Xahutec : Différence entre versions

De La Bibliothèque Impériale
 
 
Ligne 1 : Ligne 1 :
#REDIRECTION [[Cité-Temple des Hommes-Lézards#Xahutec - la Cité des Échos]]
+
'''Xahutec''' tomba au cours du Grand Cataclysme, lorsque s’ouvrit sous ses fondations un portail conduisant aux [[Royaumes du Chaos]]. Depuis cette époque, les Hommes-Lézards ont fait plusieurs tentatives de reconstruction de Xahutec, sans comprendre la malédiction qui se terre dans ses ruines. Les Prêtres-Mages Slanns ont déclaré Xahutec ''«perdue pour toujours»'' lorsque le portail à été découvert, puis finalement fermé. Malgré cette proclamation, plusieurs Prêtres-Mages Slanns ont tenté de ressusciter la ville, ne serait-ce que brièvement. Le dernier d’entre eux fut le Seigneur '''Tenoq''', qui hérita de la ville maudite après [[la Mort du Seigneur Zhul]]. Tenoq ne régna toutefois pas longtemps, et la Cité des Échos fut abandonnée pour la dernière fois peu après. On raconte que le vacarme de la chute de la Cité-Temple travers l’éternité et résonne dans ses avenues, écho de l’ouverture d’un portail chaotique lors des pires jours du Grand Cataclysme.
 +
 
 +
==Sources==
 +
*Livre d’Armée des Hommes-Lézards, V7
 +
*Livre d’Armée des Hommes-Lézards, V5
  
 
[[Catégorie:Hommes-Lézards]]
 
[[Catégorie:Hommes-Lézards]]
 
[[Catégorie:Lustrie]]
 
[[Catégorie:Lustrie]]

Version actuelle datée du 12 juillet 2019 à 15:55

Xahutec tomba au cours du Grand Cataclysme, lorsque s’ouvrit sous ses fondations un portail conduisant aux Royaumes du Chaos. Depuis cette époque, les Hommes-Lézards ont fait plusieurs tentatives de reconstruction de Xahutec, sans comprendre la malédiction qui se terre dans ses ruines. Les Prêtres-Mages Slanns ont déclaré Xahutec «perdue pour toujours» lorsque le portail à été découvert, puis finalement fermé. Malgré cette proclamation, plusieurs Prêtres-Mages Slanns ont tenté de ressusciter la ville, ne serait-ce que brièvement. Le dernier d’entre eux fut le Seigneur Tenoq, qui hérita de la ville maudite après la Mort du Seigneur Zhul. Tenoq ne régna toutefois pas longtemps, et la Cité des Échos fut abandonnée pour la dernière fois peu après. On raconte que le vacarme de la chute de la Cité-Temple travers l’éternité et résonne dans ses avenues, écho de l’ouverture d’un portail chaotique lors des pires jours du Grand Cataclysme.

Sources

  • Livre d’Armée des Hommes-Lézards, V7
  • Livre d’Armée des Hommes-Lézards, V5