Bois de la Famine

De La Bibliothèque Impériale

De toutes les forêts de Sylvanie, le Bois de la Famine est la moins habitée et la plus crainte par les autochtones. Il s'agit d'un labyrinthe hanté de bruyères et de fanges dans lequel les inconscients sont rapidement pris au piège. Ceux qui s'y aventurent ne reviennent pas, mais sont condamnés à errer sous les frondaisons difformes pendant des semaines, jusqu'à ce que l'égarement, la soif et la faim les rendent fous et les poussent à s'entre-tuer pour dévorer la chair et boire le sang de leurs camarades. Cela fait des siècles que cette forêt avale ses victimes, et plusieurs tribus de Goules y ont élu domicile.

À la lisière sud du Bois de la Famine se dresse le Château Templehof, jadis le domaine de la Comtesse Emmanuelle. Cette cousine de Konrad von Carstein lutta contre les Nains lors du célèbre Siège du Crépuscule. Des sortilèges faisaient baigner sa forteresse dans une pénombre perpétuelle, et les Nains se battirent pendant des mois dans l'obscurité, succombant peu à peu aux assauts des prédateurs nocturnes et des serviteurs de la comtesse. Le château finit toutefois par tomber, et les Nains gravèrent des Runes de Pouvoir sur les lieux pour en chasser la Magie Noire. Mais l'efficacité de ces Runes semble s'être estompée, certaines ont disparu et d'ignobles choses se réveillent au sud du Bois de la Famine, guidées par une intelligence maléfique.

Hunger Wood.jpg

Source

  • Livre d'Armée Comtes Vampires V8