Balthasar Gelt, Incarnation du Métal

De La Bibliothèque Impériale
Balthasar Gelt, Incarnation du Métal
Le Bastion Doré de Balthasar Gelt était salué comme le miracle qui contre lequel les hordes du nord viendraient se briser. Cette imposante fortification aurique était imprégnée de la puissance de Chamon, le Vent du Métal, et soutenue par les obsécrations des prêtres sigmarites.

La chute du Bastion fut également, et tragiquement, celle de Gelt. Ses alliés ignoraient que Gelt n’était pas le créateur du rituel qui soutenait le bastion. Il avait reçu l’aide d’une mystérieuse étrangère. Une fille frêle, pâle et vulpine s’était présentée à lui avec le savoir nécessaire pour son grand œuvre. À son crédit, Gelt ne fut pas assez stupide pour penser que sa bienfaitrice était ce qu’elle paraissait. Mais il était si résolu à défendre l’Empire, quel qu’en fût le prix, et juste assez arrogant pour croire qu’il pourrait éluder les conséquences. Il se trompait.

En utilisant les connaissances vampiriques comme fondations de ses enchantements, Gelt posa le pied sur un chemin insidieux. Il se retrouva bientôt emmêlé dans un écheveau d’intrigues. Gelt poursuivit un Démon énigmatique qui pouvait se déguiser en n’importe qui, et dont les machinations plongeaient le Patriarche Suprême dans une peur toujours plus obsédante. Dans le même temps, le mystérieux mécène de Gelt, qui n’était autre que Vlad von Carstein, continua d’entraîner le Sorcier plus avant sur la voie de la Magie Noire. Lorsque Gelt se rendit compte à quel point il avait été manipulé, il était déjà trop tard.

Après avoir libéré ses pouvoirs nécromantiques dans ce qui apparut comme un attentat contre la vie de l’Empereur, Gelt disgracié duit s’enfuir. Peu importait que son intention fût de protéger Karl Franz, chacun de ses actes fut discrédité. La prêtrise sigmarite abjura le Bastion Doré, édifice souillé par le mal, et se désolidarisa totalement de l’entreprise. Privé des fondations de la foi, le bastion s’effondra, laissant le champ libre aux hordes du nord.

Suite à ce revers dramatique, Gelt devint un serviteur nécromant de Vlad von Carstein. Il apprit beaucoup sous la tutelle de son sombre maître, mais sa volonté fut noyée dans celle du Vampire. Pourtant, la culpabilité de l’ex-Patriarche Suprême ne le quitta jamais, son désir d’expiation mijotant dans les tréfonds de son âme.

Le repentir de Gelt ne se présenta pas avant que la majeure partie de l’Empire ait été dévastée. Quand l’Empereur, assiégé à Averheim, envoya un appel à l’aide à Nagash, seul Vlad von Carstein lui répondit. Gelt accompagna son maître et put enfin œuvrer à la défense de sa patrie ravagée, et ce faisant, l’asservissement de Vlad fut rompu.

Lorsque Gelt et Vif Argent piquèrent dans les nuages au-dessus des ruines incendiées d’Averheim, l’ex-Patriarche Suprême avait retrouvé le plein usage de sa Magie alchimique. Et tandis qu’il affrontait les envahisseurs, son pouvoir continua de grandir, le Vent de Chamon tourbillonnant autour de lui comme une tornade étincelante. En acceptant pleinement cette puissance, Gelt fit entrer le Vent du Métal dans son âme, et devint son Incarnation.

Doué d’un pouvoir qui dépassait tous ceux qu’il détenait auparavant, Gelt se changea en une force à la fois vengeresse et protectrice. Les batailles à venir lui apporteraient la rédemption aux yeux de ses rares compatriotes encore en vie, en le voyant user des sorts les plus prodigieux que son collège ait jamais conçus.


Balthasar Gelt, Incarnation du Métal possède les Objets Magiques suivant :
  • Amulette d’Or Marin
  • Bâton de Volans
  • Cape Scintillante


Source

  • La Fin des Temps - Archaon