Carlomax, le Sans-Visage

De La Bibliothèque Impériale

Carlomax n’était qu’un paysan comme les autres jusqu’au jour où il vit pendre son frère pour avoir souri à la fille du seigneur, et où sa mère subit une bastonnade qui l’estropia à vie pour avoir pleuré à l’exécution. Deux semaines plus tard, plus par chance que grâce à son réel talent, Carlomax enlevait la fille du seigneur et s’enfuyait dans les bois. Il projetait à l’origine de lui faire subir d’indicibles sévices en guise de représailles, mais une fois confronté à la réalité, il découvrit qu’il n’avait pas le cœur à torturer délibérément un autre être humain.

Il l’emmena jusqu’à la route, la laissa partir et disparut de nouveau dans la forêt. Là, il fut contacté par un Sans-Visage et invité à rejoindre les Herrimaults. Le Sans-Visage lui dit qu’il avait déjà prouvé son talent et sa moralité. Carlomax accepta volontiers, car il n’avait nulle part où aller.

Carlomax s’adapta parfaitement à sa nouvelle vie et se montra très doué en tant qu’Herrimault. Il gravit les échelons et devint lui-même un Sans-Visage. Les nobles oppresseurs étaient ses cibles préférées et il fut impliqué dans le soulèvement de Derrevin. Il espérait pouvoir tuer le noble et s’enfuir avant la contre-attaque. Le retard de celle-ci le prit par surprise et il conçut un plan aussi grandiose que fou : libérer la Bretonnie tout entière de l’oppression !

Carlomax est désormais un révolutionnaire idéaliste possédant assez d’expérience de la guérilla pour poser un vrai problème à la noblesse. Il est également bien conscient qu’une attaque concertée des nobles écraserait sa république naissante, et il tient à engager des agents qui détournent l’attention des nobles en les dressant les uns contre les autres.

Source[modifier]

  • Warhammer JDR - Les Chevaliers du Graal