ossements, Nagash a assuré sa suprématie sur l'intégralité de Shyish, le Royaume de la mort, et a mis en branle un plan à l'échelle grandiose pour reconquérir ses domaines tombés entre les griffes du Chaos. L'épicentre de son pouvoir est Nagashizzar, une nécropole lugubre qui résonne des hurlements d'âmes tourmentées. C'est là que rumine le Grand Nécromancien, tout en se nourrissant de l'énergie des autres dieux de l'outre-monde.

Nagash ne tolère aucun rival, et encore moins qu'on vienne contrarier ses machinations. Le destin de toute âme est de tomber sous la coupe du Grand Nécromant lors du trépas. Ceux qui s'opposent à cette fatalité sont marqués du sceau de la traîtrise et de l'infamie. C'est ainsi que le dieu du Chaos Slaanesh doit être puni, car il s'est gavé d'âmes aelfiques qui auraient dû rejoindre Shyish. Les demi-dieux Tyrion et Malerion ne valent pas mieux, car ils ont dérobé les essences de leur peuple pour reconstruire leurs civilisations. Sigmar le voleur d'Âmes est tout aussi coupable, lui qui a eu l'audace de proposer un pacte à Nagash tout en lui volant les âmes de champions mortels afin de forger ses armées célestes.

Nagash veut leur faire payer leurs outrages, mais il prend son temps. Le Grand Nécromancien sait mieux que quiconque que la vengeance est un plat qui se mange froid.


Nagash hante les royaumes depuis des éons car il existait avant l'âge des Mythes. Au cours du temps, il a accumulé un savoir mystique au-delà de la compréhension des mortels, et a appris à dompter la mort elle-même.

En dépit de ses immenses pouvoir, il ne parvint toutefois pas à échapper au cataclysme qui détruisit le Monde-qui-fut. Ce fut le Dieu-roi Sigmar qui retrouva l'essence de Nagash, enterrée sous un cairn de la taille d'une montagne, au cœur de Shyish. Les deux dieux n'avaient pas jamais été que des alliés de circonstance, cependant Sigmar savait que les Huit Royaumes nouvellement formés auraient besoin d'un gardien des morts: les Puissances de la Ruine allaient sans nul doute tenter de corrompre ces terres, comme elles l'avaient fait pour le monde d'antan. C'est ainsi que Sigmar libéra Nagash afin qu'il se joigne à son panthéon et règne sur Shyish. Les millénaires qui suivirent furent appelés l'Âge des Mythes. Ce fut une époque d'espoir et de merveilles. De grandes civilisations prospérèrent malgré l'environnement rude de Shyish. Des cités au tours vertigineuses et aux imposantes murailles furent érigées. Des musiques élégiaques résonnaient sur les terres tandis que les races mortelles œuvraient de concert pour honorer les dieux avec leur art et leur culture.

Le retour de Nagash[modifier]

Pendant des siècles, Nagash se terra dans le sous-monde de Stygxx et complota sa revanche. Lorsqu'il reviendrait dans les Royaumes mortels, le sol tremblerait sous les pas de ses légions innombrables. La reconquête débuterait des ruine de Nagashizzar.

Nagashizzar était la capitale de Nagash dans le Royaume de la Mort, le siège de son pouvoir et un monument à la gloire de tout ce qu'il avait accompli au cours de son existence. C'était un lieu né des pires cauchemars, une cité-forteresse aux spires menaçantes et aux ruelles embrumées peuplées de morts qui marchent. Des cathédrales d'os montaient vers le ciel maussade, où piaillaient des nuées de chauve-souris. D'immenses palais-mausolées abritaient les rituels de l'aristocratie de Shyish, célébrés en l'honneur de son seigneur et maître. L'aura de mort qui émanait de cet endroit était telle que les vivants qui s'y aventuraient voyaient leur chaire se décomposer et tomber de leur corps, un morceau pourri après l'autre.

Cette sombre grandeur fut mise à bas au cours des dernières années de l'Âge des Mythes, quand Archaon attaqua. Les deux armées s'affrontèrent à l'ombre de Nagashizzar dans une débauche de puissance martiale et de sortilèges qui fissura le sol et fit trembler les cieux. Mais bien qu'au cœur de son fief, Nagash ne put résister à Archaon, car ce dernier était le réceptacle de la toute-puissance du Chaos. Le Grand Nécromancien périt sous les coups de l'épée nommée la Tueuse de Roi, et les portes de Nagashizzar furent brisées. Les démons se déversèrent dans les rues de la métropole hantée. Ils démolirent les monuments au Dieu de la Mort et exterminèrent toutes les créatures qu'ils rencontrèrent. Les rejetons des Puissances de la Ruine étaient immunisés à la magie de mort qui saturait la ville et la dévastèrent.

Cette catégorie ne contient actuellement aucune page ni fichier multimédia.