Volkmar le Sévère

De La Bibliothèque Impériale
Volkmar von Hinderstern, Grand Théogoniste du culte de Sigmar
« Volkmar. Regardez-le. Il ne faiblit ni ne renonce jamais. Certains disent même qu’il ne dort jamais. Tout son être est dédié à l’unique grande tâche d’endiguer les ténèbres. Certes, il ne peut l’accomplir à lui seul, mais ce n’est pas nécessaire, car sa fermeté pousse les hommes comme nous à l’excellence. »
- Seigneur Albrecht Waldorf, précepteur de la Lance Vertueuse


Le Grand Théogoniste actuel est Volkmar von Hinderstern, dit Volkmar le Sévère, un homme pieux et perspicace entièrement dévoué à la destruction du Chaos sous toutes ses formes. Lorsqu’il accompagne une armée à la bataille, il le fait généralement du haut de l’Autel de Guerre de Sigmar, inspirant aux soldats qui l’entourent des grands actes d’héroïsme tandis que lui-même abat les adeptes du Chaos en les écrasant ou en brûlant leur âme corrompue. Volkmar est la terreur sacrée des champs de bataille, combattant avec la fureur de Sigmar lui-même. On raconte que le cœur de Volkmar est fait d’acier, ce qui explique pourquoi il combat l’influence maligne du Chaos de toutes les fibres de son être.

Bien que doté d’un inflexible esprit de guerrier, Volkmar le Sévère est un homme sage qui sais que le Chaos ne peut-être vaincu que par la seule force des armes. Le Grand Théogoniste est convaincu que la réponse à la menace du nord est enterrée dans les archives de l’Empire. Il peut s’enfermer des jours durant au milieu des antiques parchemins, des écritures sacrées et des savoirs interdits pour exhumer le moyen d’en finir avec le Chaos. La mission qu’il s’est confié semble irréalisable et jusqu’à présent, Volkmar n’a pu rassembler que quelques renseignements fragmentaires. Toutefois, ces éléments évoquent une grande prophétie, une bataille ultime entre le bien et le mal qui verra le Chaos défait à jamais, ou l’Empire et le monde entier détruit par un raz-de-marée de flammes et de sang.

Convaincu que lui seul pouvait encore sauver l’Empire, l’impétueux Volkmar marcha vers le nord à la tête d’une armée de Flagellants et de troupes régulières du Talabecland afin de défier Archaon sur la toundra glacée du Pays des Trolls. Le Grand Théogoniste et ses guerriers se battirent vaillamment, mais ils n’avaient aucune chance de l’emporter face à l’Élu, et Volkmar fut finalement vaincu lors d’un duel épique. Cependant, au lieu de laisser l’âme du Grand Théogoniste reposer en paix, le Prince Démon Be'lakor la rappela de l’au-delà pour la lier de nouveau à son corps brisé. Il attacha alors Volkmar à son étendard personnel pour lui faire subir une souffrance éternelle, mais le Grand Théogoniste avait une volonté de fer, et il combattit l’influence corruptrice du Chaos avec la moindre fibre de son corps. Enfin, lors du siège de Middenheim, il parvint à se libérer de l’emprise des chaînes démoniaques, et s’en servit pour abattre les monstres qui l’entouraient.

Avec son retour, de nombreuses voix s’élevèrent afin qu’il récupère son rang de Grand Théogoniste tandis que les partisans de son successeur, Johann Esmer, clamaient qu’il avait été corrompu par le Chaos. Craignant un schisme qui aurait pu diviser l’église Sigmarite, les Archidiacres envoyèrent une escorte armée afin de "persuader" Esmer de se retirer pour laisser sa place à Volkmar. Craignant pour sa vie, ce dernier s’enfuit à Marienburg, et son rival récupéra sans tarder son siège. Volkmar a depuis tourné son attention vers d’autres problèmes plus pressants : la Sylvanie et les von Carstein.

En tant que Grand Théogoniste, Volkmar compte parmi les hommes le plus influents de l’Empire, les alliés les plus loyaux et les conseillers les plus avisés de Karl Franz. Même si Volkmar s’avère particulièrement dogmatique s’agissant des enseignements du culte de Sigmar, ses rivaux politiques et autres intrigants ont, ces dernières années (et surtout depuis sa résurrection des mains de Be'lakor), jeté le doute sur sa santé mentale et sa dévotion aux idéaux du Dieu-Guerrier de l’Empire. Le Grand Théogoniste ne perd pas de temps à dissiper ces rumeurs ou à se défendre contre la calomnie, et se contente simplement de laisser ses actions au sein de son ordre sacré et sur le champ de bataille parler pour lui : quiconque a pu observer Volkmar le Sévère au combat peut témoigner de - et ne songera plus jamais à remettre en question - son inébranlable piété.


Volkmar le Sévère possède les Objets Magiques suivant :
  • Griffon de Jade : On dit de ce talisman taillé dans du jade enchanté qu’il fut béni par Magnus le Pieux en personne. Le Griffon de Jade pend sur la poitrine du Grand Théogoniste, et la lueur qui en émane imprègne Volkmar de pouvoir régénérateur.
  • Bâton de Helstrum : Ce bâton est le symbole de l’office du Grand Théogoniste. Contrairement à ce que semble indiquer son nom, le bâton de Helstrum ne fut jamais porté par Johann Helstrum, le premier Théogoniste. Cependant, il contient un fragment de sa robe. Il servit de symbole de fonction pendant près d’un millier d’années, mais disparut durant les bouleversements qui suivirent la Peste Noire de 1111 CI. Une fois qu’un semblant de stabilité fut restauré, le culte de Sigmar créa une reproduction de l’original pour qu’elle soit utilisée à la place.

Note

Voir aussi Liste des Grands Théogonistes.

Source

  • Livre d'Armée de l'Empire, V8