Côte des Vampires

De La Bibliothèque Impériale
Jungle zombie.jpg
La Côte des Vampires est la preuve qu’au moins une autre expédition nordique malheureuse a accosté en Lustrie. Cependant, lorsque les explorateurs arrivèrent à cet endroit, ils n’y trouvèrent plus personne pouvant réellement revendiquer cette origine. Ce qui s’était passé est assez difficile à reconstituer, et seuls les Hauts Elfes qui découvrirent la Côte des Vampires semblent avoir une théorie plausible.

Il semblerait que des pirates nordiques aient abordé un vaisseau impérial en l’année 876 (Calendrier Impérial), ceci est enregistré dans les archives de l’Empire. Les nordiques s’emparèrent des objets de valeur se trouvant à bord, y compris d’un précieux sarcophage qui, ils l’ignoraient, renfermait le corps d’un Vampire nommé Luthor Harkon. Le vaisseau nordique dut ensuite faire voile au sud vers la Lustrie, poursuivi par des navires impériaux ou tout simplement à la recherche de nouvelles terres à piller. Lorsque le vaisseau atteignit les eaux qui baignent la Lustrie, tous les nordiques se trouvant à bord étaient réduits en esclavage ou transformés en Morts-Vivants au service de Luthor Harkon.

Le vaisseau fut échoué et Luthor entreprit de se tailler un royaume Mort-Vivant sur les côtes de Lustrie. Cette bande de terre devait vite être nommée la Côte des Vampires car de nombreux vaisseaux Elfiques qui s’en approchèrent trop près connurent un sinistre destin. Il semble probable que d’autres expéditions nordiques aient achevé là leur route, poussées par des vents dominants et par des courants. Leurs équipages ont alors été condamnés à grossir les rangs des Morts-Vivants de Luthor. Par bonheur pour eux, Losteriksson et son expédition s’étaient bel et bien égarés et touchèrent terre à un autre endroit, bien plus favorable.

Luthor est depuis une sérieuse épine dans le flanc des Hommes-Lézards. Le Vampire désire s’emparer des précieux artefacts magiques cachés dans les cryptes de leurs temples pyramides et convoite les restes momifiés des Slanns. Il dépêcha à maintes reprises ses serviteurs pour s’emparer de ces objets et, puisque les Morts-Vivants étaient immunisés contre les maladies tropicales, ils ne pouvaient être contrés que par la vigilance des armées des Hommes-Lézards. On raconte que les forces de Luthor ravagèrent la cité d’Axotl et la dépouillèrent de nombres de ses artefacts.

Les Hommes-Lézards sont impatients de récupérer leurs objets sacrés et le royaume de Luthor est l’objet d’attaques incessantes de bandes Skinks et de légions Saurus envoyés par le seigneur Xltloc d'Itza.


Source

  • Livre d’Armée des Hommes-Lézards, V5