Soldats Citoyens

De La Bibliothèque Impériale
(Redirigé depuis Archer Haut Elfe)
« L’essentiel de nos armées est constitué de soldats citoyens plutôt que de professionnels. Cette milice est une sorte d’armée occasionnelle dans laquelle chacun sert à tour de rôle, chaque Elfe devant fournir son propre équipement afin de défendre son foyer et sa patrie. »
« Lorsqu’il devient soldat citoyen, le jeune Elfe à la vue perçante doit commencer son entrainement en tant qu’Archer. L’habitude du combat de ses ainés lui faisant défaut, il se bat à distance, découvrant la sauvagerie de la guerre d’un poste d’observation plus sûr. Une fois qu’il s’est familiarisé avec les atrocités des combats, il est promu au rang de Lancier. Ces unités représentent la branche expérimentée de la milice et on veut de ses soldats citoyens qu’ils combattent courageusement au sein de la ligne de bataille. Avec des dizaines d’années d’expérience derrière lui, un Elfe revêt l’armure du lancier, suit les entraînements nécessaires et apprend à combattre efficacement aux côtés de ses frères d’armes. »
L’arc est aussi naturel pour les Hauts Elfes que de respirer. Chaque tir est un chef-d’œuvre de mort à distance.
Tous les Hauts Elfes, qu’ils soient de lignée noble ou non, doivent défendre Ulthuan jusqu’au dernier.
- Discours d’un précepteur à un jeune Haut Elfe


Le gros des armées d’Ulthuan est constitué de régiments de Lanciers et d’Archers. Ces guerriers supérieurement disciplinés et équipé d’armes et d’armures d’excellente facture ne sont pourtant que de simples citoyens d’Ulthuan. Cependant, tous les Hauts Elfes capables de porter les armes, qu’ils soient artiste, marchand ou artisan en temps de paix, sont tenus de servir dans les troupes levées par leurs villes, cités et villages, et peuvent devenir des combattants redoutables, efficaces et implacables en cas de besoin. La totalité des citoyens peut être mobilisée en cas d’urgence mais, en temps normal, seule une partie de la population de chaque région est effectivement en service. Si les armures des Hauts Elfes sont d’un argent resplendissant, Archers et Lanciers sont vêtus de blanc, le plus souvent avec un liseré aux couleurs de leur cité ou de leur royaume d’origine sur leur tunique. Le blanc est la couleur de la pureté, mais aussi de la mort, ainsi la tenue des Elfes reflètent leur volonté de se battre jusqu’au bout si les circonstances l’exigent.

Il y a plus de mille ans, à une époque de grands troubles, le Roi Phénix Morvael introduisit un système de levées visant à ce que tout Elfe bénéficie d’un entraînement martial et puisse être enrôlé dans les armées d’Ulthuan en cas de nécessité. Ces levées furent organisées en compagnies assignées à la défense de leur ville ou de leur village. Morvael avait prévu à juste titre le besoin d’une armée polyvalente et nombreuse afin d’assurer la défense d’Ulthuan. Son système a brillamment survécu à l’épreuve du temps et perdure depuis lors, formant la clé de voûte des armées des Hauts Elfes.


Archers Hauts Elfes

Lorsqu’un Haut Elfe commence son entraînement, il reçoit d’abord un enseignement de base dans le maniement de l’épée et de l’arc. Rapidement, son habilité dépasse de loin celle des hommes, et il peut alors participer au combat en tant qu’Archer. Les régiments de tireurs d’Ulthuan forment des rangs disciplinés et noircissent littéralement le ciel de leurs traits. Il n’est pas rare qu’un Archer passe vingt ou trente ans au sein du même régiment, ce qui correspond en fait à une période assez courte dans la vie d’un Elfe.

Les arcs longs des Haut Elfes sont fabriqués en alternant des épaisseurs de bois provenant des nombreuses forêts d’Ulthuan, ce qui leur donne une portée et une puissance phénoménales. Chaque archer est responsable de l’entretien de son arc et prend également grand soin de fabriquer ses propres flèches en prévision des batailles à venir. Un Archer grave souvent des runes complexes sur les tiges de ses flèches afin de pouvoir les reconnaître et ainsi dresser fièrement son tableau de chasse à la fin du combat.

Le chef d’un régiment d’Archers est appelé Œil de Faucon, et c’est invariablement un tireur de renom. Dans la mythologie Elfique, le faucon est considéré comme le plus rapide chasseur des cieux, c’est pourquoi un Œil de Faucon est très fier de son titre. Au contraire des autres membres de son unité, l’Œil de Faucon ne rejoint jamais un régiment de Lanciers. Il assure en effet le commandement de ses troupes et reste auprès d’elles afin de leur faire bénéficier de son expertise et de son expérience.


Lanciers Hauts Elfes

Une fois qu’un Archer Haut Elfe a prouvé sa valeur en combattant dans son régiment pendant une décennie, voire plus, il s’entraîne au maniement de la grande lance Elfique. Au bout de quelque temps, l’unité de Lanciers forme une machine de guerre redoutable. Chacun de ses membres sachant d’instinct quelle attitude adopter en fonction de celle de ses camarades, ainsi un régiment agit avec autant d’aisance qu’un être vivant. Chaque guerrier joue un rôle précis, protège le flanc de son camarade de gauche avec son bouclier tout en frappant d’estoc l’ennemi avec une précision mortelle. Cet entrainement, combiné à la valeur martiale des Asur, faits des régiments de Lanciers des adversaires redoutés par tous ceux qui ont eu le malheur de les rencontrer.

Le chef d’un régiment de Lanciers Hauts Elfes est appelé une Sentinelle. Ces vétérans de longues guerres sont les instructeurs de leurs camarades car ils ont affronté et vaincu les pires horreurs de ce monde. Leur expérience gagnée sur le champ d’honneur est très appréciée par leurs troupes, auxquelles elle inspire confiance et courage, car elles savent qu’elles ont à leurs côtés un champion capable de vaincre les meilleurs combattants ennemis.

Les Lanciers Hauts Elfes forment des bastions inexpugnables sur le champ de bataille. Tous les soldats citoyens d’Ulthuan comptent sur leur agilité et leur discipline pour vaincre des ennemis souvent plus forts, plus sauvages ou plus robustes. Des rangées de lances acérées pointent hors de leurs rangs et menacent d’empaler quiconque s’approche trop près. Les Elfes deviennent si habiles dans le maniement de leur arme qu’ils surpassent sans problème les lanciers des autres races.


Sources

  • Livre d’Armée des Hauts Elfes, V7
  • Livre d’Armée des Hauts Elfes, V6