Throng

De La Bibliothèque Impériale
(Redirigé depuis Arbalétrier Nain)

Les Nains sont l'une des races les plus anciennes du Vieux Monde. Leurs forteresses autrefois glorieuses demeurent encore aujourd'hui l'incarnation de l'honneur, la force et le courage de leurs occupants qui s'opposent sans relâche aux invasions du Chaos, des Peaux-Vertes et des Skavens. En temps de guerre, les Thanes annoncent la levée des troupes, lors de laquelle les clans envoient tous les Nains en âge de se battre, formant des régiments de guerriers, d'arquebusiers et d'arbalétriers. La richesse d'un clan se reflète dans l'équipement de ses troupes, néanmoins, les armes et les armures des Nains sont toujours d'excellente facture et même un clan mineur mettra un point d'honneur à envoyer ses troupes au combat avec le meilleur équipement qu'il puisse leur fournir.

À part dans les forteresses les plus riches, chaque Nain a pour devoir de fournir ses armes et son armure. Cela n’est pas un problème, car les Nains considèrent ces équipements comme des reliques familiales, les haches, les boucliers et les cottes de mailles étant passés d’une génération à l’autre quand les jeunes Nains arrivent en âge de combattre. Certains clans, à l’instar des Boucliers d’Or et des Marteaux de Fer, ont édicté un équipement standard afin d’assurer une uniformité à leurs régiments, mais d’autres indiquent leur allégeance par des couleurs ou des symboles plus discrets.

La plupart de ceux qui répondent à l’appel sont des artisans ou des commerçants tels que des tailleurs de pierre, des brasseurs, des monnayeurs, etc. Cependant, lorsqu’ils revêtent leur cotte de mailles rutilante, leur casque poli et qu’ils soupèsent leur arme, ils oublient pour un temps leur métier afin de consacrer tout leur talent à l’art de la guerre. Au combat, les Nains sont réputés pour leur résolution, leur robustesse et leur détermination qui en font des combattants formidables, tenant la ligne face à la charge la plus déterminée.

Les Nains sont une armée de combattants d'élite, bien souvent en infériorité numérique face aux armées pléthoriques des Gobelins de la Nuit et des Skavens. Cependant, peu d'adversaires parviennent à les surclasser au combat. Un Thane Nain protégé par ses Marteliers peu aligner des machines de guerre parmi les plus mortelles, entouré par l'infanterie la plus déterminée qui soit, épaulés par des unités d'élite comme les Brise-Fer qui sont capable d'encaisser une charge ennemie sans broncher et soutenu par des Tueurs fou-furieux avide d'en découdre. Mais avant de s'écraser sur un mur de boucliers, l'adversaire devra endurer une pluie de boulets, rochers, carreaux et balles tirées par les machines de guerre et les unités de tir des Nains. En effet, leur maîtrise des armes à poudre noire et d'autres armes mécaniques fait d'eux les plus grands concepteurs de machines de guerre.

Les Nains ne prennent pas la guerre à la légère, mais ils sont avides de vengeance. Des mains qui auparavant confectionnaient des joyaux magnifiques, et des esprits qui se réjouissaient de la beauté d’un pilier de pierre ciselée succombent à la soif du combat. Même un Nain au caractère d’ordinaire pacifique peut sombrer dans la violence. Dès cet instant, sa vie bien ordonnée s'écroule comme une voûte privée de sa clé, et sa fureur devient telle qu’elle ne peut être étanchée que dans le sang.

De plus, les Nains ne pardonnent pas. Ce sont des êtres froids dont le cœur ne recèle pas plus de pitié qu’un bloc de granite. En temps de guerre, même leurs alliés sont choqués par la colère cataclysmique qui peut s'emparer des Nains.


Guerriers Nains

Des Guerriers Nains partent en guerre pour récupérer leurs terres

Les Nains sont des combattants redoutables. Leurs larges épaules et leurs ventres imposants recèlent une force et une endurance proverbiales. Même s’ils ne sont pas agiles, leur robustesse leur permet de maintenir des allures de marche élevées pendant des jours en dépit de l’attirail guerrier qu'ils portent sur le dos. Lorsqu’ils chargent, l'élan généré par leur masse et le poids de leurs armures est remarquable, et ils percutent l’ennemi dans un fracas dantesque. Cette inertie leur a permis de briser d’innombrables lignes de bataille, qu’elles aient été constituées d’Elfes graciles, d’Orques stupides ou de masses de Skavens scrofuleux.

Tout ennemi qui a affaire aux Nains apprend rapidement à les craindre, car ils sont capables de tenir la dragée haute aux meilleurs guerriers. Ce sont des combattants obstinés qui ne cèdent pas facilement du terrain, et qui ne craignent pas de se retrouver en infériorité numérique. Les histoires de Nains acculés de toutes parts et triomphant en dépit de l’adversité sont légions. Protégés par leurs épaisses armures, par un mur de boucliers inviolable et par leur nature entêtée, les Nains sont capables d’encaisser des charges qui feraient voler en éclats n’importe quelle autre armée. Chaque coup porté à un Nain ne fait que le rendre encore plus furieux, et plus prompt à charger tête baissée aux côtés de ses frères pour venger les offenses subies à coups de hache. Les ennemis finissent exténués, trop faibles pour lever leurs armes, tandis que les Nains n’éprouvent pas la moindre lassitude, et massacrent tous ceux qui se dressent face à eux. Seuls ceux qui courent assez vite pour échapper aux bottes de fer des Nains survivent…


