Ereth Khial : Différence entre versions

De La Bibliothèque Impériale
 
Ligne 1 : Ligne 1 :
'''Ereth Khial''', '''la Reine Pâle''', est la Déesse Suprême du Monde du Dessous. Jadis, elle tenta de séduire [[Asuryan]], mais la résistance de celui-ci la plongea dans une rage folle : elle vola les âmes des morts et les emprisonna dans la fosse noire, ''Mirai''. La Reine Pâle ne pardonna jamais l'affront d'Asuryan. Si le pouvoir du Dieu Créateur la dépasse, ce n'est pas le cas des [[:Catégorie:Elfes|Elfes]], qui subissent la colère d'Ereth Khial. Lorsqu'une borne gardienne est détruite, la Reine Pâle envoie ses ''Rephallim'' spectraux capturer le plus d'âmes possible, pour les ramener à ''Mirai'' et ses tortures éternelles. Le rapt doit être rapide, car [[Slaanesh]], le Prince Noir du [[Chaos]], ne souffre pas que quiconque, pas même la Reine Pâle, le prive de la moindre miette de son festin.
+
'''Ereth Khial''', '''la Reine Pâle''', est la Déesse Suprême du Monde du Dessous. Jadis, elle tenta de séduire [[Asuryan]], mais la résistance de celui-ci la plongea dans une rage folle : elle vola les âmes des morts et les emprisonna dans la fosse noire, ''Mirai''. La Reine Pâle ne pardonna jamais l’affront d’Asuryan. Si le pouvoir du Dieu Créateur la dépasse, ce n’est pas le cas des [[:Catégorie:Elfes|Elfes]], qui subissent la colère d’Ereth Khial. Lorsqu’une borne gardienne est détruite, la Reine Pâle envoie ses ''Rephallim'' spectraux capturer le plus d’âmes possible, pour les ramener à ''Mirai'' et ses tortures éternelles. Le rapt doit être rapide, car [[Slaanesh]], le Prince Noir du [[Chaos]], ne souffre pas que quiconque, pas même la Reine Pâle, le prive de la moindre miette de son festin.
  
Les crimes d'Ereth Khial l'ont peut-être bannie de la cour d'Asuryan, mais les [[:Catégorie:Panthéon Eltharin|Divinités Elfiques]] les plus obscures la considèrent comme leur maîtresse. Cependant, ses adorateurs mortels sont peu nombreux en [[Ulthuan]]. La plupart des ''Asur'' ne recherchent pas la bienveillance d'Ereth Khial, et espèrent plutôt ne jamais attirer son attention, en portant des amulettes faites de racines protectrices. Néanmoins, certains Elfes pensent qu'il vaut mieux endurer une éternité de tourments que de sombrer dans le néant après avoir satisfait la faim de Slaanesh, et sollicitent donc la faveur de la Reine Pâle.
+
Les crimes d’Ereth Khial l’ont peut-être bannie de la cour d’Asuryan, mais les [[:Catégorie:Panthéon Eltharin|Divinités Elfiques]] les plus obscures la considèrent comme leur maîtresse. Cependant, ses adorateurs mortels sont peu nombreux en [[Ulthuan]]. La plupart des ''Asur'' ne recherchent pas la bienveillance d’Ereth Khial, et espèrent plutôt ne jamais attirer son attention, en portant des amulettes faites de racines protectrices. Néanmoins, certains Elfes pensent qu’il vaut mieux endurer une éternité de tourments que de sombrer dans le néant après avoir satisfait la faim de Slaanesh, et sollicitent donc la faveur de la Reine Pâle.
  
Une telle pratique doit nécessairement être observée en secret, car le culte d'Ereth Khial est largement perçu comme un signe d'aliénation. Bien que les adorateurs de la Reine Pâle qui se sont trahis connaissent invariablement l’exil ou l'internement, tous ses prêtres et ses fidèles présents en Ulthuan n'ont pas été confondus.
+
Une telle pratique doit nécessairement être observée en secret, car le culte d’Ereth Khial est largement perçu comme un signe d’aliénation. Bien que les adorateurs de la Reine Pâle qui se sont trahis connaissent invariablement l’exil ou l’internement, tous ses prêtres et ses fidèles présents en Ulthuan n’ont pas été confondus.
  
 
==Source==
 
==Source==
*Livre d'Armée des Hauts Elfes, V8
+
*Livre d’Armée des Hauts Elfes, V8
  
 
[[Catégorie:Panthéon Eltharin]]
 
[[Catégorie:Panthéon Eltharin]]

Version actuelle datée du 30 juillet 2017 à 22:38

Ereth Khial, la Reine Pâle, est la Déesse Suprême du Monde du Dessous. Jadis, elle tenta de séduire Asuryan, mais la résistance de celui-ci la plongea dans une rage folle : elle vola les âmes des morts et les emprisonna dans la fosse noire, Mirai. La Reine Pâle ne pardonna jamais l’affront d’Asuryan. Si le pouvoir du Dieu Créateur la dépasse, ce n’est pas le cas des Elfes, qui subissent la colère d’Ereth Khial. Lorsqu’une borne gardienne est détruite, la Reine Pâle envoie ses Rephallim spectraux capturer le plus d’âmes possible, pour les ramener à Mirai et ses tortures éternelles. Le rapt doit être rapide, car Slaanesh, le Prince Noir du Chaos, ne souffre pas que quiconque, pas même la Reine Pâle, le prive de la moindre miette de son festin.

Les crimes d’Ereth Khial l’ont peut-être bannie de la cour d’Asuryan, mais les Divinités Elfiques les plus obscures la considèrent comme leur maîtresse. Cependant, ses adorateurs mortels sont peu nombreux en Ulthuan. La plupart des Asur ne recherchent pas la bienveillance d’Ereth Khial, et espèrent plutôt ne jamais attirer son attention, en portant des amulettes faites de racines protectrices. Néanmoins, certains Elfes pensent qu’il vaut mieux endurer une éternité de tourments que de sombrer dans le néant après avoir satisfait la faim de Slaanesh, et sollicitent donc la faveur de la Reine Pâle.

Une telle pratique doit nécessairement être observée en secret, car le culte d’Ereth Khial est largement perçu comme un signe d’aliénation. Bien que les adorateurs de la Reine Pâle qui se sont trahis connaissent invariablement l’exil ou l’internement, tous ses prêtres et ses fidèles présents en Ulthuan n’ont pas été confondus.

Source

  • Livre d’Armée des Hauts Elfes, V8