Antiochus Bland

De La Bibliothèque Impériale

Dans sa vie mortelle, Antiochus était un prêtre de Mórr très zélé qui, à force de manœuvres politiques, parvint à accéder au poste de père supérieur du temple d’Altdorf. Il utilisa sa position pour entamer une campagne très populaire d’éradication de Morts-Vivants de la cité ; à en croire les rumeurs, Altdorf abriterait une communauté de Vampires, petite mais prospère, peut-être parce que les habitants y sont suffisamment nombreux et entassés les uns sur les autres pour que les Vampires puissent se dissimuler sans difficultés. Bland utilisa donc ces rumeurs pour pousser le peuple à la frénésie religieuse mais la situation trouva un étrange dénouement lorsque Bland fut lui-même transformé par une Lahmiane, ce qui eut pour effet immédiat de désamorcer sa croisade contre les immortels avant même qu’elle ait véritablement commencé. Bland est toujours père supérieur du temple, mais il contrôle le monastère morrien par l’intermédiaire du père Knock, son pantin, qui assume l’essentiel des corvées nécessaires à la bonne marche du temple. Bland reste cloîtré, bien protégé dans une cellule du temple, d’où il communique avec son valet par le guichet de la porte qui permet également à celui-ci de lui faire passer les animaux dont il se nourrit. Knock continue à servir Bland par conviction que seul Mórr a le droit de frapper l’un de ses propres prêtres ; c’est la raison pour laquelle il se refuse à tuer le père supérieur Mort-Vivant. Jusqu’à présent, il a réussi à conserver le secret mais il craint, si la rumeur se répand dans le reste de la confrérie, que la communauté tout entière ne vole en éclats sous l’influence des violents affrontements internes qui en découleraient.

Qu’en est-il de Bland ? Il est consumé par le dégoût de lui-même; il passe ses nuits à laver et à bénir son corps impur et il s’est infligé de nombreuses brûlures à l’aide de symboles sacrés avant qu’on ne les lui retire. Le père Knock fait le nécessaire pour lui procurer des animaux afin qu’il se nourrisse (bien que Bland n’accepte de boire que lorsque le besoin devient tel qu’il l’emporte sur sa haine de lui-même). Knock observe Bland à travers un petit judas, en prenant des notes pour la rédaction du traité qu’il veut consacrer aux Morts-Vivants afin d’expliquer le peu de danger réel que ceux-ci présentent pour les vivants. Knock est convaincu que la crainte de la plupart des gens à l’égard des Vampires est largement injustifiée ; il pense que le culte a déjà dépensé suffisamment de temps et d’argent à courir après des légendes très exagérées et qu’il devrait plutôt se concentrer sur son véritable rôle, qui est d’assister les endeuillés et d’ensevelir les défunts.


Source

  • Warhammer JdR: Les Maîtres de la Nuit