Caradryan

De La Bibliothèque Impériale
Caradryan, Capitaine de la Garde Phénix
Dans sa jeunesse, Caradryan était beau, riche, puissant et arrogant, le type même de l’aristocrate Haut Elfe blasé, indifférent et narcissique, fier et vaniteux. Il était de tous les complots, se faisait l’écho de toutes les rumeurs. Il était tellement mesquin et égoïste que même les membres de sa famille l’auraient rejeté depuis longtemps si leur caractère traditionaliste ne les avait pas retenus.

Sa vie bascula lors d’un pèlerinage au temple d’Asuryan, devoir dont doit s’acquitter tout noble Haut Elfe au moins une fois dans sa vie. Guidé par son arrogance et sa curiosité, il se glissa furtivement dans la très sainte Chambre des Jours. Nul ne sait ce qu’il y découvrit, mais c’est un homme différent qui en ressortit. La rune d’Asuryan scintillait sur son front, le désignant comme le serviteur du Dieu Créateur. On ignore toujours pourquoi Asuryan choisit Caradryan pour être l’instrument de sa volonté, toujours est-il que ce dernier fit don de toutes ses possessions terrestres, prononça le vœu des Gardes Phénix et plus aucun mot ne franchit ses lèvres à compter de ce jour.

Caradryan passait la plupart de ses journées en méditation dans la Chambre des Jours où il contemplait le passé, le présent et l’avenir inscrits en lettres de feu sur les murs. D’autres fois, il se tenait sur les remparts du temple, son regard perçant parcourant les terres d’Ulthuan. On dit que nul événement, aussi insignifiant soit-il, ne peut échapper à Caradryan, et que ses oreilles peuvent tout entendre. D’aucuns l’accusent d’utiliser les prophéties d’Asuryan pour modifier le futur, ce qui serait le pire des blasphèmes aux yeux du Dieu Créateur des Elfes. En réalité, Caradryan est doté d’une clairvoyance inégalable, et ne se laisse pas détourner de son but par des conversations futiles.

Au cours de ses années de contemplation, Caradryan se rapprochait chaque jour de l’esprit d’Asuryan jusqu’à ce que l’ancien Dieu des Elfes le désignât comme capitaine des Gardes Phénix. Aujourd’hui, il guide ces combattants en temps de paix comme en temps de guerre. Il n’obéit à aucun maître mortel et n’apparaît sur le champ de bataille que si telle est la volonté d’Asuryan. Une force divine anime son bras et son âme noble est investie de la sagesse du Roi des Dieux.

Caradryan combat généralement à la tête des Gardes Phénix, mais il lui arrive de chevaucher Ashtari, le plus vieux Phénix des Spires de Feu. Leur amitié est vieille de plusieurs siècles, et remonte aux premières années de service de Caradryan : lors de la Bataille de Finuval, Ashtari affronta dans un combat inégal le Dragon Noir Korzarandar, et fut sauvé par Caradryan. Depuis ce jour, si les flammes d’Ashtari se sont éteintes, sa loyauté envers son ami demeure.

Caradryan possède les Objets Magiques suivant :
  • La Lame Phénix : Cette hallebarde antique et nimbée de flammes a été enchantée à l’intention de Kor-Bælon, le premier Capitaine des Gardes Phénix.
  • La Marque d’Asuryan : Lorsque Caradryan sera tué au combat, il prononcera une ultime parole et invoquera Asuryan dans son dernier souffle, déclenchant la fureur du Dieu sur son meurtrier.


Source

  • Livre d’Armée des Hauts Elfes, V8