Arbalétriers Nains

Depuis l'époque ou les Nains ont étendu leur empire à travers les Montagnes du Bord du Monde, l'arbalète a toujours été leur arme de tir préférée. Les premiers modèles étaient fabriqués en duramen renforcé par des bandes en fer, mais aujourd’hui, les clans ont tendance à préférer les modèles tout en acier. Quoi qu'il en soit, les arbalètes des Nains sont des armes mortelles, sa portée ridiculisant les arc minuscules des Gobelins et sa puissance suffisant à terrasser un Orque Noir en pleine charge, voire un Géant si suffisamment d’arbalétriers concentrent leurs tirs.

Lorsque les clans se rendent au combat, certains Nains s’équipent d’arbalètes. Leurs régiments ont pour mission de faire pleuvoir des carreaux sur l’ennemi, tâche qu’ils accomplissent avec zèle et efficacité. Les Arbalétriers sont parfaits pour clairsemer les rangs adverses, pour abattre les unités qui tentent de contourner les flancs de l’armée Naine, et pour transformer en porcs-épics les tireurs ennemis.

Les Nains n'ont jamais apprécié les arcs, en grande partie parce qu’ils ne conviennent pas à leur stature, mais aussi parce qu’une telle arme ne peut servir dans un environnement confiné tel que des galeries souterraines. Une unité d’arbalétriers libère des volées à une cadence métronomique, et grâce à leurs armures et à leur robustesse, les Nains remportent généralement les duels de tir qu’ils engagent contre l’ennemi, même si ce dernier aligne des tireurs plus précis. Et s’il s’approche afin d'engager le corps à corps avec les arbalétriers, il se rendra compte que ces Nains sont tout aussi doués dans le maniement de la hache.
Des Arbalétriers et des Arquebusiers comparant qui a la meilleure des armes

Bien que les amateurs d'arquebuse se soient multipliés au cours de ces dernières années, il est raisonnable de penser que l'arbalète ne disparaîtra jamais complètement, eu égard au caractère conservateur des Nains. D'ailleurs, les Arbalétriers sont souvent de la vieille école (des traditionalistes refusant toute forme de progrès technologique), préférant se fier à leur vue plutôt qu'aux viseurs modernes, et arguant qu’une arquebuse nécessite moins d’huile de coude (et serait donc moins glorieuse à manier) qu'une arbalète, dont l'arc doit être retendu entre chaque tir à l'aide d’un cranequin, et ce au prix de gros efforts. Enfin, certains clans parmi les moins riches se plaignent du coût élevé de la poudre noire.


Arquebusiers Nains

Il fallut de longues, de très longues années après la découverte de la poudre noire par le peuple de Grungni pour que l’arquebuse soit utilisée par d’autres Nains que les Ingénieurs. Aujourd’hui, nonobstant le dédain affiché des Nains les plus traditionalistes pour l'arquebuse, celle-ci est présent aussi largement répandue dans les Throngs que les arbalètes, et même ceux des forteresses les plus reculées alignent des régiments entiers d’arquebusiers.

La fumée dégagée par une salve d’arquebusiers est impressionnante. Même si la portée de l’arme n’égale pas celle de l’arbalète, ses balles ont un pouvoir de pénétration plus important, et peuvent percer des armures aussi épaisses que celles des Guerriers du Chaos.

Les Arquebusiers sont le plus souvent doué pour la mécanique et très méthodiques, ce qui leur permet de délivrer des salves cordonnées de façon disciplinée tant que leur cible se trouve à portée. Lorsque l'ennemi est à portée de charge, les Nains ne se démontent pas et font feu jusqu’au tout dernier instant. Chez la plupart des autres races, l'imminence de l'attaque stresse les tireurs, qui ratent souvent leur cible, mais les Nains sont d'une autre trempe, chacune de leurs salves bénéficiant d'une précision et d'un calme identiques aux précédentes. Et quand l'heure arrive, les arquebusiers saisissent leurs haches et se préparent au corps à corps sans sourciller. Dans l'ensemble, leurs tirs font plus souvent mouche que ceux de leurs équivalents moins discipliné de l'Empire.

Nombreux sont les Arquebusiers à avoir confectionné eux-mêmes leur arme, en y incorporant des améliorations de leur cru, ou dues à des Maîtres Ingénieurs de renom. Les Nains font preuve d'une grande solidarité les uns envers les autres face a l'adversité, cependant il existe une rivalité entre Arquebusiers pour savoir qui a conçu l'arme la plus précise et la plus fiable. Une autre rivalité de bon aloi est celle entre les Arquebusiers et les Arbalétriers. Étant donné la nature soupe-au-lait des Nains, cette émulation les pousse parfois à en venir aux mains. Contrairement aux autres races, qui ont recours à la médisance, voire à l'assassinat contre leurs rivaux, les Nains sont plus directs, c'est pourquoi plus d'une beuverie a viré à la bagarre générale lorsqu'un des participants a beuglé haut et fort que l'arbalète était meilleure que l’arquebuse, ou vice-versa.


Sources

  • Livre d'Armée des Nains, V7
  • Livre d'Armée des Nains, V8